Harriet Potter-Prince ou une Autre Vie d'Harry Potter @memepotter952504
La Troisième Tâche

Chapitre 87 : La Troisième Tâche

Harriet vit les jours défiler rapidement et la date du vingt-quatre juin et avec elle la terrible tâche du labyrinthe. Quand elle se leva, ce jour-là, elle resta longuement debout devant la fenêtre de sa chambre à observer le terrain de Quidditch. De là où elle était, elle pouvait voir le sommet des haies. Selon le livre, il y aurait des créatures à l'intérieur, dangereuses pour la plupart. Et aussi Viktor Krum ensorcelé. Elle espérait que ce dernier point ne serait pas vrai. Elle devrait juste peut-être se débarrasser de Cédric afin qu'il survive.

Quelqu'un vint frapper à sa porte, la sortant de ses pensées, et elle vint ouvrir. Elle découvrit Luna sur le seuil avec un panier rempli de toasts.

« Tu as manqué le petit-déjeuner, » expliqua-t-elle en entrant. « Et tu dois être en forme pour ce soir. »

« Merci Luna, » répondit en murmurant la jeune Prince.

« Tu es stressée ? »

« Plus que tu ne l'imagines. »

« Je l'imagine très bien. Ta tête grouille de joncheruines. »

Harriet sourit. Elle n'avait encore jamais vu ces joncheruines mais elle adorait Luna et son étrangeté si particulière et originale. Elle était rafraîchissante et en ce moment même, légèrement distrayante.

« Si tu le dis, » rit-elle doucement.

« Mange un morceau, » ordonna ensuite avec une autorité la plus jeune en allant poser son panier sur la table de travail de la jeune Prince. « Au moins trois toasts. »

« Chef, oui, Chef, » répliqua la championne en s'installant.

« Et tu les beurres ! »

« Tant que tu y es, tu me donnes la becquée ? »

« Si c'est vraiment nécessaire, » rit Luna en tendant la main vers les tranches de pain grillées.

« Non. Merci. Je suis assez grande pour manger seule. »

« Du haut de tes trente-cinq ans, j'espère ! »

Harriet se figea, un toast à mi-chemin de sa bouche. Elle avait les yeux légèrement écarquillés. Luna était-elle au courant de cela aussi ou plaisantait-elle juste ? Elle préféra ne pas commenter, souriant juste comme s'il s'agissait d'une blague, et mangea les trois toasts demandés, généreusement beurrés. Puis, elle descendit, encore sous les injonctions de sa jeune amie, et sortit profiter de l'air et du soleil estival. Elles furent rapidement rejointes par Padma, ensuite Hermione et Neville, et enfin Drago.

La jeune Prince se sentait mal par rapport à ce dernier. Ce serait peut-être la dernière année où ils pourraient être des amis. Elle espérait que non. Elle espérait que rien de ce qui se passait dans les livres ne se déroulerait et que Voldy-face-de-serpent n'était plus qu'un mauvais souvenir qu'elle pourrait à jamais oublier et vivre pleinement une vie à l'abri des dangers de ce type. Quand vint l'heure du déjeuner, ils s'y rendirent tous ensemble et s'installèrent à la table des Serdaigles, neutre pour les Gryffondors et le Serpentard, les amis d'Harriet ne voulant pas la laisser seule à ses pensées.

« Miss Potter, » fit le professeur Flitwick de sa petite voix fluette.

« Oui, professeur ? » demanda-t-elle en tournant son regard émeraude interrogateur vers lui.

« Les champions doivent se réunir dans la salle du fond juste après le déjeuner, » l'informa-t-il.

« Mais ... la tâche n'a lieu que ce soir, » fit-elle remarquer, les sourcils froncés.

« Je le sais très bien, Potter, mais les familles des champions sont invitées à assister à la dernière tâche. Il s'agit simplement d'aller les saluer. »

« Oh ! Oui, bien sûr. »

Harriet avait complètement oublié ce détail. En même temps, elle voyait sa famille pour ainsi dire tous les jours. Elle s'excusa auprès de ses amis et se dirigea donc dans la salle à la suite de Cédric et Fleur. Viktor y était déjà à discuter avec sa mère dans une langue qu'elle supposa être du bulgare ou du russe. Elle salua d'un signe de tête la famille Delacour avant de rejoindre sa mère qui avait ôté son glamour pour l'occasion. Ensemble, elles rejoignirent Sirius et Merryl qui était justement en compagnie de Severus. Ainsi, même si ce dernier n'était pas sous glamour, il pouvait prétexter rester auprès de sa compagne puisqu'il n'avait rien de spécial à faire. Ou à peine... Juste quelques copies d'examens à corriger. Quelques dizaines de copies.

