Harriet Potter-Prince ou une Autre Vie d'Harry Potter @memepotter952504
Un Souvenir Utile mais Douloureux

Chapitre 18 : Un Souvenir Utile mais Douloureux

Si tu l'oses : 264 Bégayer

Harriet passa trois fois devant le mur de pierre et une porte apparut. Elle y entra, sentant vaguement la main de son frère sur son épaule. Elle avait demandé un simple salon avec une pensine. Ils se retrouvèrent donc tous les deux dans un petit salon accueillant. Un feu ronflait doucement dans la cheminée. Elle s'installa dans le fauteuil de cuir en soupirant. La pensine se trouvait en face d'elle sur la petite table. Severus s'installa sur le canapé à côté d'elle et la regardait légèrement soucieux. Elle était fatiguée mais elle avait quelque chose dans son regard qu'il n'arrivait pas à définir. Il l'avait déjà remarqué auparavant mais rarement. Il voulait presque définir cela comme de la sagesse et de la maturité mais cela était invraisemblable pour une enfant aussi jeune qu'elle.

« Est-ce que tu peux prendre le souvenir, s'il te plait ? » fit-elle en plongeant son regard émeraude dans les sombres onyx de son frère. « Je ne sais pas comment le faire. »

« Concentre-toi dessus, » dit simplement Severus en sortant sa baguette.

Il l'apposa sur la tempe de la jeune fille et en tira quelques secondes plus tard des filaments argentés. Il posa le souvenir dans la pensine. Sachant qu'elle voulait lui montrer quelque chose, il la regarda un instant avant de plonger sa tête dedans. Il en ressortit quelques minutes plus tard.

« Je ne comprends pas, » dit-il simplement.

« Hmm ? »

Elle avait son regard perdu dans les flammes.

« Tu as bousculé Quirinus et alors ? »

« Je crois avoir entendu un bruit. »

« De quel ordre ? »

« Un sifflement. Enfin, je ne l'entends pas comme ça. Pour moi, ce sont des mots mais ... je suis presque persuadée d'avoir entendu Voldy. »

« Viens avec moi et montre-moi. »

La voix de son frère était légèrement tendue et son regard plus dur, calculateur. Ils se penchèrent alors tous les deux et entrèrent dans la pensine. Ils se retrouvèrent dans un couloir de Poudlard qu'Harriet avait parcouru un peu plus tôt dans la journée.

« J'ai vraiment une sale tête, » commenta-t-elle en se voyant passer.

« Cela t'apprendra à ne pas aller à l'infirmerie quand cela est nécessaire. »

« Ouais, ouais, je sais. Il m'arrive d'agir comme une idiote parfois. J'allais le faire après. J'avais juste mes devoirs en priorité. »

« La santé va avant les devoirs ! » morigéna Severus d'une voix dure.

« Ouais, ouais, je sais, » soupira Harriet.

Quirell apparut à l'angle d'un couloir et la jeune Serdaigle le bouscula.

« Excusez-moi, professeur Quirell. Je ne regardais pas où j'allais. »

« F... f... faites att... t... tention à l'avenir, M... m... miss Potter. »

Le souvenir d'Harriet reprit sa route des cachots sous le regard du professeur de DCFM.

« Là, » fit brusquement Harriet en levant un doigt. « Tu as entendu ? »

« Entendu quoi ? »

Severus relança le souvenir et écouta attentivement. Il le refit plusieurs fois.

« Je perçois peut-être quelque chose, » dit-il finalement.

« Moi, j'entends des mots. Cela dit : 'Dépêche-toi, je me sens faiblir.' »

« Tu es sûre ? »

« Certaine. »

Ils ressortirent de la pensine.

« Tu penses qu'il s'agit du Seigneur des Ténèbres ? » fit Severus, les sourcils froncés.

« J'en suis persuadée. Il le cache sous son turban. »

L'homme releva un sourcil. Harriet soupira de frustration en se frottant le visage. Que c'était dur de lui faire comprendre les choses sans tout lui révéler. Et sa fatigue n'arrangeait rien à ses réflexions.

« Je connais Quirell depuis plusieurs années, » dit le Serpentard. « S'il était ensorcelé par le Seigneur des Ténèbres, ou pire, était le Seigneur des Ténèbres, je le saurais ! »

« Savais-tu que maman se cachait sous les traits d'Irma Pince ? » rétorqua la jeune fille.

Il pinça les lèvres. En effet, il ne le savait pas. Il connaissait pourtant la bibliothécaire depuis huit ans maintenant.

