Harriet Potter-Prince ou une Autre Vie d'Harry Potter @memepotter952504
La Pire Rentrée Scolaire du Siècle

Chapitre 96 : La Pire Rentrée Scolaire du Siècle

Harriet se leva et rejoignit Anthony Goldstein.

« Première année de Serdaigle, » fit-elle à ses côtés. « Suivez-nous. »

Une vingtaine de têtes d'enfants de onze ans se tournèrent vers elle, perdus. Elle leur fit un sourire rassurant alors qu'elle prenait la tête de la file et suivait les Gryffondors dans les étages. Puis, elle prit le couloir menant à l'aile où se trouvait la tour des Serdaigle. Elle était pleine de nostalgie alors qu'elle repensait à sa propre première année et son arrivée devant le heurtoir magique.

Malgré le fait qu'Anthony lui était clairement légèrement antipathique puisqu'il ne croyait pas au retour de Voldemort, il laissait ce détail de côté, qui était plus ou moins de l'ordre du privé, pour ne pas perturber les premières années plus que nécessaire, ni effrayer les Nés-Moldus qui découvraient le monde magique. Quand ils eurent fini la présentation de leur maison, Harriet frappa le heurtoir magique. La tête d'aigle bougea et ouvrit la bouche.

« Plus j'ai de gardiens moins je suis gardé. Moins j'ai de gardiens plus je suis gardé. Qui suis-je ? »

« Quelqu'un a une idée ? » demanda-t-elle en se tournant vers les premières années.

Anthony se pencha vers sa camarade préfète.

« Dis-moi que tu en as une parce que s'ils trouvent pas, on aura l'air bien… »

« Laisse-moi réfléchir un instant. »

« Okay… »

Ils se plongèrent tous dans cette énigme particulièrement difficile, les premières années levant la main pour donner une réponse à chaque fois. Ils commençaient à désespérer.

« Un feu ? » proposa un élève.

« Un poste de garde ? » fit un autre.

« Un enfant ? »

« Un prisonnier ? »

« Le silence ? »

« Rassurez-vous, » fit Anthony. « Cela arrive parfois. Même encore à certains d'entre nous, » ajouta-t-il en se montrant Harriet et lui-même. « Cela fait pourtant déjà plus de quatre ans que nous vivons ici. Mais nous allons trouver et surtout nous allons apprendre quelque chose. C'est pourquoi nous vous conseillons quand vous avez cours, de toujours bien vérifier que vous avez toutes vos affaires dans votre sac avant de sortir de la salle commune. »

Il y eut de nombreuses autres propositions mais aucune ne convint. Harriet s'appuya contre le mur en réfléchissant et de nombreux Serdaigles plus âgés les rejoignirent et tombèrent dans une intense réflexion.

« C'est évident, non ? » fit soudain Luna avec son regard rêveur. « C'est un secret. »

« Réponse exacte, » répondit l'aigle avant que le passage ne s'ouvre pour donner accès à l'accueillante et studieuse salle commune des Serdaigles.

Harriet et Anthony continuèrent la présentation de leur maison, l'emplacement des dortoirs et les quelques règles et conseils de début d'années. La jeune fille hésita à prévenir les premières années du retour de Voldemort et du possible comportement agressif des Serpentards, en particulier envers les Nés-Moldus. Ou en tout cas plus agressif que d'habitude. Elle décida de laisser cela de côté pour le moment. Ils avaient déjà eu suffisamment d'émotions pour une première soirée. Ils sauraient assez vite et ils pourraient tous, toute la maison, les rassurer et les consoler s'ils venaient avec des interrogations ou une quelconque pression.

Elle monta alors dans sa chambre pour déballer ses affaires, puis elle partit se doucher. L'eau chaude et le retour à Poudlard lui fit par quelques aspects du bien. Elle serait en compagnie de ses amis et proche de sa famille. Mais cela l'angoissait aussi un peu car le danger était là dehors, rôdant dans les ténèbres, en la sadique personne de Tom Elvis Jedusor.

