Magical Kanata @cactus
Magical Kanata

Kanata était dans la merde.

Il n'y avait clairement pas d'autre moyen de le dire, il était tout simplement dans une merde sans nom et il n'y avait qu'une seule façon de s'en sortir : il devait mourir.

Il était parfois du genre à exagérer les choses et à se moquer gentiment des gens, mais cette fois-ci, il était plus que sérieux. Une fois le gigantesque monstre mi-serpent mi-cheval éradiqué, il irait s'acheter une corde bien solide avant de se pendre dans un coin reculé d'un parc. D'un côté il avait un peu peur de mourir, mais d'un autre il savait que c'était inévitable, surtout après ce qu'il était en train de vivre. Personne ne pouvait survivre à ça.

Ça était la façon dont il venait de se faire surprendre par le garçon qu'il aimait.

Dans une position des plus gênantes.

Cette position étant dans une ruelle entre deux bâtiments, le pantalon ouvert et la main dans son caleçon.

Ichigoya Kanata fixa Kaidou Asuka.

Kaidou Asuka fixa Ichigoya Kanata.

Un lourd silence s'installa pendant de longues secondes.

Puis Asuka baissa lentement les yeux sur son pantalon qu'il n'avait toujours pas fermé et Kanata se sentit mourir sur place. Plus besoin de se pendre, il allait littéralement mourir de gêne ici et maintenant, dans une ruelle salle alors qu'un monstre de quatre mètres de haut ravageait la ville.

Le monstre !

Kanata leva la tête juste à temps pour voir un bâtiment s'écrouler au loin. Heureusement que cette partie de la ville a été évacuée, pensa-t-il en voyant un incendie ravager un autre immeuble. Tant pis pour Asuka qui continuait de le fixer. Il devait se dépêcher de se transformer pour se débarrasser de ce monstre.

Mais pour se transformer...

Il déglutit difficilement, une boule s'installant dans son estomac et l'empêchant de se détendre.

Il n'était pas un pervers. Il n'avait pas décidé de s'installer dans une ruelle sombre pour se masturber en pleine journée par hasard, ce n'était pas quelque chose qu'il avait pour l'habitude de faire. Mais en tant que magical boy, il avait des obligations qui faisaient qu'il avait dû se retrouver dans cette situation des plus embarrassantes.

Une nouvelle explosion au loin le tira de ses pensées. Il n'avait pas le temps de réfléchir, il devait se transformer de suite.

« Asuka ! » Le blond sursauta, surpris que le brun crie son nom aussi fort. Kanata ne devrait pas trouver sa réaction adorable. Pas du tout. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher. « J'ai besoin de ton aide ! 

- De... quoi ? »

De sa main libre, Kanata agrippa la poignet d'Asuka qui eut un mouvement de recul et le tira à lui jusqu'à ce que leurs torses soient presque collés.

« S'il te plaît, tu dois m'aider, supplia-t-il. »

Il leva la tête vers lui, lui faisant ses plus beaux yeux de chien battu.

« Je t'en supplie, Asuka, continua-t-il en espérant que le blond serait assez excité pour l'aider. »

Parce que de son côté, ce n'était pas un problème. Pas le moindre du monde. Avoir Asuka si proche de lui, pouvoir regarder ses yeux bleus autant qu'il le voulait et sentir son odeur tout en sachant que l'autre jeune homme était concentré sur lui et seulement sur lui... La boule dans son estomac se faisait de moins en moins présente et il pouvait sentir son cœur battre la chamade tandis que son érection ne faisait que durcir dans sa main.

« Asuka... supplia-t-il une dernière fois. »

Le blond déglutit et son regard descendit sur les lèvres de Kanata avant de remonter aussitôt sur son visage. Kanata sut immédiatement qu'il avait gagné.