« Comment pourrait-il se cacher sous le turban de Quirrell ? » demanda-t-il plutôt. « Et ne t'avises pas de me dire que c'est encore ton fameux secret parce que je vais vraiment finir par perdre patience ! »

Harriet émit un bruit, entre soupir et gémissement, en se prenant la tête dans les mains. A force de réfléchir non seulement à ce problème mais aussi au détail qui lui échappait, elle commençait à avoir mal à la tête.

« Harriet ! » claqua la voix de son frère, la faisant relever la tête.

Les yeux onyx étaient durs. Elle pouvait y déceler de la colère et de l'impatience mais aussi une once de frustration. Elle pouvait le comprendre. Elle aussi serait dans cette état-là à sa place. Elle soupira.

« D'accord, d'accord. Attends trente secondes. Une image vaut mille mots. Laisse-moi juste me concentrer sur le bon souvenir. »

Il fit un hochement sec de la tête. Elle retourna dans ses vieux souvenirs, sa première enfance afin de chercher la réponse. Ce n'était certes pas les mêmes visages mais certaines choses étaient similaires.

Elle regarda ensuite son frère et lui permit de prendre son souvenir. Ils se retrouvèrent tous deux rapidement dans la pensine une fois encore.

Ils se retrouvèrent cette fois-ci dans un lieu bien différent. Ils étaient dans un salon typiquement moldu avec deux longs canapés en chêne massif, une grosse armoire dans le même bois, deux bibliothèques en contre-plaqué contenant de fins petits boitiers colorés, un meuble où se trouvait une télévision et un autre avec une chaîne hi-fi. Une adolescente d'environ douze ou treize ans, cheveux bruns très courts, des yeux d'un bleu pétillant, regardait le film qui passait. Un escalier menait à l'étage et un son venait de la cuisine.

« Où sommes-nous ? » demanda Severus, curieux et perplexe.

« A la maison, » murmura Harriet plus pour elle-même.

Severus se tourna vers elle et la vit au bord des larmes. Il ne l'avait jamais vue ainsi. Une autre jeune fille, un peu plus âgée arriva avec un bol en main.

« Tiens, Coco, encore du popcorn. »

« Merci, Mélanie ! T'es la meilleure ! »

Les deux demoiselles s'installèrent confortablement dans le canapé et continuèrent à regarder leur film tout en mangeant du popcorn.

« Pourquoi tu ... ? »

« Ne t'intéresses pas aux filles, » l'interrompit Harriet, la voix légèrement tremblante. « Concentre-toi plutôt sur ça, » ajouta-t-elle en pointant la télévision du doigt. « On le regardait justement en anglais ce jour-là, » murmura-t-elle pour elle-même.

Severus se tourna alors vers la télévision, perplexe. Il l'avait entendue et elle semblait vraiment bouleversée. C'était un secret de son passé. Il ne vit nulle part de jeune fille aux cheveux noirs et aux yeux verts comme les siens mais il supposait qu'elle allait arriver plus tard. Il se concentra alors sur ce que sa soeur demandait.

'Tu es un grand sorcier, Harry, un grand sorcier,' dit une jeune fille brune dans l'appareil.

'Pas autant que toi,' répondit un jeune homme d'environ le même âge.

'Moi, j'ai tout appris dans les livres, il y a des choses plus importantes. L'amitié. Le courage. Harry, sois prudent surtout.'

Severus observa l'appareil attentivement, jetant parfois un coup d'oeil à sa soeur mais cette dernière le ramenait à chaque fois aux images qui défilaient. Il vit l'enfant passer un portail et descendre des marches, légèrement tendu et anxieux. Il y eut un gros plan sur son visage. Le Maître des Potions put voir l'éclair sur son front. Il fronça les sourcils.

'Vous ?!'

Changement de plan. Severus vit un adulte portant un turban mauve sur la tête.

'Non, c'est impossible, Snape ...'

'Oui, il faisait un bon coupable, n'est-ce pas ? Qui aurait pu soupçonner, le p... p... pauvre et b... b... bégayant professeur Quirrell ?'

'Mais durant le match de Quidditch, Snape a essayé de me tuer.'

'Non, mon garçon. C'était moi, pas Snape.'

Severus s'était figé. Harriet l'observa ainsi voir la scène du film qu'elle aimait. Mieux valait qu'il regarde une scène du film plutôt qu'elle ne lui remette le livre. Elle pouvait ainsi mieux contrôler les divulgations. Ainsi, l'homme apprit pour le troll, pour les soupçons qu'il devait certainement avoir sur Quirrell, puis la vision du turban retiré pour laisser place à un horrible visage.