Quand elle sortit de sa douche, elle tenta d'appeler son frère mais ne voyant pas son visage apparaître dans le miroir, elle supposa qu'il était occupé et décida de se détendre en relisant un de ses vieux romans.

xXxXxXx

Harriet mangeait tranquillement en ignorant les commentaires désagréables des autres. Elle préférait de loin lire la suite de son roman puisque ses amies étaient plongées dans la lecture de leur courrier ou du pathétique journal qu'était la Gazette du Sorcier. Elle préférait ne pas s'abonner à ce truc. Si jamais quelque chose était dit à son sujet, cela lui reviendrait d'une manière ou d'une autre et il était totalement impossible qu'elle soit surprise du contenu que cela pourrait dévoiler.

Quand le professeur Flitwick distribua les emplois du temps, Harriet y jeta un coup d'œil principalement pour connaître ses cours du jour. Histoire de la magie et potions avant le déjeuner, puis runes et DCFM. Elle fronça les sourcils quand elle observa le reste de son horaire.

« Hmmm … les gars ? » fit-elle en se tournant vers Padma qui discutait avec Anthony. « Est-ce que vous avez le même horaire que moi ? Parce que j'ai l'impression qu'on vient de nous sucrer deux heures de DCFM et on a absolument rien le vendredi ! »

Les deux fixèrent plus attentivement leurs horaires et arrivèrent à la même conclusion.

« Luna, » fit alors Harriet en se tournant vers la blonde. « Tu me passes ton emploi du temps, s'il te plait ? »

« Pourquoi ? »

« Juste par curiosité. » Elle récupéra le bout de parchemin et le lut rapidement. « Eux aussi ont deux heures de moins. Ils nous enlèvent de la DCFM. »

« Mais … pourquoi ? » demanda Anthony en relevant les sourcils tandis qu'Harriet rendait l'horaire à son amie.

« Je l'ai dit hier, » répliqua-t-elle. « Le ministère s'immisce dans les affaires de l'école. Et vu que Dumbledore et moi, nous clamons le retour de Voldemort, ils doivent certainement craindre que nous levions une armée ou je ne sais quoi d'aussi stupide ! Non, Anthony ! Je me fiche de ton avis sur son retour ! Tu me crois ou non, je m'en bas les steaks ! Je te parle de faits ! Ils nous retirent deux heures de DCFM ! Alors que ce soit le danger d'une créature magique, de Voldemort, de Grindelwald ou d'un autre plouc sorti du trou du cul de l'univers, cela ne change rien au fait qu'ils nous retirent deux heures du seul cours susceptible de nous apporter un moyen de nous défendre ! C'est tout bonnement scandaleux ! On mérite, comme n'importe quel sorcier, quelle que soit l'époque ou le pays, d'apprendre à nous défendre ! C'est la base ! Sinon comment on pourrait faire carrière, je ne sais pas moi … au ministère en tant qu'auror, par exemple ? »

Le Serdaigle dut admettre que son raisonnement tenait la route, avec ou sans Voldemort. C'était effectivement scandaleux dans le principe. Mais que pouvaient-ils y faire ?

Ce fut avec frustration qu'Harriet remonta à la tour de Serdaigle pour aller chercher ses affaires et partir en cours. En plus, elle commençait par histoire de la magie ! Ce n'était certainement pas ce cours-là qui allait l'aider à se détendre…Bien au contraire, cela l'énerverait. Mais c'était quoi ça pour un lundi matin, début d'année ? Comme rentrée scolaire elle avait déjà vu mieux !

En passant devant une fenêtre, elle grogna. Evidemment, le temps devait aussi être le plus moche possible ! Tout pour pourrir sa journée ! Pitié que le nouveau capitaine de l'équipe ne vienne pas la chercher aujourd'hui parce que sinon, elle allait vraiment faire un malheur !

