100 Façons de mourir : Recueil d'OS @memepotter952504
Sacrifice

Sacrifice

Défi le défi fou : 160 Lieu - La Cabane Hurlante

Harry était dans la Salle-sur-Demande. Il préparait une potion. Il n'avait jamais été très bon en potions mais il espérait que cela allait marcher. Il aurait très bien pu aller dans n'importe quelle droguerie ou chez un apothicaire, même chez le professeur Snape mais cela aurait attiré l'attention. Et il n'aimait pas attirer l'attention. Il n'avait jamais aimé cela. Alors il préparait la potion lui-même, normalement il devrait en être capable. C'était du niveau de seconde et il était maintenant en cinquième...

Un tour dans le sens des aiguilles d'une montre, six tour dans le sens inverse, jeter les pétales d'asphodèle, faire chauffer pendant trois minutes et encore tourner dans le chaudron. Elle était finie. Elle était un peu pâle comparé à ce que disait le manuel mais il ferait avec... Il ne pourrait pas faire mieux de toute façon.

Il transféra la potion dans un flacon et sortit de la Salle-Sur-Demande. Dehors, il faisait nuit. Il marcha rapidement mais silencieusement. Il quitta le château et parcourut le parc de Poudlard. Il franchit le passage caché par le Saule Cogneur et entra dans la Cabane Hurlante.

Là, il s'installa dans le lit avec son album photo. Il se mit à tourner les pages et à les observer. Des photos de lui avec ses amis, mais surtout les photos de lui avec sa famille. Son père. Sa mère. Sirius. Une larme coula le long de sa joue. S'il n'avait jamais connu ses parents, il avait connu Sirius. Et il venait de le perdre trois semaines auparavant.

Dumbledore lui avait rapporté la prophétie, celle qui le concernait Voldemort et lui. Il lui avait dit vers pour vers, mot pour mot. Pendant qu'il le disait, Harry s'était infiltré dans son esprit. Il était nul en occlumencie mais s'était avéré être un excellent legilimens. Sa mésaventure avec le professeur Snape le lui avait fait remarquer. Il avait eu le temps de lire dans l'esprit du vieil homme une information capitale avant qu'il ne soit rejeté hors de ses pensées.

Les horcruxes. Il avait fait quelques recherches à ce sujet dans la bibliothèque de Poudlard et avait compris qu'il s'agissait d'un morceau d'âme enfermé dans un objet. Et Voldemort en avait créé quelques-uns. Dont lui.

Aucun des deux ne peut vivre tant que l'autre survit.

Pour que Voldemort puisse redevenir mortel et mourir, il devait lui se sacrifier. Ils ne faisaient que survivre l'un et l'autre parce que l'autre survivait aussi. L'un des deux devait mourir pour que l'autre arrête de survivre et commence à vivre. Et Voldemort était du genre tenace ! Alors Harry devait mourir. Lui mort, l'horcruxe qu'il avait en lui mourait avec lui. Et il ne resterait plus qu'aux autres de les retrouver et de les détruire. Il aurait fait sa part pour sauver le monde sorcier. Il aurait détruit une partie de l'âme de Voldemort. Il aurait aimé profiter un peu de la vie le temps que les autres horcruxes soient retrouvés. Pouvoir encore apprécier les joies de l'existence... mais sans ceux qu'ils aimaient, sans sa famille, il n'avait plus rien et il préférait partir et arrêter de souffrir.

Il déboucha le flacon contenant le poison et le but d'un trait. Puis il continua à observer son album photo, sans s'arrêter. Il sentait sa respiration se faire de plus en plus difficile alors que le poison agissait sur ses poumons, les paralysant petit à petit. Il commençait instinctivement à chercher son air et perdit connaissance. Il accueillit la noirceur et les ténèbres salvatrices avec un petit sourire sur les lèvres.

Quelques jours plus tard, alors que tout le château était dans un état de panique face à la disparition du Survivant, Severus Snape eut une pensée pour le seul lieu où justement les maudits maraudeurs aimaient se réunir lors des nuits de pleine lune. Il partit pour la Cabane Hurlante. En arrivant dans la chambre, il vit immédiatement le garçon pâle comme la mort, semblant dormir profondément. Hélas, il ne perçut aucun mouvement de sa poitrine. Il se précipita sur lui pour prendre son pouls. Rien. Potter était glacial comme la mort.