'Harry Potter, nous revoilà face à face.'

'Voldemort.'

'Oui, regarde ce que je suis devenu. Vivre au dépend d'un autre comme un parasite. Le sang de licorne me permet de survivre mais pas d'avoir mon propre corps.'

« Mais bien sûr, c'est ça ! » s'exclama soudain Harriet, les yeux écarquillés. « Le sang de licorne ! »

« Quoi, le sang de licorne ? » fit Severus en posant son regard sur elle.

« Est-ce que des licornes ont été attaquées dernièrement ? »

« Hmm ... oui. Hagrid l'a mentionné l'une ou l'autre fois. Mais ... »

L'homme s'interrompit un instant, se rappelant les propriétés du sang de cette créature si pure. Il permet de survivre même quand la personne se trouve sur le point de mourir. Mais le prix à payer est énorme ! Et le Seigneur des Ténèbres était bien le type de personne à oser boire ce sang !

« Est-ce que ce ... ce film est la base de toutes tes connaissances ? »

« Non, pas toutes mais je préfère te montrer cela plutôt qu'autre chose. Maintenant tu comprends comment Voldy est sous le turban de Quirrell. »

« Donc, il serait là depuis le début de l'année, sous le nez et la barbe de Dumbledore ?! »

« Exactement. »

Un homme soudain entra dans la pièce et le visage des deux jeunes filles aux cheveux bruns dans le canapé s'illumina.

« Bonjour, Papa ! » s'écrièrent-elles joyeusement en venant le serrer dans ses bras.

« Bonjour, mes Poulettes, » rit le père. « Vous allez bien ? »

Harriet s'observa serrer son père avec un pincement au coeur. Des larmes coulèrent le long de ses joues alors qu'elle approchait du souvenir de son père. Elle l'admira. Ses cheveux blonds légèrement dégarnis, ses yeux bleus chaleureux, son doux sourire, la légère pellicule de sueur sur son front. Il rentrait de son boulot.

« Oui ! »

« Vous faites quoi de beau ? »

« On mange du popcorn en regardant un film, » fit la plus âgée.

« En anglais, » ajouta la cadette.

Le père de famille posa son regard sur la télévision.

« Encore Harry Potter ?! » dit-il dans un soupir. « Vous ne le connaissez pas encore par coeur ? »

« Nan ! » rirent les enfants.

Harriet eut un faible sourire en l'entendant. Elle s'approcha pour le regarder de plus près. Elle passa un bras vers le sien mais passa malheureusement au travers. Elle s'y attendait. Elle ferma douloureusement les yeux.

« Je t'aime, Papa, » murmura-t-elle avant de sortir de la pensine.

Severus sortit de la pensine à sa suite et découvrit sa soeur en larmes dans le fauteuil, les genoux remontés contre sa menue poitrine. Il n'avait pas compris ce qu'il venait de se passer mais cela l'avait fortement bouleversée. Il posa une main sur l'épaule d'Harriet et croisa son regard émeraude légèrement plus foncé que celui de sa mère. Il essuya ses larmes de son pouce avec douceur. Il ne posa toutefois pas de question. Il savait qu'il n'aurait pas de réponse. Il la chercherait de lui-même. Il s'agenouilla devant elle et la prit dans ses bras pour la réconforter.

Elle pleura sur son épaule. Elle semblait si fragile en ce moment alors qu'elle était toujours souriante et assurée, parfois même un peu surexcitée et légèrement dévergondée dans son langage. Elle s'accrochait désespérément à ses robes et il la serra encore plus contre lui, posant son menton sur le haut de sa tête et il passa une main douce dans ses cheveux pour la calmer. Il garda le silence durant tout ce temps.

Au bout d'une dizaine de minutes, elle s'écarta de lui. Il y avait encore des larmes silencieuses qui coulaient le long de ses joues. Mais elle semblait aller mieux.

« Tu veux m'en parler ? »

« Non, » murmura-t-elle avant de renifler.

Severus s'en doutait un peu. Il lui tendit un mouchoir en tissu d'un gris très sombre. Elle se moucha.

« Mais tu peux peut-être partir de là pour essayer de me comprendre, » continua-t-elle. « Tu as quelques éléments déjà pour commencer. »

Il hocha doucement de la tête avant de se réinstaller dans le canapé.

« Est-ce que je peux garder tes souvenirs pour y méditer ? »

« Si tu veux. »

Un silence calme se fit.