Tout se passa joyeusement, Ronald Weasley était venu quelques secondes mais n'avait pas osé dire un mot devant les regards sombres du terrible professeur de potions et les noirs onyx d'Eileen. Il avait préféré prendre la poudre d'escampette, très peu digne d'un Gryffondor, contrairement à Neville qui salua tout le monde et vint embrasser sa petite amie pour lui donner du courage pour la dernière tâche.

Quand vint l'heure, quand le ciel devint d'un rouge crépusculaire, toute la petite famille se dirigea vers le terrain de Quidditch. Harriet les embrassa une dernière fois et regarda son frère dans les yeux. Elle ne dit rien mais glissa simplement sa main sous sa chemise pour en récupérer la chaîne et serrer le médaillon dans le creux de sa main. Severus lui fit un hochement de tête bref mais lui transmit tous ses encouragements dans ce simple regard si pénétrant qui était le sien.

Harriet rejoignit ensuite les autres champions auprès de Mr Verpey. Elle resta d'apparence froide en sa présence et à celle de cette langue de vipère journaliste, cette Rita Skeeter. Elle se plaça entre Fleur et Victor et attendit patiemment les instructions tout en regardant les tribunes se remplir.

Le terrain de Quidditch était dorénavant méconnaissable avec toutes ces haies de six mètres de haut qui constituaient le labyrinthe. Il n'y avait qu'une seule ouverture sur une allée sombre. Cela ne rassurait pas spécialement la jeune Serdaigle qui assura un peu plus sa prise sur sa baguette déjà sortie.

Cinq minutes plus tard, les professeurs McGonagall, Flitwick, Snape et Black approchèrent de Verpey et des champions en compagnie de Hagrid.

« Nous allons patrouiller autour du labyrinthe, » informa le professeur McGonagall. « Si vous vous trouvez en difficulté et que vous souhaitiez être secouru, envoyez des étincelles rouges en l'air et l'un d'entre nous viendra vous chercher. Compris ? »

Les champions approuvèrent d'un signe de tête.

« Alors, allez-y, » dit joyeusement Verpey aux cinq patrouilleurs.

Ceux-ci partirent prendre position autour du labyrinthe. Ludo Verpey s'amplifia ensuite la voix d'un sort pour annoncer le début de la troisième et dernière tâche. Ainsi que les points. Sans surprise, Harriet apprit qu'elle était ex aequo avec Cédric pour la première place, suivi de Viktor Krum et Fleur en dernière position.

Elle s'avança aux cotés du Poufsouffle pour s'engager dans le labyrinthe au coup de canon. Harriet sentit immédiatement la différence une fois à l'intérieur. Il n'y avait plus le moindre son. Le brouhaha de la foule était occulté par les immenses haies. Sûrement un sortilège... Elle savait parfaitement par expérience qu'on entendait toujours la foule de n'importe où dans le stade, en particulier depuis le sol.

Elle lança un lumos pour éclairer son chemin et Cédric en fin de même. Au bout d'une cinquantaine de mètres, ils parvinrent à un croisement. Harriet échangea un regard avec le Poufsouffle.

« A plus tard, Cédric, » dit-elle simplement en prenant à gauche tandis qu'elle le voyait se diriger vers l'embranchement de droite.

Elle se sentait déjà mieux du fait qu'elle était séparée de lui. Avec un peu de chance, elle ne le recroiserait pas. Mais elle et sa chance légendaire pour se fourrer dans les situations les plus dangereuses et les plus critiques ... Elle avala sa salive alors qu'elle marchait d'un pas calme, tout le contraire de ce qu'elle ressentait au fond d'elle-même, dans les allées obscures du labyrinthe.

Elle crut discerner au loin deux coups de canon annonçant l'entrée de Viktor et Fleur, mais elle n'y fit pas plus attention que cela. Elle avança simplement. Mais plus elle avançait, plus elle angoissait avec le sentiment d'être perdue. Elle accéléra alors le pas, tournant à une intersection puis à une autre encore et encore avant de tomber dans un cul de sac, puis dans un autre.

« Respire, Harriet, » dit-elle, frustrée, alors qu'elle avait le curieux sentiment d'être observée et pas par quelqu'un de confiant. « Tu connais ce terrain. La coupe ne peut être qu'au centre. Au nord-ouest... »

Elle se redressa et posa sa baguette sur la paume de sa main.

« Pointe au nord, » murmura-t-elle.

