De Dorne à Âtre-les-confins @alice
Le retour du chevalier

Disclaimer : L'univers ne m'appartient pas, sinon certains personnages auraient des fins très différentes de la série (on ne brûle pas les enfants non mais oh, enfin sauf quand c'est un Omble mais chut faut pas le dire ^^)

Note d'auteur : Et voici le deuxième chapitre, issu lui aussi d'un défi du forum La gazette des bonbons aux citrons, dans lequel je devais écrire sur une relation incestueuse avec au minimum 1 700 mots (c'était pas les choix qui manquaient), donc ce chapitre et au point de vue de Jaime. J'espère qu'il vous plaira, bonne lecture !

Chapitre 2 : Le retour du chevalier

Ser Jaime Lannister était revenu en plein milieu du complot contre son fils aîné, Joffrey. Ce dernier venait d'être destitué et emprisonné par Varys et les autres conjurés. C'était Tommen qui avait été mis sur le trône de fer par lesdits conjurés, marié à Sansa Stark par leur père, Tywin Lannister.

Lorsqu'il était revenu avec Lady Brienne, le chevalier s'était rendu auprès de son fils le roi pour plaider la cause de sa famille. Il reconnaissait entièrement les erreurs de Cersei et la bêtise de Joffrey, mais il ne voulait pas les voir condamnés à mort. Il se rendit donc dans la salle du trône quelques heures après son retour.

- Mon roi, dit-il en posant un genoux à terre, je suis venu plaider pour ma femme et pour le roi Joffrey.

- Roi déchu, le corrigea Tommen

Varys et Kevan Lannister, son régent, se tenaient à ses côtés, silencieux.

- Mon roi, sachez faire preuve de clémence autant que de fermeté.

- Le roi rendra la justice comme il l'entendra, intervint Lord Kevan

- Bien entendu oui, approuva Jaime

- Cela est tout ? demanda Tommen

- Non mon roi, j'aurais voulu savoir qui allait se charger de votre protection.

- Vous, Ser Jaime, vous êtes le plus apte à diriger la garde royale. Bien plus que Ser Meryn.

- C'est un honneur mon roi.

Finalement, Cersei fut laissée au fond de son cachot et la tête de Joffrey finie au bout d'une pique. Ce que son second fils, aidé de la petite Stark et de Varys l'araignée, avait réussi à faire était quelque chose de brillant. Emprisonner Cersei, tué Joffrey et écarté du pouvoir ce rat de Littlefinger … la couronne allait se porter bien mieux désormais, il devait au moins reconnaître cela. Pour l'instant il protégerait son second fils, qui était maintenant au centre de toutes les attentions. Et il libérerait Cersei, dès qu'il le pourrait, car elle était la femme qu'il aimait. Et … qu'est-ce que l'on ne ferait pas par amour ?

Quelque jours après l'exécution du précédent souverain eu lieu la première réunion du conseil restreint du nouveau roi. En plus de Varys, de Ser Jaime Lannister et de Lord Kevan Lannister y siégeait le grand mestre Pycelle et Lord Tyrion Lannister. Pour le compléter, Qyburn était devenu le nouveau maître des chuchoteurs, Lord Mace Tyrell avait pris le poste de maître des bateaux et sa mère, Lady Olenna Tyrell, née Redwyne, celui de maîtresse des lois. Premier changement par rapport au règne de Joffrey : le roi semblait vouloir assister aux réunions conseil restreint.

- De quoi devront nous traiter aujourd'hui ? demanda-t-il

- Stannis Baratheon a quitté Peyredragon, annonça Qyburn, il a prit la route de Braavos avec Ser Davos Mervault, sa fidèle main.

- Sa main ?! s'indigna le grand mestre Pycelle, mais il n'est pas roi !

- La banque de fer, énonça calmement Tyrion en ignorant les récriminations du vieil homme, si ils acceptent de financer sa rébellion …

- Nous devons leur envoyer une délégation sur le champs, réagit Kevan Lannister, t'en chargeras-tu Tyrion ?

- Mais il ne peut partir, s'insurgea une nouvelle fois le grand mestre Pycelle, il est le grand argentier de la couronne.

- Tyrion ? redemanda le régent

- J'irais à Braavos, mais pas seul. Je veux la protection de mon frère, Ser Jaime.