Le cours d'histoire était assommant comme souvent mais Harriet réussit à en comprendre l'essentiel et pour le reste, elle n'aurait qu'à faire quelques recherches. Pour changer, Binns leur avait parlé d'une guerre de géants plutôt qu'un énième autre conflit gobelin.

Le cours de potions fut nettement plus intéressant et empreint de cette touche sinistre qui était la marque de fabrique de son frère quand il se trouvait dans les cachots de Poudlard. Même son comportement plus humain de l'année précédente n'avait presque en rien changé sa réputation de sinistre chauve-souris des cachots. Quant à son discours antipathique sur le fait qu'ils étaient tous en année de BUSE et qu'il n'accepterait pas moins d'un acceptable … Sa voix susurrante pouvait presque faire de l'effet à Harriet. Presque. Par contre, ce qui lui fit de l'effet, ce fut la légère menace qu'elle sentit dans le regard de son frère si elle avait le malheur de faire moins qu'un Optimal dans sa matière parce qu'il était absolument hors de question qu'une Prince ne fasse pas de potions ! Et il ne voulait certainement pas avoir à expliquer pourquoi il acceptait la Serdaigle avec un Effort Exceptionnel et pas les autres.

Rien de tel pour remettre les pieds dans le plat en somme. Cela aurait été une chose qui lui aurait certainement manqué à Pelhisir. Les cours de son frère. Et aujourd'hui, ils allaient commencer par quelque chose qui lui serait certainement très utile : un philtre de paix, destiné à calmer l'anxiété et à apaiser l'agitation. Une potion certes difficile et délicate mais c'était exactement ce qu'il lui fallait pour la distraire et la calmer et qui lui permettrait de lui apporter la paix par la suite si jamais elle en avait réellement besoin. Enfin, plus qu'une potion calmante.

A la fin de la matinée, elle soupira légèrement en voyant déjà la masse de travail qu'elle avait déjà. Quarante-cinq centimètres de parchemin traitant de la guerre des géants pour le professeur Binns, trente centimètres sur les propriétés et usages de la pierre de lune pour Severus, et elle savait déjà, comme pour chaque année, qu'elle aurait une traduction à faire pour le cours suivant. Cela lui en faisait du travail pour un premier jour. Elle avait l'impression d'être de retour dans son élément universitaire. C'était une bonne chose. Du travail pour se distraire de la guerre.

Par contre, ce fut avec des pieds de plomb qu'elle partit en DCFM. Ombrage les attendait déjà tous, assise à son bureau en savourant une tasse de thé. Tout le monde était calme, se demandant quelles étaient les attentes de la sorcière. Était-elle calme et aimante comme le professeur Chourave ou était-elle stricte comme le professeur McGonagall ? Harriet et Hermione étaient les seules à avoir une légère idée de la vérité. Elle était pire que Severus Snape en matière de discipline. Et pourtant Merlin savait combien Severus pouvait être sadique de ce point de vue-là. Et ses punitions légendaires !

Hermione et Harriet s'installèrent au deuxième rang, l'une à coté de l'autre, en silence, et posèrent leur manuel sur la table. Elles ne prirent même pas la peine de sortir leur baguette.

« Eh bien, bonjour, » dit le professeur Ombrage lorsqu'ils furent tous assis.

Quelques élèves marmonnèrent un vague bonjour.

« Voyons, voyons, » fit-elle. « Ca ne va pas du tout. Lorsque quelqu'un vous dit bonjour, la moindre des choses est de répondre ! Recommençons depuis le début, si vous le voulez bien. »

« Oh Merlin … voici le remake de mon prof d'art égyptien, » murmura la jeune Prince à son amie. « Au secours. »

« Bonjour tout le monde ! »

« Bonjour professeur Ombrage, » scandèrent les élèves.