Il lâcha le poignet d'Asuka et passa son bras autour de ses épaules. Il lui laissa le temps de le repousser s'il le voulait, mais le blond ne bougea pas d'un millimètre et Kanata le tira à lui, pressant ses lèvres contre les siennes. Il avait l'impression de rêver éveillé, d'être au paradis, jamais il n'aurait imaginé que ses pouvoirs stupides lui permettraient d'embrasser le garçon qu'il convoitait depuis des mois ! Et pourtant, ses lèvres contre les siennes étaient bien réelles, son souffle sur son visage et ses mains chaudes sur sa taille n'étaient pas le fruit de son imagination.

Kanata prit doucement la main du blond et la posa sur son membre. Asuka sursauta, rompant le baiser, et lui envoya un regard paniqué.

« Je– Je ne– 

- Asuka, chuchota Kanata contre ses lèvres, s'il te plaît. »

Kanata passa son autre bras derrière sa nuque et le tira de nouveau à lui, s'adossant contre le mur et forçant Asuka à s'appuyer contre lui pour l'embrasser. La réponse du blond ne se fit pas attendre, il soupira de plaisir et ferma les yeux, se laissant emporter par le baiser. Il mordit et lécha les lèvres du brun, attendant patiemment qu'il ouvre la bouche, et lorsqu'il s'exécuta il s'empressa de joindre leurs langues.

Kanata ne s'attendait pas à ce qu'Asuka se laisse autant aller et ne put retenir un petit gémissement de plaisir. Ce fut comme un déclic pour le blond qui empoigna finalement son sexe pour le caresser, avalant les gémissements et les soupirs du brun. Il le caressait sur toute sa longueur, s'attardant sur les points qu'il sentait les plus sensibles et ne lâchait pas sa bouche. Kanata ne put s'empêcher de garder les yeux ouverts de peur que ce ne soit qu'une de ses nombreuses fantaisies et que le blond ne soit que le fruit de son imagination.

Asuka accéléra soudainement les mouvements de sa main et Kanata dut rompre le baiser pour enfouir sa tête dans son cou, se mordant les lèvres pour étouffer ses gémissements. Asuka déposa un baiser contre sa tempe et cette attention était si douce, si intime, que Kanata ne put se retenir et jouit dans la main du blond.

Soudainement, une lumière entoura tout son corps et Asuka, ébloui, dut se mettre une main devant les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, le garçon brun se tenait toujours devant lui, mais il portait des vêtements différents. Son jeans et son pull avaient disparu, à la place il portait une tenue blanche et rose avec beaucoup trop de dentelles, de froufrous et de rubans et surtout un short tellement court qu'il ne put s'empêcher de fixer ses jambes pendant de longues secondes.

Une fois transformé, Kanata eut à peine le temps de reprendre son souffle qu'une nouvelle explosion, bien plus proche d'eux cette fois-ci, se fit entendre. Il ouvrit les yeux et décida qu'il n'avait pas de temps à perdre.

« Désolé, et merci ! s'exclama-t-il avant de sortir de la ruelle en courant. Et je m'appelle Kanata ! »

Et il disparut.


Kanata avait espéré qu'il ne reverrait jamais Asuka après cette journée. D'un côté il ne pouvait pas s'empêcher de repenser au blond, à son souffle sur son visage à ses lèvres, à sa main sur son– Non, non, non, il ne devrait pas s'aventurer par là. Le problème était qu'il avait convaincu un type qui ne connaissait même pas son prénom de le masturber avant de prendre la fuite.

Il était mort de honte et ne voulait plus jamais revoir Asuka de sa vie. Plus jamais.

Alors pourquoi est-ce que ce même Asuka se trouvait-il à genoux devant lui, en train de sucer son sexe comme s'il n'avait rien mangé depuis une semaine ?

Kanata enfonça ses doigts dans les cheveux blonds du garçon et fit l'erreur de baisser la tête pour le regarder. Au même moment, Asuka prit son membre jusqu'à la garde, le faisant rejeter la tête en arrière en gémissant bruyamment. Le blond passa ses mains derrière ses cuisses, les agrippant fermement et Kanata se surprit à espérer qu'il y laisse des marques.

Ils étaient encore une fois en plein jour dans une rue où n'importe qui pourrait les surprendre, mais cela ne rendait l'expérience que plus excitante encore.