« Pourquoi un garçon du nom de Harry Potter au lieu d'une fille ? » demanda soudain le Maître des Potions, curieux.

« Je dois t'avouer que sincèrement, je n'en sais rien. Pour moi, cela toujours été Harry Potter jusqu'à ce que je découvre que toute cette histoire était celle d'une jeune fille. C'est un véritable mystère. »

« Qu'entends-tu par 'découvrir' ? »

Elle lui fit un petit sourire, désolée.

« Tu pourras répondre toi-même à cette question quand tu découvriras par toi-même mon secret, Severus. »

L'homme soupira bruyamment, la faisant légèrement rire. Légèrement. Son regard était encore peiné.

« Tu me laisses avec cette énigme, hein ... ? »

« Tu es une personne intelligente, je sais que tu trouveras. » Elle soupira. « Eh puis, avec les trois rouleaux que tu m'as donnés, je te dois bien un sacré casse-tête ! »

Severus soupira encore. Il observa ensuite sa soeur, son état.

« Retourne dans ton dortoir te reposer. Tu es épuisée. »

« D'accord, » répondit-elle. « J'y vais. »

Elle se leva et se dirigea vers la sortie.

« Harriet. »

« Oui, Severus ? »

« Est-ce qu'apprendre le français pourrait être utile ? »

Elle sourit.

« Plus qu'utile. Il se pourrait que nous en ayons besoin bien plus vite que tu ne le crois. »

Il hocha lentement la tête.

« Si jamais tu as besoin de quelque chose en particulier pour l'apprendre. Ouvrages de grammaire ou autres, Maman pourra certainement t'aider. »

Il hocha à nouveau la tête. Il la regarda partir avant de poser son regard sur la pensine. Il récupéra les deux souvenirs et les rangea consciencieusement dans un flacon. Il rangea également la pensine dans un pli de sa robe. Il quitta ensuite lui-même ce salon inconnu et vit la porte disparaître derrière lui. Il caressa le mur de pierre. Il allait devoir demander à sa soeur pour savoir comment cette salle fonctionnait. Il redescendit dans les cachots en se concentrant sur le premier problème, le plus urgent, à savoir Quirinus Quirrell qui serait le réceptacle du Seigneur des Ténèbres.

