Harriet Potter-Prince ou une Autre Vie d'Harry Potter @memepotter952504
Merryl

Chapitre 126 : Merryl…

Harriet lisait, allongée sur un transat sur la terrasse. Elle était officiellement en vacances. Plus d'études, plus d'examens, plus rien jusqu'en septembre. Il ne lui restait plus qu'à attendre ses résultats pour savoir ce qu'elle avait vraiment réussi ou pas. Ce serait déterminant pour savoir quelles options prendre. Elle avait déjà une petite idée de quels cours sélectionner comme l'archéomagie et les sciences. Elle hésitait encore pour une langue à apprendre. Elle en connaissait déjà tellement… Elle hésitait entre une langue commune comme l'espagnol ou le japonais ou alors une magique. Mais elle avait encore le temps pour se décider.

« Tu lis quoi ? » demanda Severus en la rejoignant.

Il était vêtu d'une simple chemise noire et d'un jeans.

« Il faudra vraiment que tu m'expliques comment tu ne meurs pas de chaud habiller ainsi, » soupira la jeune fille avec un sourire.

Elle referma son livre pour lui en montrer la couverture.

« L'Enéide de Virgile, » répondit-elle.

« Encore une œuvre antique ? »

« Tu as un problème avec ça ? »

« Du tout. »

« Comment ça se passe outre-Atlantique ? »

« La guerre… »

« Mais encore ? »

« Les réformes du ministère dans le cadre de l'éducation vont se maintenir. Ombrage est et restera directrice au moins pour l'année prochaine. »

« Charmant. »

« Filius a été viré. »

« Tu déconnes. »

« Non. Sa parenté avec les Gobelins. »

« Oh … »

« Il regrette juste de ne pas avoir eu le temps de mettre sa lettre de démission sur la table comme je l'ai fait, » sourit Severus. « Et Hagrid aussi est en cavale. Il a quitté l'Angleterre pour plus de sécurité. »

« Mais … toute sa vie se résume à Poudlard ! C'est sa maison ! »

« Pas tant qu'Ombrage sera là-bas à faire sa loi. Minerva y reste pour protéger un minimum les élèves. »

« Je lui souhaite bon courage. »

« Dumbledore est toujours en cavale, » continua Severus. « Le Seigneur des Ténèbres commence à bouger mais reste encore discret, tel un serpent. Il veut s'insinuer au cœur du ministère, d'y placer ses pions, avant de se révéler. »

« Très serpentard de sa part… »

« Lupin est quelque part en France en mission pour Dumbledore. Et il doit se faire très discret quand il rentre en Angleterre. Les Loup-Garous ne sont plus tolérés. »

« En fait tout ce qui n'est pas un sorcier pur n'est plus toléré, c'est ça ? »

« Cela va déboucher à ça, oui, » soupira le Maître des Potions en sortant un livre d'une mallette qu'il avait avec lui. « Tiens. Le Seigneur des Ténèbres te le rend. »

Harriet récupéra son exemplaire du Berceau de Magia écrit par sa tante et découvrit une lettre du Lord Noir glissée à l'intérieur. Elle releva un sourcil amusé et la décacheta.

Ma très chère Harriet,

Savoir que tu acceptes toujours d'échanger quelques lettres et civilités avec moi me remplit de joie.

Te tourner vers César ou Cicéron serait une preuve de ta culture et de ta soif de connaissance. Et tu pourrais peut-être même m'en apprendre plus, je ne suis pas un grand lecteur des auteurs antiques. J'en connais quelques maximes et citations mais sans plus.

Tu as bien de la chance de pouvoir te rendre et vivre même au Berceau de Magia. C'est, dit-on, un immense honneur. Le livre que tu m'as prêté a été très intéressant à lire mais hélas insuffisant à mon regard. Je souhaiterai en savoir tellement plus… Dommage que le Berceau se protège par tant de règles et de protections pour préserver ses secrets. Mais je respecte cela.

Et ton livre est en parfait état. S'il lui arrive quoi que ce soit entre-temps, tu devras t'en prendre à Severus. J'ai presque envie d'apprendre qu'il le malmène pour voir ce que tu pourrais lui faire. Juste par curiosité.

Tes amis … Je n'en connais aucun hélas. Je ne toucherai pas à Poudlard si cela peut te rassurer. Du moins pas en période scolaire. Ainsi tes amis dont j'ignore les noms seront en sécurité, du moins de moi et de la guerre. Mais ils ne seront pas à l'abri de cette Dolores Ombrage. Elle restera directrice de Poudlard.