La baguette tourna sur elle-même pendant trois secondes avant de pointer quelque part sur sa droite, vers la haie. Elle rebroussa alors chemin et prit alors un chemin sur sa gauche qui tournait immédiatement à droite au lieu de prendre l'autre qui semblait mener vers le sud.

Elle trouva malgré tout quelque chose d'étrange. Verpey leur avait assuré qu'il y avait des créatures dans le labyrinthe. Alors pourquoi diable n'en croisait-elle aucune ?! Cela ne la rendait que plus mal à l'aise. Quelqu'un avait-il dégagé le chemin pour elle ? Croupton ou Pettigrow peut-être ? Ou un autre mangemort ? Tout était possible bien qu'elle se demandait comment ils auraient fait pour rentrer dans Poudlard avec toute cette surveillance.

Elle entendit des pas précipités derrière elle et vit Cédric sortir d'une allée, les vêtements et les cheveux roussis.

« Va pas par là, il y a les scrouts à pétards de Hagrid, » l'avertit-il avant de disparaître sur un autre sentier.

Cela lui semblait bien trop familier, l'affaire des Scrouts et Cédric justement qu'elle recroisait de cette manière-là précisément. Se faisait-elle un film ? Peut-être. Elle cessa toute pensée en tournant à un angle pour tomber sur son ancienne famille.

« Evidemment, après le scrout, l'épouvantard ! Au moins, il ne prend pas la forme d'un détraqueur ... »

Elle se ferma totalement aux propos acerbes de sa mère et ses cousins et imagina une panthère se faire poursuivre par un chien. Cela la fit rire alors qu'elle prononçait la formule. Elle se promit de ne jamais rapporter cela à son frère ou même à Sirius sinon cela allait barder pour elle. Et pas qu'un peu. Elle poursuivit son chemin tournant à gauche..., puis à droite..., puis à gauche... et encore à gauche... en fonction de ce que lui indiquait son sort d'orientation. Elle tomba encore sur quelques culs de sac mais elle sentait qu'elle se rapprochait du but.

Elle arriva devant un nuage de brume dorée et soupira. Elle mettait sa main à couper qu'elle se retrouverait la tête en bas. Elle fit un pas dans le nuage. Elle se retrouva effectivement à l'envers avec la voûte du ciel sombre et parsemée d'étoiles en dessous d'elle. Ou du moins elle en avait l'illusion. Ce n'était que cela. Une illusion presque tangible que son esprit percevait comme la réalité. Le Professeur Flitwick avait certainement dû s'amuser à la créer. Elle ferma les yeux et fit le vide. Elle se concentra juste sur son objectif, à savoir avancer. Elle put alors traverser la brume et continuer son chemin, ses pieds bien ancrés sur la terre ferme.

Harriet entendit soudain Fleur hurler quelque part non loin d'elle. Elle ne se sentit pas rassurée. Cela se passait trop comme dans le livre qu'elle s'imaginait déjà Viktor ensorcelé lancer le doloris à Fleur et puis à Cédric. Pitié que cela ne se passe pas ainsi... Mais comment cela pouvait-il se passer ainsi alors que Croupton n'était plus professeur ici ? C'était à n'y plus rien comprendre ! Sauf que les éléments se rattachaient les uns aux autres comme elle les connaissait alors que certains points étaient changés ! C'était d'un frustrant !

Elle parcourut encore les sombres allées, guidées par son sortilège d'orientation, tombant sur quelques culs de sac et une fois un énorme scrout à pétard mais un impedimenta sur le ventre et c'était réglé. Elle trottinait, le vaisseau lumineux de sa baguette éclairant faiblement sa route. Soudain, elle entendit quelqu'un prononcer un sortilège.

« Endoloris ! » s'écria Viktor.

« Mais qu'est-ce que tu fous ?! » s'exclama Cédric.

Harriet accéléra le pas et tourna vers les voix à une bifurcation. Elle entendit le cri de Cédric qui venait de se prendre un autre sortilège de torture en pleine face. Elle le voyait au sol, tremblant et hurlant tout en essayant de se défendre mais aucun sort ne semblait parvenir à son esprit torturé. Entre le Poufsouffle et elle se tenait Viktor. Harriet ne réfléchit pas plus que cela et brandit sa baguette.

« Stupefix ! »

Le russe tomba au sol. La jeune fille s'avança et tendit la main pour aider Cédric à se relever. Il la remercia pour son aide et ils parcoururent quelques mètres dans le silence, la plus jeune écoutant le souffle court du garçon.

« Cédric ? » fit-elle au bout de quelques instants, incertaine de comment elle allait le dire.