1. Comment j'ai atterri là, moi ? 1866 0 0 2. L'Influence de l'Oncle Vernon 2107 0 0 3. La Femme-Chouette 1813 0 0 4. Grillée dès le Petit-Déjeuner 484 0 0 5. Gringott's 1387 0 0 6. Informations Importantes et Rituels 1311 0 0 7. Poudlard Express 1605 0 0 8. La Répartition 1817 0 0 9. Le Maître des Potions 1948 0 0 10. Le Troll 1554 0 0 11. Discussions 973 0 0 12. Réveillon de Noël 1464 0 0 13. Cadeaux et Provocation 1274 0 0 14. Severus apprend la Vérité 638 0 0 15. Une Affaire de Cornichons 1242 0 0 16. L'Accident 1652 0 0 17. La Fièvre 1712 0 0 18. Un Souvenir Utile mais Douloureux 1597 0 0 19. Angoisse 1254 0 0 20. Prendre la Pierre avant Quirrell 1539 0 0 21. Profond Chagrin 1460 0 0 22. Révélations 839 0 0 23. Entre Prince 578 0 0 24. Sortie entre Amis 1563 0 0 25. Gilderoy Lockhart 1447 0 0 26. Miss Teigne Pétrifiée et Message Sanglan 1230 0 0 27. Premier Match de Quidditch 1893 0 0 28. Club de Duel 1113 0 0 29. Discussion autour d'un Chocolat Chaud 1045 0 0 30. Noël en Famille 830 0 0 31. Jour de Noël 1400 0 0 32. La Saint Valentin façon Gilderoy Lockhar 1197 0 0 33. Le Journal de Jedusor 1507 0 0 34. La Chambre des Secrets 1657 0 0 35. La Possédée 1672 0 0 36. Garder le Secret 1146 0 0 37. Rencontrer un Maraudeur 1088 0 0 38. Sirius Black 825 0 0 39. Comme Chien et Chat 1099 0 0 40. Des Détraqueurs dans le Poudlard Express 1187 0 0 41. Soins aux Créatures Magiques 1275 0 0 42. Epouvantard 1594 0 0 43. Le Secret d'Harriet 1275 0 0 44. Une Petite Vengeance 1842 0 0 45. Nouvelle Énigme et Saule Cogneur 1142 0 0 46. Alfie Addington et Merryl Evans 1251 0 0 47. Severus reprend ses Esprits 1220 0 0 48. Faire Connaissance 1122 0 0 49. Un Précieux Cadeau 1355 0 0 50. Un Anniversaire Etrange mais Agréable 1731 0 0 51. Un Plan pour Attraper le Rat 1258 0 0 52. Piéger Peter Pettigrow 1362 0 0 53. Mauvaises Nouvelles 1138 0 0 54. La Santé de Merryl 1157 0 0 55. Une Affaire de Sentiments 1247 0 0 56. Le Mal-Être de Merryl 806 0 0 57. Harriet boude Merryl 1493 0 0 58. Une Invitation sous les Tropiques 1706 0 0 59. Le Marché de Bourg-Vivant 1687 0 0 60. La Fête de la Lumière 1676 0 0 61. Quatorze ans déjà ! 1610 0 0 62. Passer la Coupe du Monde à la Maison 1075 0 0 63. Le Tournoi des Trois Sorciers 1182 0 0 64. Alastor Maugrey 876 0 0 65. La Fouine et la Belette 1304 0 0 66. Beaubâtons et Dumstrang 1556 0 0 67. La Coupe de Feu 1742 0 0 68. La Représentante de Pelhisir 1138 0 0 69. Une Etrange Beuglante et un Alfie en Col 1533 0 0 70. Examen des Baguettes 1377 0 0 71. La Première Tâche 1470 0 0 72. La Famille Rassurée 1159 0 0 73. Un Mangemort à Poudlard 1119 0 0 74. Tel est pris qui croyait prendre ! 1424 0 0 75. Invitations au Bal et Problèmes Familiau 1402 0 0 76. Derniers Préparatifs 1386 0 0 77. Le Bal de Noël 1335 0 0 78. Deux Couples 1220 0 0 79. Petits Etats d'Âme 1031 0 0 80. Nouvel An en Famille 1069 0 0 81. Une Retenue avec Weasley 862 0 0 82. La Seconde Tâche 1323 0 0 83. Stonehenge 1598 0 0 84. Entraînements 1191 0 0 85. L'Humeur d'Harriet 1365 0 0 86. La Discussion avec Alfie 1087 0 0 87. La Troisième Tâche 2070 0 0 88. La Résurrection de l'Ennemi 1693 0 0 89. Une Conversation avec un Revenant 995 0 0 90. Un Dur Réveil 1095 0 0 91. Une Petite Visite aux Dursley 1113 0 0 92. Harriet en Colère 747 0 0 93. Une Mauvaise Surprise au Terrier 850 0 0 94. Joyeux Anniversaire Harriet ! 1426 0 0 95. La Fin d'une Amitié 1181 0 0 96. La Pire Rentrée Scolaire du Siècle 2026 0 0 97. La Journée des Emmerdeurs 1159 0 0 98. Harriet Répond 696 0 0 99. Un Nouveau Décret 944 0 0 100. Le Phénomène Ombrage a encore frappé 1419 0 0 101. Une Autre Lettre 404 0 0 102. Premier Mort 1302 0 0 103. Portée Disparue 1402 0 0 104. Une Piste Inquisitoriale 1983 0 0 105. Une Sombre Rentrée 570 0 0 106. Une Revanche Malodorante 1078 0 0 107. Une Interview 1431 0 0 108. Petites Altercations 589 0 0 109. Hermione, Luna, Padma et Harriet (pas si 703 0 0 110. Ombrage Directrice de Poudlard 884 0 0 111. La Délégation Pelhisienne 1442 0 0 112. Un Peu de Repos 267 0 0 113. Une Visite Imprévue 1001 0 0 114. Ambiance Houleuse chez les Prince 581 0 0 115. Agir dans l'Urgence 1516 0 0 116. Interrogatoire d'Ombrage 1788 0 0 117. Un Donneur Compatible 1213 0 0 118. La Solution d'Alfie 958 0 0 119. Une Fois de Trop 1027 0 0 120. Revenir chez les Dursley 569 0 0 121. La Chambre des Lords 996 0 0 122. Des Nouvelles des Ténèbres 459 0 0 123. Le Déménagement 1229 0 0 124. Un Nouveau Chaperon 898 0 0 125. Les Examens 831 0 0 126. Merryl 999 0 0 127. Le Cahier d'Alfie 766 0 0 128. Visiter la Bibliothèque du Berceau 685 0 0 129. La Visite de Luna 931 0 0 130. Préparatifs 795 0 0 131. La Réaction d'Alfie 1150 0 0 132. Une Bougie de Plus 1289 0 0