Contre rien au monde @cactus
Contre rien au monde

Si on avait demandé à En comment il s'était retrouvé dans cette situation, jamais il n'aurait su donner la réponse. Assis au milieu de la chambre de Yumoto, ce dernier sur ces genoux et sa langue dans sa bouche, En se demandait vraiment comment il en était arrivé là. Pourtant, lorsqu'il sentit Yumoto passer timidement ses bras autour de sa nuque et ouvrir sa bouche encore plus, comme s'il voulait que ce baiser ne se termine jamais, En se dit que savoir comment ils en étaient arrivés là n'était pas si important.

Il mordilla doucement la lèvre inférieure du plus jeune, le regardant avec fascination lorsqu'il ferma les yeux en soupirant de plaisir. Jamais il n'aurait pu croire que ce Yumoto qui courait après Wombat pour le câliner et semblait ne penser à rien d'autres que faire de la publicité pour les bains de sa famille pouvait être aussi mignon et sexy à la fois.

« En... En-chan... gémit Yumoto lorsqu'il mit fin au baiser. »

Par réflexe, En raffermit sa prise autour du membre du plus jeune et ce dernier ne put retenir un gémissement bruyant en laissant sa tête tomber sur l'épaule de son amant. Tendrement, En embrassa le haut de son crâne avant de bouger de nouveau sa main qui s'était arrêté le temps que Yumoto reprenne sa respiration. Il retint de justesse un grognement de plaisir, son sexe collé contre celui de Yumoto était bien plus sensible qu'habituellement et le simple fait de bouger sa main lui apportait tellement de plaisir qu'il était déjà au bord de l'orgasme. S'il en croyait les gémissements du plus jeune, c'était exactement pareil pour lui.

De son autre main, En releva le visage de Yumoto, croisant ses grands yeux mouillés dans lesquels il pouvait voir tout le plaisir que ce dernier ressentait. Le petit blond entrouvrit la bouche lorsqu'En approcha son visage du sien, comme par réflexe, et En n'avait jamais vu quelque chose d'aussi excitant de sa vie. Il plongea sa langue dans la bouche de Yumoto, étouffant ses gémissements de plaisir lorsqu'il accéléra les mouvements de sa main.

Avec un rythme aussi intense, il ne fallut que quelques secondes avant que Yumoto n'atteigne l'orgasme, embrassant à pleine bouche En pour ne pas crier son plaisir. Ce dernier, sentant le corps de Yumoto trembler, entrouvrit les yeux pour admirer son expression et ce fut suffisant pour qu'il jouisse à son tour.

Yumoto eut besoin de longues minutes pour reprendre sa respiration, mais En attendit patiemment, parcourant son visage de baisers tendres. Le plus jeune finit par relever la tête, retournant les baisers de son amant avant de poser tendrement son front contre le sien, lui souriant doucement.

« Je t'aime, En-chan, chuchota-t-il. »

A cette déclaration, En se sentit littéralement fondre. Peu importait s'il ne savait même pas comment il avait démarré cette relation intime avec Yumoto, ces simples mots suffisaient à le faire se sentir si heureux et si comblé, il n'aurait échangé ce moment contre rien au monde.

« Je t'aime aussi. »

1. Contre rien au monde 523 0 0