Kanata ne savait pas pourquoi Asuka apparaissait dès qu'il se trouvait dans une position embarrassante, mais si c'était le résultat à chaque fois alors il ne se gênerait pas pour que ces occasions arrivent plus souvent.

Asuka se retira lentement, sa langue s'attardant sur les points les plus sensibles de Kanata jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que son gland dans sa bouche. Kanata ferma les yeux, le plaisir si grand qu'il craignait de ne pas pouvoir tenir debout très longtemps. Asuka lâcha ses cuisses pour enrouler ses doigts autour du sexe de Kanata puis commença à le caresser. Ses doigts suivaient les mouvements de sa bouche et le brun dut se mordre les lèvres pour ne pas hurler de plaisir de peur que quelqu'un l'entende. Il ne lui fallut que quelques secondes avant de jouir.

Sa transformation fut imminente.

Kanata reprit lentement son souffle et ouvrit les yeux pour regarder Asuka. Le blond se passa le pouce au coin de la bouche, nettoyant les quelques gouttes de sperme qui s'y trouvaient et le lécha. Kanata écarquilla les yeux, les joues cramoisies.

« A-A-Asuka ?! Tu as tout avalé ?! »

Des cris un peu plus loin lui rappelèrent pourquoi ils étaient là et il s'éloigna à contre cœur d'Asuka.

« Je dois y aller... »

Il hésita un peu. En partant de cette manière, il avait l'impression d'utiliser Asuka. Ils n'avaient pas encore eu l'occasion de discuter de ce qu'il y avait entre eux, mais Kanata ne voulait pas que ce ne soit qu'occasionnel.

Asuka se releva sans un mot. Kanata le regarda sourire doucement, son cœur ratant un battement à chaque fois qu'il croisait ses beaux yeux bleus. Le blond posa doucement une main sur sa joue.

« Fais attention à toi, dit-il. »

Asuka embrassa doucement le coin de ses lèvres et Kanata, le visage complètement rouge, partit en direction des cris.


« J-Je... Je pense que... Qu'on devrait discuter de– de– Asuka ! »

Kanata enfonça sa tête dans l'oreiller. L'odeur d'Asuka était partout, dans la pièce, sur ses draps, sur son corps. Il avait la tête qui tournait et il adorait ça.

Mais il n'était pas venu pour ça.

Certes, les doigts d'Asuka lui faisaient tourner la tête, sa voix l'excitait au plus haut point et rien que son souffle sur sa peau suffirait à le rendre fou, mais il n'était pas venu pour ça. Le problème était qu'Asuka était bien trop doué. Kanata lui demanderait bien où il avait appris tout ça, mais il n'avait même pas le temps de dire une seule phrase que ses propres gémissements le coupaient.

Asuka plia ses doigts et frotta ce point si sensible en lui qui le fit mordre l'oreiller tellement fort que pendant une seconde il eut peur de le déchirer.

« Asuka... Asuka... Asuka... »

Il devait parler. Il devait dire à Asuka... Il devait lui dire... Qu'est-ce qu'il devait lui dire au fait ?

Quelque chose d'important... Quelque chose qui n'avait rien à voir avec les doigts d'Asuka en lui.. Ou peut-être que si !

Il passa tant bien que mal une main derrière lui et attrapa l'avant-bras d'Asuka.

« A-Asuka... ! Asuka, j-je... Je ne... On... On doit... Arrête ! »

Les doigts d'Asuka se figèrent et Kanata put enfin respirer.

« Il faut qu'on parle. 

- … Je n'aime pas vraiment cette phrase. 

- Qu'est-ce qu– Aaahhh ! »

Asuka avait enlevé ses doigts et avait soudainement plongé sa langue en lui. Kanata tourna la tête et inspira profondément entre ses gémissements. Asuka le léchait sans relâche, utilisant ses mains pour écarter ses fesses et enfoncer sa langue encore plus profondément en lui. Son corps tout entier tremblait tellement qu'il se demandait si un jour il pourrait de nouveau ses tenir sur ses jambes. Le plaisir qui traversait tout son corps était si puissant qu'il avait vraiment l'impression qu'il allait s'évanouir.