« Oui ? »

« Hmmm... Ce que je vais te dire va te paraître absolument dingue mais ... tout ce qui vient de se passer dans ce labyrinthe, je l'ai déjà vu auparavant. Exactement de la même façon, tout s'est produit à l'exception d'une chose. »

Elle préférait aborder le sujet comme si elle était une médium qu'en expliquant qu'elle venait du futur et qu'elle savait tout grâce à un foutu bouquin à renommée mondiale. Le Poufsouffle fronça les sourcils alors qu'il la fixait de ses yeux gris. Ils tournèrent et virent le trophée sur un podium au bout de l'allée, luisant doucement dans l'obscurité, tel un phare.

« Laquelle ? » demanda-t-il, le don de voyance n'était pas un phénomène si rare dans le monde des sorciers.

« Nous prenons le trophée ensemble et nous sommes emmenés quelque part. »

« Où ? »

« Une sorte de cimetière et ... un homme approche de nous... Et tu meurs. »

« Quoi ? »

Elle se tourna vers le Poufsouffle et brandit sa baguette vers lui.

« Immobilus ! »

Le Poufsouffle avait été surpris. Harriet était bien trop proche de lui et bien trop rapide pour qu'il puisse réagir. Elle s'empara de la baguette du jeune homme et la posa un peu plus loin. Elle s'agenouilla devant lui et écarta les quelques mèches qui lui ombrageaient le visage. Elle croisa son regard colérique.

« Je suis désolée, Cédric, mais je n'ai pas le choix. Je ne sais pas si je vais survivre ou si même cela va se passer comme je l'ai rêvé, mais dans le doute, je préfère agir ainsi pour te protéger. Je ne veux pas que d'autres personnes meurent de sa main. Pas pour moi. » Elle se redressa et observa le trophée avant de reporter son regard sur le sorcier à ses pieds. « J'espère que tu comprendras et que tu me pardonneras. »

Elle marcha et s'arrêta devant le trophée. Elle jeta un simple regard sur le Poufsouffle derrière elle. Il l'observait, toujours immobile. Elle lui fit un petit sourire triste avant d'inspirer profondément et de tendre la main, les yeux fermés. Elle retint un gémissement alors qu'elle sentait la sensation familière d'être tirée au niveau du nombril. Le trophée était un portoloin... Un portoloin qui le menait tout droit vers un funeste destin.