« Voilà qui est beaucoup mieux, » félicita la sorcière d'une voix douce. « Ce n'était pas si difficile, n'est-ce pas ? Rangez vos baguettes et sortez vos plumes, s'il vous plait. »

Harriet obéit rapidement sans même vraiment regarder ses gestes alors qu'elle fixait les mots que la sorcière avait fait magiquement apparaître au tableau.

Défense contre les Forces du Mal

Retour aux principes de base

« Bien, » fit le professeur Ombrage en croisant les mains devant elle, tenant dans l'une d'elle sa baguette étonnamment courte. « Il apparaît que votre enseignement a été passablement perturbé et plutôt fragmentaire en ce qui concerne la DCFM. Le changement constant d'enseignants, dont beaucoup ne semblent pas avoir suivi le programme approuvé par le ministère, a eu le fâcheux résultat de vous laisser loin au-dessous du niveau qu'on est en droit d'attendre au début d'une année de BUSE. Vous serez certainement satisfaits d'apprendre que ces problèmes vont être désormais résolus. Cette année, en effet, nous aurons un programme de magie défensive centré sur la théorie approuvé par le ministère. »

« Dis-moi que c'est pas vrai, » murmura Hermione.

« Je te mentirai, » répondit Harriet sur le même ton. « Et je n'ai pas envie d'avoir cette satanée cicatrice sur ma main. Je tiens à ma peau. »

Elles se penchèrent sur leurs parchemins pour recopier les phrases que leur nouveau professeur copiait au tableau. Harriet avait l'impression, du moins pour ce cours, d'être revenue à l'école primaire. Et elle savait que le pire restait encore à venir.

1) Comprendre les principes qui fondent la défense magique

2) Apprendre à reconnaître les situations dans lesquelles la défense magique se trouve légalement justifiée

3) Replacer la défense magique dans un contexte ouvrant sur la pratique.

« Et dire que je le savais, » murmura encore Hermione. « Mais pourquoi j'ai prié pour que cela n'arrive pas ? »

« Parce que tu espérais un cours instructif. »

« On s'échappe et on va toutes les deux à Pelhisir ? »

« Quand tu veux, » sourit Harriet bien qu'elle savait très bien que cela ne se ferait jamais.

Par la suite, la classe fut amenée à lire le premier chapitre de leur exemplaire de Théorie des stratégies de défense magiquepar Wilbert Eskivdur, à savoir « Principes de base à l'usage des débutants. » A son humble avis, Harriet aurait plutôt donné cet ouvrage comme lecture conseillée à un première année mais bon … Qui était-elle pour critiquer un professeur ? Est-ce qu'elle pouvait intenter quelque chose sur Ombrage ? Est-ce qu'ils avaient seulement une formation ou quelque chose du genre à faire pour avoir les compétences d'enseignement ? Quelque chose sur la pédagogie ? Elle devrait se renseigner auprès de son frère pour savoir. Qui sait, elle pourrait peut-être descendre Ombrage de cette manière….

Comme elle s'attendait à la manière dont la matière serait enseignée cette année-là, elle n'avait pas vraiment pris la peine de le lire. A peine le survoler. Ce fut pourquoi elle agit en une élève consciencieuse et commença à prendre note.

Contrairement au livre, il n'y eut pas d'effervescence au premier cours d'Ombrage. En même temps, l'effervescence était née d'Hermione et comme elle savait plus ou moins où tout cela mènerait, elle n'avait même pas pris la peine de lever la main. Elle refusait juste d'ouvrir son livre et fixait la sorcière en silence, les bras croisés sur son banc avec une réponse toute prête sur le bord des lèvres. Et Harriet la connaissait déjà. 'J'ai déjà lu tout le livre, professeur.'

Dix minutes avant la fin du cours, le professeur Ombrage fit le tour des bancs pour examiner leurs notes. Elle s'arrêta devant la table d'Harriet.

« Qu'est-ce que c'est que cela ? » demanda-t-elle.