- Mais, intervint Tommen, le but de la garde royale n'est-il pas de protéger son roi ? Et son commandant ne doit-il pas la diriger ?

- Votre majesté, lui dit Qyburn, envoyer en guise d'escorte le commandant de votre garde royale peut-être perçu comme une marque de respect.

- Dans ce cas c'est entendu, trancha Lord Kevan, Tyrion et Jaime partiront pour Braavos dans trois jours.

- Nous devons aussi trouver deux nouveaux gardes royaux pour me protéger, en remplacement de Ser Mandon Moore et du Limier.

- Est-ce que vous avez une idée, Ser Jaime ? lui demanda Lord Kevan

- Ser Loras Tyrell, proposa le blond, avec votre accord Lord Tyrell évidemment.

- Honorer mon fils de la plus haute distinction ? Vous l'avez Ser Jaime. Hautjardin ira à l'un de mes cousins à ma mort, Margaery n'en héritera pas.

- Comme il vous plaira Lord Tyrell.

Tout le monde sauf le seigneur de Hautjardin vit sa mère, Lady Olenna, se masser les tempes face à une telle … stupidité. Son fils était exactement comme son mari, un gros homme qui s'intéressait plus à ses traditions et à ses plaisirs qu'à réellement et intelligemment gouverner son pays. Cela en était affligeant par moments.

Si tôt la réunion achevée, Jaime, grâce au fidèle Qyburn, descendit dans les cachots. Le nouveau maître des chuchoteurs lui avait donné une clé des cellules, pour qu'il rejoigne sa sœur et amante. Il s'engouffra dans les souterrains du Donjon rouge et pénétra dans une cellule, celle où avait été enfermé Ned Stark quelques années plus tôt. Elle était là, les cheveux sales et emmêlés, le teint blafard et le regard vide. Il s'approcha d'elle.

- Que t'ont-ils fait, mon amour ?

- Où est mon fils Jaime ? Où est Joffrey ?

- Il s'est enfui, mentit le chevalier sans le moindre scrupule, je te ferais bientôt sortir de là. Tu veux bien attendre encore un peu ?

- Varys et Lady Olenna, murmura-t-elle, fait les payer … ainsi qu'à cette garce de Sansa Stark.

Il l'embrassa, puis il dut repartir. Une autre mission d'importance l'attendait avant de partir pour Braavos : accueillir le second prince de Dorne, Oberyn Martell.

Jaime, accompagné de Ser Boros Blount, de la garde royale, et de Qyburn, le nouveau maître des chuchoteurs, attendait le prince Oberyn sur l'une des routes menant à la capitale. Il faudrait qu'il propose à son fils de créer des postes de diplomates, exactement pour ce genre de missions. Peut-être juste pour lui éviter la compagnie des deux hommes qui l'accompagnaient aujourd'hui. Ser Boros était certes un membre de la garde royale, mais il était violent, brutal, impatient, pleutre et fréquentait les prostituées. Il détestait devoir le supporter, même Sandor Clegane faisait un meilleur partenaire. Et pourtant le limier avait mauvais caractère, était vulgaire et faisait peur avec la cicatrice que lui avait fait son frère. Quand à Qyburn, c'était un homme qui avait été radié de la citadelle à cause de ces expériences, qui était davantage loyal à Cersei qu'au roi Tommen et qui par-dessus tout était un vil et intriguant manipulateur.

Le cortège était en vue, accueillir le prince Oberyn n'allait pas être une partie de plaisir.

- Espérons que tout se passe bien, murmura le chevalier

Jaime arrêta le cortège.

- Où est le prince Oberyn ? demanda-t-il

- Lui et son écuyer Ser Arron sont entrés dans la ville dans la nuit, lui annonça Ser Gerold Dayne

Le blond baissa les yeux, évidemment … Oberyn Martell ne pouvait pas attendre bien sagement que l'on vienne l'accueillir.

- Voilà qui est fâcheux, susurra Qyburn, et où se trouve donc le prince ?

- Cherchez dans un bordel, répondit un deuxième homme en s'avançant

- Et vous êtes ? demanda le blond

- Lord Franklyn Poulet, Ser.