1. Comment j'ai atterri là, moi ? 1866 0 0 2. L'Influence de l'Oncle Vernon 2107 0 0 3. La Femme-Chouette 1813 0 0 4. Grillée dès le Petit-Déjeuner 484 0 0 5. Gringott's 1387 0 0 6. Informations Importantes et Rituels 1311 0 0 7. Poudlard Express 1605 0 0 8. La Répartition 1817 0 0 9. Le Maître des Potions 1948 0 0 10. Le Troll 1554 0 0 11. Discussions 973 0 0 12. Réveillon de Noël 1464 0 0 13. Cadeaux et Provocation 1274 0 0 14. Severus apprend la Vérité 638 0 0 15. Une Affaire de Cornichons 1242 0 0 16. L'Accident 1652 0 0 17. La Fièvre 1712 0 0 18. Un Souvenir Utile mais Douloureux 1597 0 0 19. Angoisse 1254 0 0 20. Prendre la Pierre avant Quirrell 1539 0 0 21. Profond Chagrin 1460 0 0 22. Révélations 839 0 0 23. Entre Prince 578 0 0 24. Sortie entre Amis 1563 0 0 25. Gilderoy Lockhart 1447 0 0 26. Miss Teigne Pétrifiée et Message Sanglan 1230 0 0 27. Premier Match de Quidditch 1893 0 0 28. Club de Duel 1113 0 0 29. Discussion autour d'un Chocolat Chaud 1045 0 0 30. Noël en Famille 830 0 0 31. Jour de Noël 1400 0 0 32. La Saint Valentin façon Gilderoy Lockhar 1197 0 0 33. Le Journal de Jedusor 1507 0 0 34. La Chambre des Secrets 1657 0 0 35. La Possédée 1672 0 0 36. Garder le Secret 1146 0 0 37. Rencontrer un Maraudeur 1088 0 0 38. Sirius Black 825 0 0 39. Comme Chien et Chat 1099 0 0 40. Des Détraqueurs dans le Poudlard Express 1187 0 0 41. Soins aux Créatures Magiques 1275 0 0 42. Epouvantard 1594 0 0 43. Le Secret d'Harriet 1275 0 0 44. Une Petite Vengeance 1842 0 0 45. Nouvelle Énigme et Saule Cogneur 1142 0 0 46. Alfie Addington et Merryl Evans 1251 0 0 47. Severus reprend ses Esprits 1220 0 0 48. Faire Connaissance 1122 0 0 49. Un Précieux Cadeau 1355 0 0 50. Un Anniversaire Etrange mais Agréable 1731 0 0 51. Un Plan pour Attraper le Rat 1258 0 0 52. Piéger Peter Pettigrow 1362 0 0 53. Mauvaises Nouvelles 1138 0 0 54. La Santé de Merryl 1157 0 0 55. Une Affaire de Sentiments 1247 0 0 56. Le Mal-Être de Merryl 806 0 0 57. Harriet boude Merryl 1493 0 0 58. Une Invitation sous les Tropiques 1706 0 0 59. Le Marché de Bourg-Vivant 1687 0 0 60. La Fête de la Lumière 1676 0 0 61. Quatorze ans déjà ! 1610 0 0 62. Passer la Coupe du Monde à la Maison 1075 0 0 63. Le Tournoi des Trois Sorciers 1182 0 0 64. Alastor Maugrey 876 0 0 65. La Fouine et la Belette 1304 0 0 66. Beaubâtons et Dumstrang 1556 0 0 67. La Coupe de Feu 1742 0 0 68. La Représentante de Pelhisir 1138 0 0 69. Une Etrange Beuglante et un Alfie en Col 1533 0 0 70. Examen des Baguettes 1377 0 0 71. La Première Tâche 1470 0 0 72. La Famille Rassurée 1159 0 0 73. Un Mangemort à Poudlard 1119 0 0 74. Tel est pris qui croyait prendre ! 1424 0 0 75. Invitations au Bal et Problèmes Familiau 1402 0 0 76. Derniers Préparatifs 1386 0 0 77. Le Bal de Noël 1335 0 0 78. Deux Couples 1220 0 0 79. Petits Etats d'Âme 1031 0 0 80. Nouvel An en Famille 1069 0 0 81. Une Retenue avec Weasley 862 0 0 82. La Seconde Tâche 1323 0 0 83. Stonehenge 1598 0 0 84. Entraînements 1191 0 0 85. L'Humeur d'Harriet 1365 0 0 86. La Discussion avec Alfie 1087 0 0 87. La Troisième Tâche 2070 0 0 88. La Résurrection de l'Ennemi 1693 0 0 89. Une Conversation avec un Revenant 995 0 0 90. Un Dur Réveil 1095 0 0 91. Une Petite Visite aux Dursley 1113 0 0 92. Harriet en Colère 747 0 0 93. Une Mauvaise Surprise au Terrier 850 0 0 94. Joyeux Anniversaire Harriet ! 1426 0 0 95. La Fin d'une Amitié 1181 0 0 96. La Pire Rentrée Scolaire du Siècle 2026 0 0 97. La Journée des Emmerdeurs 1159 0 0 98. Harriet Répond 696 0 0 99. Un Nouveau Décret 944 0 0 100. Le Phénomène Ombrage a encore frappé 1419 0 0 101. Une Autre Lettre 404 0 0 102. Premier Mort 1302 0 0 103. Portée Disparue 1402 0 0 104. Une Piste Inquisitoriale 1983 0 0 105. Une Sombre Rentrée 570 0 0 106. Une Revanche Malodorante 1078 0 0 107. Une Interview 1431 0 0 108. Petites Altercations 589 0 0 109. Hermione, Luna, Padma et Harriet (pas si 703 0 0 110. Ombrage Directrice de Poudlard 884 0 0 111. La Délégation Pelhisienne 1442 0 0 112. Un Peu de Repos 267 0 0 113. Une Visite Imprévue 1001 0 0 114. Ambiance Houleuse chez les Prince 581 0 0 115. Agir dans l'Urgence 1516 0 0 116. Interrogatoire d'Ombrage 1788 0 0 117. Un Donneur Compatible 1213 0 0 118. La Solution d'Alfie 958 0 0 119. Une Fois de Trop 1027 0 0 120. Revenir chez les Dursley 569 0 0 121. La Chambre des Lords 996 0 0 122. Des Nouvelles des Ténèbres 459 0 0 123. Le Déménagement 1229 0 0 124. Un Nouveau Chaperon 898 0 0 125. Les Examens 831 0 0 126. Merryl 999 0 0 127. Le Cahier d'Alfie 766 0 0 128. Visiter la Bibliothèque du Berceau 685 0 0 129. La Visite de Luna 931 0 0 130. Préparatifs 795 0 0 131. La Réaction d'Alfie 1150 0 0 132. Une Bougie de Plus 1289 0 0