« Mes notes, professeur, » répondit la jeune fille, les sourcils froncés, perdues.

« Je ne vois rien qui ait un rapport avec le cours. »

Harriet soupira, habituée. Sa prise de notes était un amas d'abréviations, de flèches, de symboles et parfois même de mots dans d'autres langues… Cela faisait des années qu'elle travaillait comme ça. C'était à chaque fois la même rengaine mais cette fois-ci, c'était un enseignant qui s'y mettait. Quelques élèves de Serdaigles, ainsi qu'Hermione et Neville rirent doucement.

« Le jour où quelqu'un arrivera à lire les brouillons d'Harriet, on pourra allumer une bougie à la grotte, » fit l'un d'eux en se retournant. « On est obligé d'attendre qu'elle les ait recopiées au propre si jamais nous avons été absents. Mais sinon, elles sont presque toujours extra ! »

« Presque ? » fit Harriet en relevant un sourcil. « Mes notes sont toujours extra, Corner ! » s'indigna-t-elle. « Une prise de notes est faite pour être rapide et ne rien manquer d'un cours. De plus, cette prise de notes est la mienne et je suis, en théorie, la seule supposée à la lire et à la comprendre. C'est juste parce que je suis gentille et que je la réécris au propre pour la partager. Je n'en suis en rien obligée. »

« Recopiez-les immédiatement, » fit le professeur Ombrage.

« Je vous demande pardon, Madame ? » fit la Serdaigle en relevant les sourcils, surprise.

« Je vous demande de les recopier et, à l'avenir, d'avoir une écriture décente ! »

« On est où, là, à l'école élémentaire ? » demanda Harriet.

« Dix points en moins pour Serdaigle, Miss Potter, » dit Ombrage alors que la cloche sonnait la fin des cours. « Non, vous restez et vous me recopiez vos notes ! »

Harriet soupira et rouvrit son livre car elle avait quelques références à faire et des titres de lecture conseillée à noter. Elle ne voyait pas l'intérêt de pousser la sorcière plus loin et risquer d'avoir une retenue. Mais elle allait l'avoir au tournant. Cela lui prit un peu plus d'une heure pour recopier ses notes, chose qu'elle aurait normalement faite sur son miroir en temps normal pour pouvoir y intégrer d'éventuelles informations de ses lectures. Elle devrait encore les recopier plus tard … La plaie…

Elle se leva et alla se présenter devant le professeur Ombrage en lui tendant ses notes. La sorcière les lut et pinça les lèvres. Elle n'était pas satisfaite. Pas qu'elle puisse dire quoi que ce soit sur les notes d'Harriet. Et c'était justement ce qui la dérangeait. Elle les lui rendit.

« Bien. Ayez une écriture correcte à l'avenir. »

« Je ferai au mieux professeur, » promit la jeune fille, légèrement cassante. « Par contre, j'aurais une demande à vous faire. »

« Laquelle ? »

« Vous prétendez que le niveau d'enseignement à Poudlard a baissé. »

« Je ne prétends pas, j'affirme. »

« Puis-je savoir alors pourquoi il a été exigé par le ministère que tous les enfants soient obligés de suivre les cours dans une école dont l'enseignement s'est avéré être sous la moyenne ? »

« Parce que Poudlard reste encore la meilleure école du monde. »

« Je crains de devoir vous contredire. »

« Et qu'est-ce qui vous permet de dire que j'ai tort ? »

« Il existe une école dans le monde qui surpasse toutes les autres. Il s'agit de l'institut de Pelhisir, au Berceau de Magia. »

« C'est une école très sélective et aucun élève de Poudlard a le niveau pour rentrer dans cet établissement. »

« Là, encore, vous vous méprenez. J'avais personnellement fait la visite des locaux et îles du Berceau et ma mère avait commencé les procédures de transfert. » Elle vit la sorcière légèrement pincer les lèvres à cette annonce. « Si le ministère a tant à cœur l'éducation magique des jeunes sorcières et sorciers, puis-je savoir pourquoi est-il venu entraver mon éducation en me laissant dans une école où bon nombre de matières ne sont même pas enseignées contrairement à Pelhisir ? Je crains de percevoir là une contradiction entre vos propos et les actions du Ministère. »

« Vous vous faites des idées, Miss Potter, » minauda le professeur Ombrage.

