De Dorne à Âtre-les-confins @alice
Les manoeuvres du régent

Disclaimer : L'univers ne m'appartient toujours pas.

Note d'auteur : Et voici le chapitre 11. J'espère qu'il vous plaira, n'hésitez pas à me laisser une review pour me dire ce que vous en avez pensé et bonne lecture.

Chapitre 11 : Les manoeuvres du régent

Du point de vue de Ser Kevan, le conseil restreint tel qu'il avait été mis en place par les conjurés ayant participé à la mort du roi Joffrey ne pourrait pas durer dans le temps. Certes, ils avaient réussi à mettre hors courses ce rat de Littlefinger et Cersei, mais certains de leurs agents étaient probablement encore à la cour. Qui plus est, le fait que la main du roi soit un homme d'origine roturière et que l'un des membres du conseil soit une femme n'allait pas leur attirer la sympathie de bon nombres de seigneurs.

S'ils ne voulaient pas avoir une rébellion sur les bras, ils allaient devoir rapidement remplacer plusieurs membres. Idéalement, le second lion aurait aimé pouvoir renvoyer à Hautjardin l'incompétent et gourmand Lord Tyrell, mais la Couronne ne pouvait malheureusement pas se passer de son soutien. Quand à la mère de ce dernier, il préférait clairement l'avoir dans son camp que contre lui, seulement une femme à une position aussi haute … de nombreux nobles allaient emettre des contestations à ce sujet. Une autre personne dont ils ne pouvaient pas se débarasser, sans risquer la sécurité de la princesse Myrcella, était le second prince de Dorne : Oberyn Martell. Qui plus est, sa présence pourrait même les aider à l'occasion contre Lord Tyrell.

- Lord Varys, il faut que nous parlions.

Le second lion était resté dans la salle du conseil restreint à l'issue de leur dernière réunion, durant laquelle Lord Tyrell leur avait apprit la prise de Rubriant ainsi que le départ de sa fille. Après la mort du roi Joffrey, la jeune Margaery n'avait plus de raison de rester à Port-Réal.

- De quoi exactement, seigneur régent ?

- Du conseil restreint. L'assemblage que Tyrion et vous avez créé ne peut pas durer dans le temps.

- Je suis tout ouïe.

L'eunuque souriait. Pour l'instant, ils pouvaient garder le pouvoir sur le conseil grâce aux créatures de la reine-mère et à la neutralité du prince Oberyn, mais pour combien de temps encore ?

- Si jamais le grand mestre Pycelle venait à nous quitter, je suppose que mestre Gormon serait amené à lui succéder. Cela ferait une voix de plus en faveur des Tyrell.

Deux contre quatre, trois en comptant Qyburn qui avait reprit son poste de maître des chuchoteurs, ils perdaient la majorité tant que Tyrion et Ser Jaime n'étaient pas revenus de leur voyage à Braavos.

- Lady Olenna devra bientôt elle aussi retourner à Hautjardin, énonça Ser Kevan, et Lord Tarly pourrait être amené à diriger l'une de nos armées contre les derniers louvistes.

- Et selon vous, qui devrait remplacer Lady Olenna en tant que maître des lois ?

- J'ai un homme tout désigner pour cela, un bâtard qui commande l'une des portes de Port-Réal.

- Un membre du Guet ?

- Mais un homme qui sera dévoué à Castral Roc.

Quatre contre quatre en comptant Qyburn, six lorsque Jaime et Tyrion seraient de retour. C'était une combinaison qui pourrait fonctionner. Maintenant il restait à Ser Kevan à aborder le plus gros problème : l'avenir de son interlocuteur au conseil.

- Seulement, pour réussir à garder le pouvoir définitivement, il faudra que je reprenne mon rôle de maître des chuchoteurs une fois que Qyburn aura dévoilé son véritable jeu ?

Le Lannister le regarda, surprit.

- Ma nomination visait seulement à faire sortir nos ennemis de l'ombre, il doit il y avoir des candidats bien plus qualifier que moi pour ce poste. Lord Tarly, par exemple ?

- Je comprend mieux pourquoi Tywin se défiait de vous.

Une fois le seigneur de Corcolline devenu main du roi et acquis à leur cause grâce aux humiliations constantes de Lord Tyrell envers lui, ils pourraient nommer l'un des vassaux de l'ouest comme maître de la guerre, officiellement pour rééquilibrer le conseil. Alors, Tyrion et Jaime seraient probablement revenu, et si ce n'était pas le cas ce ne serait pas un problème. Sept voix pour eux, cinq sans leur retour, contre deux pour Hautjardin et Lancehélion qui s'abstenait de voter. S'ils parvenaient à cette configuration là, le pouvoir ne leur échapperait plus. Néanmoins, ils allaient devoir faire en sorte que la reine des épines se remarie à l'un des leurs, sinon elle pourrait représenter une menace pour l'avenir de Tommen.

Alors qu'ils quittaient la salle du conseil restreint, les deux hommes entendirent des cris venant de la cour du donjon rouge. Inquiets, ils s'y pressèrent et y découvrirent une jeune femme, vêtue à la mode de Dorne avec un fouet à sa ceinture, qui hurlait sur plusieurs membres du Guet. La bête qu'elle avait avec elle semblait être épuisée, comme si elle avait galopé durant plusieurs semaines sans jamais avoir le droit de se reposer.

- Que se passe-t-il ? demanda le régent en rejoignant le groupe

- Cette femme dit être la fille du prince Oberyn Martell, énonça l'un des hommes à sa destination

Si c'était bien vrai, les problèmes ne faisaient que commencer …

- Le bateau de la princesse Myrcella a disparu dans la Néra, annonça alors la bâtarde, je veux voir mon père immédiatement.

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Vengeance à la nordienne 275 0 0 2. Le retour du chevalier 1649 0 0 3. Vipère 481 0 0 4. Le drame des Conflans 590 0 0 5. La garde se meurt 551 0 0 6. Tenir sa promesse, tenir son serment 543 0 0 7. Ingwaz 240 0 0 8. Déclarer sa flamme 405 0 0 9. Pour le Lord commandant 384 0 0 10. La fille bâtarde de Valyria 520 0 0 11. Les manoeuvres du régent 835 0 0 12. Des rois et des armées 384 0 0 13. Amour interdit 200 0 0 14. Peyredragon 435 0 0 15. Retour au manoir de Craster 516 0 0 16. La fille de Balon 667 0 0 17. Les illusions du régent 580 0 0