Un doigt rejoignit la langue d'Asuka et Kanata se sentit partir, mais une main s'enroula soudainement autour de son sexe, l'empêchant de jouir.

« Asuka ! Asukaaaa ! gémit-il.

- Si tu jouis tu vas encore te transformer et j'ai eu assez de mal à t'enlever tous tes vêtements tout à l'heure. »

Kanata ne put retenir ses larmes. Il se remit à mordre l'oreiller, ses propres gémissements trop bruyants à son goût. Asuka recommença à le lécher tout en enfouissant ses doigts au plus profond de lui, taquinant ses coins les plus sensibles. Kanata sentit son orgasme se rapprocher de plus en plus, mais les doigts d'Asuka l'empêchaient de se libérer.

Asuka retira sa langue et enfonça un troisième doigt en Kanata. Le dos du brun s'arqua sous le plaisir intense et il ne put s'empêcher de le taquiner un peu plus. Il plaqua ses trois doigts contre sa prostate et appuya dessus sans relâche, la frottant et la tapotant de plus en plus rapidement, de plus en plus fort. Soudainement, le dos de Kanata s'arqua tellement qu'Asuka eut peur qu'il se fasse mal et le brun cria si fort que toute la rue l'entendit probablement.

Asuka regarda avec fascination ce corps trembler sur son lit, avant que toutes les forces ne le quittent et qu'il se laisse retomber sur le matelas. Il retira ses doigts, passa ses bras autour de la taille de Kanata et le retourna sur son dos.

Il déglutit bruyamment en voyant l'état du brun. Il avait le visage rouge, le souffle court et semblait à peine conscient de ce qu'il se passait. Et, à sa plus grande surprise, il n'y avait aucune trace de sperme sur lui et son membre était toujours aussi dur. Il avait joui. Sans éjaculer.

Cette pensée n'aurait pas dû être aussi excitante, mais elle l'était.

Il prit les jambes de Kanata et les passa autour de sa taille, le surélevant légèrement.

« … Asuka ? demanda faiblement le brun. »

Asuka se pencha en avant pour l'embrasser. Kanata ouvrit la bouche et il n'attendit pas une seconde de plus pour y enfoncer sa langue et le caresser, gémissant doucement. Il aimait tellement le goût de Kanata, son odeur, absolument tout.

Kanata enroula ses jambes autour d'Asuka.

« S'il te plaît, demanda-t-il contre ses lèvres et qui était-il pour refuser ? »

Il empoigna son propre sexe et pénétra lentement Kanata. Leurs soupirs se mélangèrent et Asuka se pencha de nouveau pour l'embrasser. Il savait très bien qu'il ne tiendrait pas longtemps, pas alors que Kanata était aussi sexy et mignon sans même s'en rendre compte. La chaleur de son corps contre le sien, son souffle sur son visage et ses lèvres contre les siennes suffisaient à le rendre fou de joie et de plaisir.

Il ne fallut que quelques minutes avant que Kanata ne jouisse, se déversant sur leurs ventres et les larmes roulant librement sur ses joues. En entendant et en voyant Kanata jouir, Asuka ne put se retenir, se retirant rapidement pour se déverser à son tour sur le ventre du brun, regardant avec fascination le corps taché du brun.

Une seconde plus tard, une lumière éblouissante enveloppa le corps de Kanata et il se retrouva habillé de sa tenue colorée et de son mini-short.

Asuka cligna des yeux lentement en regardant les cuisses de Kanata. Il passa une main dessus, les caressant doucement.

En sentant le blond le toucher, Kanata releva légèrement la tête, les yeux mi-ouverts à cause de la fatigue.

« … T'es pas sérieux ? demanda-t-il en fixant le sexe d'Asuka qui semblait bien intéressé par sa nouvelle tenue.

- Tu ne veux pas essayer de le faire dans cette tenue ? »

Kanata soupira longuement et laissa sa tête retomber contre les oreillers.

« Bien sûr que si. »

1. Magical Kanata 2694 0 0