« Peut-être. » Harriet soupira et se prépara à partir. « Je suppose que je devrais me contenter des stages durant les vacances. »

« Des stages ? » fit le professeur.

Mais la Serdaigle ne lui répondit pas car elle était déjà partie. Elle avait après tout déjà trois devoirs à faire. Et plus beaucoup de temps avant le repas du soir. Elle avait intérêt à se dépêcher de se rendre à la bibliothèque.

1. Comment j'ai atterri là, moi ? 1866 0 0 2. L'Influence de l'Oncle Vernon 2107 0 0 3. La Femme-Chouette 1813 0 0 4. Grillée dès le Petit-Déjeuner 484 0 0 5. Gringott's 1387 0 0 6. Informations Importantes et Rituels 1311 0 0 7. Poudlard Express 1605 0 0 8. La Répartition 1817 0 0 9. Le Maître des Potions 1948 0 0 10. Le Troll 1554 0 0 11. Discussions 973 0 0 12. Réveillon de Noël 1464 0 0 13. Cadeaux et Provocation 1274 0 0 14. Severus apprend la Vérité 638 0 0 15. Une Affaire de Cornichons 1242 0 0 16. L'Accident 1652 0 0 17. La Fièvre 1712 0 0 18. Un Souvenir Utile mais Douloureux 1597 0 0 19. Angoisse 1254 0 0 20. Prendre la Pierre avant Quirrell 1539 0 0 21. Profond Chagrin 1460 0 0 22. Révélations 839 0 0 23. Entre Prince 578 0 0 24. Sortie entre Amis 1563 0 0 25. Gilderoy Lockhart 1447 0 0 26. Miss Teigne Pétrifiée et Message Sanglan 1230 0 0 27. Premier Match de Quidditch 1893 0 0 28. Club de Duel 1113 0 0 29. Discussion autour d'un Chocolat Chaud 1045 0 0 30. Noël en Famille 830 0 0 31. Jour de Noël 1400 0 0 32. La Saint Valentin façon Gilderoy Lockhar 1197 0 0 33. Le Journal de Jedusor 1507 0 0 34. La Chambre des Secrets 1657 0 0 35. La Possédée 1672 0 0 36. Garder le Secret 1146 0 0 37. Rencontrer un Maraudeur 1088 0 0 38. Sirius Black 825 0 0 39. Comme Chien et Chat 1099 0 0 40. Des Détraqueurs dans le Poudlard Express 1187 0 0 41. Soins aux Créatures Magiques 1275 0 0 42. Epouvantard 1594 0 0 43. Le Secret d'Harriet 1275 0 0 44. Une Petite Vengeance 1842 0 0 45. Nouvelle Énigme et Saule Cogneur 1142 0 0 46. Alfie Addington et Merryl Evans 1251 0 0 47. Severus reprend ses Esprits 1220 0 0 48. Faire Connaissance 1122 0 0 49. Un Précieux Cadeau 1355 0 0 50. Un Anniversaire Etrange mais Agréable 1731 0 0 51. Un Plan pour Attraper le Rat 1258 0 0 52. Piéger Peter Pettigrow 1362 0 0 53. Mauvaises Nouvelles 1138 0 0 54. La Santé de Merryl 1157 0 0 55. Une Affaire de Sentiments 1247 0 0 56. Le Mal-Être de Merryl 806 0 0 57. Harriet boude Merryl 1493 0 0 58. Une Invitation sous les Tropiques 1706 0 0 59. Le Marché de Bourg-Vivant 1687 0 0 60. La Fête de la Lumière 1676 0 0 61. Quatorze ans déjà ! 