Un rire à peine étouffé se fit entendre derrière eux, c'était Boros Blount … Jaime nota mentalement qu'il devait demander au roi Tommen de le radier de la garde.

- Excusez-le Lord Franklyn, s'excusa l'aîné des Lannister

- J'en ai malheureusement l'habitude, Ser Jaime. Mais j'espère que toute la garde royale n'est pas à l'effigie de cette … homme.

- Il n'en sera probablement plus pour très longtemps, murmura le commandant de la garde, rassurez-vous.

- Fort bien. Une fois que vous aurez retrouvé mon prince, venez me rejoindre. Il y a des choses dont nous devront parler.

- Avec plaisir Lord Franklyn. Vous et les invités du prince Oberyn pouvez séjourner au Donjon rouge si vous le souhaitez.

- Je vous remercie de l'invitation Ser Jaime.

- Et, reprit-il à voix basse, dites à Ser Gerold que le roi lui proposera très bientôt de rejoindre la garde royale.

Puis il se retourna et s'en alla avec Ser Boros, laissant Qyburn les escorter. Il devait retrouver le prince avant qu'il ne tue quelqu'un, ou plusieurs quelqu'uns. Mais heureusement, il savait exactement où trouver Oberyn Martell, surnommé la vipère rouge. Il pris le chemin de l'ancien bordel de Littlefinger, aujourd'hui géré par une personne dont ils ignoraient l'identité.

Jaime entra sans ménagement dans la chambre qu'occupait Oberyn au bordel, comme il l'avait fait à Tyrion dans le Nord. Le prince était en compagnie d'une charmante prostituée du nom de Marei. Jaime la connaissait de réputation, grâce à son petit frère.

- Ser Jaime Lannister, murmura-t-il en se relevant de son lit, j'en conclut que mes amis sont déjà arrivés.

- Vous concluez bien, prince Oberyn. Vous étiez attendus, vos appartements vous attendent au Donjon rouge.

- Est-ce que … les dames y sont les bienvenues ?

- Évidemment, tant qu'elles restent dans vos quartiers. Ici, ces relations ne sont pas aussi bien perçues que chez vous.

- Comme les incestes je suppose, lança Oberyn avant de quitter l'établissement avec Marei au bras

Après avoir retrouvé Oberyn et congédier Ser Boros, qui allait probablement prendre du bon temps dans l'établissement qu'ils venaient de quitter, Jaime retourna au Donjon Rouge, ce que lui avait dit Lord Franklyn l'intriguait. Il le rejoignit dans ses appartements.

- Je vous sers quelque chose, Ser Jaime ?

- Ce serait avec plaisir mais il est encore tôt pour le vin, déclina poliment le garde royale

- Vous avez raison. Asseyez-vous, je devais vous parler de quelques choses, avant que vous ne l'appreniez par de mauvaises langues.

- Je vous écoute.

- Pour commencer, les rumeurs concernant la relation que vous entretenez avec votre sœur n'ont pas cure à Dorne. Après tout, cela n'aurait choqué personne si jamais votre nom de famille avait été Targaryen et non Lannister. Mais bref, mes deux filles jumelles ont une relation extrêmement proche avec l'une des filles bâtardes du prince Oberyn, Nymeria Sand. Et, un jour, alors qu'elles étaient à Touche-au-Ciel, j'ai … hum … j'ai accidentellement surpris une quatrième personne avec elles. C'était la princesse Myrcella. Et, il se trouve que Lady Nym', de son surnom, a une certaine tendance pour les fouets et autres attirails du même genre.

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Vengeance à la nordienne 275 0 0 2. Le retour du chevalier 1649 0 0 3. Vipère 481 0 0 4. Le drame des Conflans 590 0 0 5. La garde se meurt 551 0 0 6. Tenir sa promesse, tenir son serment 543 0 0 7. Ingwaz 240 0 0 8. Déclarer sa flamme 405 0 0 9. Pour le Lord commandant 384 0 0 10. La fille bâtarde de Valyria 520 0 0 11. Les manoeuvres du régent 835 0 0 12. Des rois et des armées 384 0 0 13. Amour interdit 200 0 0 14. Peyredragon 435 0 0 15. Retour au manoir de Craster 516 0 0 16. La fille de Balon 667 0 0 17. Les illusions du régent 580 0 0