L'homme d'un naturel si froid et austère perdit son masque d'indifférence et laissa les larmes couler pour la première fois en quatorze ans. Il prit le corps du garçon qu'il avait toujours en apparence détester mais dans l'ombre tellement admirer. Il avait promis à sa mère, à Lily, de le protéger et il n'avait encore jamais failli à sa tache. Il avait juste oublié un détail infime. Le pire ennemi qu'un homme pouvait avoir s'était lui-même. Et Severus avait échoué à protéger Harry de lui-même. Il aurait du être plus attentif au gryffondor. Il prit l'album photo qui était ouvert sur la poitrine du garçon et vit les photos de Lily, James Potter et Black. Il soupira et prit le garçon dans ses bras et le serra contre lui comme s'il était la chose la plus précieuse au monde. Il serra le corps de l'enfant sur lequel il avait veillé, pleurant silencieusement, sachant qu'une fois qu'il ramènerait sa dépouille, il devrait reprendre son masque froid et indifférent.

Il vit sur la table de nuit délabrée une fiole ainsi qu'un morceau de parchemin. Il s'en empara. La potion était le Philtre de Mort-Vivante. Et il l'aurait noté pour une fois avec un EE. Harry s'était appliqué. Severus fit un sourire triste à ce constat. Il s'était appliqué dans l'art des potions uniquement pour pouvoir s'ôter la vie sans douleur. Il posa son regard ensuite sur le parchemin. C'était l'écriture du garçon.

Je suis désolé mais pour que vous puissiez le tuer, il faut que je meurs. Voldemort a créé des horcruxes et j'en étais un. Tant que je vis, il vit. Si je meurs, vous aurez une chance de le tuer. Détruisez tous ses horcruxes et vous aurez une chance. Je vous souhaite beaucoup de courage dans cette tache.

Amitiés, Harry.

Severus serra le morceau de parchemin entre ses doigts fins, la colère montant en lui alors qu'il serrait encore plus fort le corps du jeune garçon courageux qui leur avait offert sa vie pour qu'ils puissent tuer le monstre qui lui avait tout pris. Il l'embrassa sur le front et fit une dernière promesse.

« Je vous promets, à toi et à ta mère, que votre sacrifice ne sera pas vain. Ce monstre périra. Je chercherais ses horcruxes moi-même et je les détruirais les uns après les autres. Je te le promets, Harry. »

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Sacrifice 1004 0 0 2. Quand la Branchiflore ne fait plus effet 508 0 0 3. Noyade 701 0 0 4. L'Hangar à Bateaux 1312 0 0 5. La Tour d'Astronomie 711 0 0 6. Détraqueur à Privet Drive 1084 0 0 7. Une Nuit Glaciale 1015 0 0 8. Philtre d'Amour et Hydromel Empoisonné 1122 0 0 9. Une Fuite Mortelle 634 0 0 10. Miroir du Riséd 834 0 0 11. Douleur Solitaire 881 0 0 12. Et si James Potter avait été malade 702 0 0 13. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour ceux 2801 0 0 14. Un Après-Midi Pluvieux à l'Orphelinat Wo 1268 0 0 15. Pétunia Dursley dans la Forêt Interdite 565 0 0 16. Le Cauchemar de Queudver 733 0 0 17. Un Mélange Explosif 611 0 0 18. Luna Lovegood à Zombieland 1760 0 0 19. Une Vengeance, un Accident, un Mort 671 0 0 20. Je suis fier de toi, mon fils 1246 0 0 21. Un Petit Creux 500 0 0 22. La Mort du Consort du Seigneur des Ténèb 1728 0 0 23. Le dernier voyage 882 0 0 24. Mission Française qui prend de la hauteu 1618 0 0 25. Une Voix dans la Nuit 1089 0 0 26. Le Visage de la Mort 1714 0 0 27. Un Dernier Hommage avant la Mort 1555 0 0 28. Une Souris Verte … 330 0 0 29. Believe me 1700 0 0 30. Un Thé Electrique 751 0 0 31. Un 'Tragique Accident' à la Piscine 640 0 0 32. Une Dernière Etreinte 678 0 0