1610 0 0 62. Passer la Coupe du Monde à la Maison 1075 0 0 63. Le Tournoi des Trois Sorciers 1182 0 0 64. Alastor Maugrey 876 0 0 65. La Fouine et la Belette 1304 0 0 66. Beaubâtons et Dumstrang 1556 0 0 67. La Coupe de Feu 1742 0 0 68. La Représentante de Pelhisir 1138 0 0 69. Une Etrange Beuglante et un Alfie en Col 1533 0 0 70. Examen des Baguettes 1377 0 0 71. La Première Tâche 1470 0 0 72. La Famille Rassurée 1159 0 0 73. Un Mangemort à Poudlard 1119 0 0 74. Tel est pris qui croyait prendre ! 1424 0 0 75. Invitations au Bal et Problèmes Familiau 1402 0 0 76. Derniers Préparatifs 1386 0 0 77. Le Bal de Noël 1335 0 0 78. Deux Couples 1220 0 0 79. Petits Etats d'Âme 1031 0 0 80. Nouvel An en Famille 1069 0 0 81. Une Retenue avec Weasley 862 0 0 82. La Seconde Tâche 1323 0 0 83. Stonehenge 1598 0 0 84. Entraînements 1191 0 0 85. L'Humeur d'Harriet 1365 0 0 86. La Discussion avec Alfie 1087 0 0 87. La Troisième Tâche 2070 0 0 88. La Résurrection de l'Ennemi 1693 0 0 89. Une Conversation avec un Revenant 995 0 0 90. Un Dur Réveil 1095 0 0 91. Une Petite Visite aux Dursley 1113 0 0 92. Harriet en Colère 747 0 0 93. Une Mauvaise Surprise au Terrier 850 0 0 94. Joyeux Anniversaire Harriet ! 1426 0 0 95. La Fin d'une Amitié 1181 0 0 96. La Pire Rentrée Scolaire du Siècle 2026 0 0 97. La Journée des Emmerdeurs 1159 0 0 98. Harriet Répond 696 0 0 99. Un Nouveau Décret 944 0 0 100. Le Phénomène Ombrage a encore frappé 1419 0 0 101. Une Autre Lettre 404 0 0 102. Premier Mort 1302 0 0 103. Portée Disparue 1402 0 0 104. Une Piste Inquisitoriale 1983 0 0 105. Une Sombre Rentrée 570 0 0 106. Une Revanche Malodorante 1078 0 0 107. Une Interview 1431 0 0 108. Petites Altercations 589 0 0 109. Hermione, Luna, Padma et Harriet (pas si 703 0 0 110. Ombrage Directrice de Poudlard 884 0 0 111. La Délégation Pelhisienne 1442 0 0 112. Un Peu de Repos 267 0 0 113. Une Visite Imprévue 1001 0 0 114. Ambiance Houleuse chez les Prince 581 0 0 115. Agir dans l'Urgence 1516 0 0 116. Interrogatoire d'Ombrage 1788 0 0 117. Un Donneur Compatible 1213 0 0 118. La Solution d'Alfie 958 0 0 119. Une Fois de Trop 1027 0 0 120. Revenir chez les Dursley 569 0 0 121. La Chambre des Lords 996 0 0 122. Des Nouvelles des Ténèbres 459 0 0 123. Le Déménagement 1229 0 0 124. Un Nouveau Chaperon 898 0 0 125. Les Examens 831 0 0 126. Merryl 999 0 0 127. Le Cahier d'Alfie 766 0 0 128. Visiter la Bibliothèque du Berceau 685 0 0 129. La Visite de Luna 931 0 0 130. Préparatifs 795 0 0 131. La Réaction d'Alfie 1150 0 0 132. Une Bougie de Plus 1289 0 0