Faut-il vraiment que je sois sage pour que tu me divulgues l'entièreté de la prophétie ? Qui t'a informé d'ailleurs de son contenu ? Je suis curieux. Mais effectivement, si tu en as eu connaissance, se rendre au Ministère n'est dès lors plus une nécessité. Je t'en prie, dis-moi ce que tu sais pour qu'on soit sur un pied d'égalité.

J'espère que tes examens se sont bien déroulés.

Cordialement ennemis,

Lord Voldemort.

Les deux Prince restèrent un instant silencieux après qu'Harriet eut fini de traduire le contenu de la lettre.

« Charmant, » commenta-t-elle ensuite en se levant. « J'ai faim. Je vais me faire des crêpes. »

« Toi et tes crêpes, » rit doucement Severus.

« Ben quoi ? »

« Rien… J'en prendrai aussi quelques-unes. »

« Personne ne résiste à mes crêpes ! »

xXxXxXx

Severus, Harriet et Eileen se rendait à l'hôpital pour prendre des nouvelles de Merryl et Felicity quand, arrivant dans le couloir menant à leur salle, ils se retrouvèrent face à des soldats aux mines sombres qui bloquaient leur route et la salle de soins où ils se rendaient.

« Que se passe-t-il ? » demanda le Maître des Potions à l'un d'eux.

Les soldats ne répondirent pas à la question dans un premier temps puis un homme plus âgé sortit de la salle de soins, le visage défait et les observa minutieusement.

« L'accès n'est pas autorisé au public, messieurs dames. Passez votre chemin. »

« Nous sommes venus voir ma compagne et ma fille, » contra Severus en fixant l'homme. « Alors je me répèterai qu'une seule fois, que. se. passe. -t-il ? »

« Du calme Severus, » fit doucement Eileen en posant une main sur l'épaule de son fils avant de se tourner vers leur interlocuteur. « Je vous en prie, monsieur. Nous sommes leur famille. »

« Je ne peux pas vous laisser passer. Le cœur de la gardienne s'est arrêté et un de nos meilleurs guérisseurs venu de Val-Climat se charge d'elle. »

« Quoi ?! » s'exclama Harriet qui n'était pas sûre d'avoir compris.

En réalité, elle l'avait compris, mais elle ne voulait simplement pas le croire. Severus n'était pas dans un meilleur état émotionnel, il était juste silencieux et figé, son regard sombre et horrifié suspendu dans le vide. Il sentit à peine la pression de sa mère sur son épaule.

« Et Felicity ? » demanda Eileen, comprenant que son fils ne dirait rien de plus.

« Le bébé ? Le médicomage Mao n'a rien dit mais cela ne semble pas bon du tout à cause de l'onde de choc. »

« L'onde de choc ? »

« Lorsque le cœur s'arrête, le noyau magique peut provoquer une onde de choc, c'est rare mais cela arrive. »

La mère remercia l'homme et emmena ses enfants un peu plus loin pour ne pas gêner le passage. Ils restèrent toutefois sur place pour rester aux nouvelles. Elle gardait une main sur l'épaule de son fils tandis qu'Harriet serrait fort la main de ce dernier. Il ne pleurait pas. Pas encore. Il en était encore à assimiler l'information probablement. Par contre, la jeune fille versait silencieusement des larmes. Eileen se demandait ce qui se passerait avec Alfie... Il était très proche de sa mère. Et si Felicity ...

Elle ferma les yeux en soupirant et se força à se vider la tête, penser à autre chose. Cela n'apporterait rien de bon à imaginer les pires scénarios. Ils vivaient dans un monde suffisamment horrible comme cela.

Quelques temps plus tard, un homme de petite taille et d'origine asiatique, que les Prince n'avaient jamais vu, sortit de la salle et retira son masque et sa blouse de médicomage en les faisant disparaître d'un coup de baguette magique.

Il s'adressa au soldat qui leur avait accordé la parole plus tôt.

« Le fils de la gardienne n'est pas là ? Non ? Miss Delacour, Vassilios Orologas ou même Freeman Addington alors ? »

« Non, Guérisseur Mao, mais il y a des personnes se disant de sa famille. »

Le guérisseur se tourna vers les trois sorciers, les soldats s'écartant sur son passage.

« Bonjour, vous êtes venus pour la gardienne d'Abysse-la-Vieille, je présume ? »

« En effet, » répondit Eileen en se levant. « Je suis Eileen Prince. Voici mon fils, le compagnon de Merryl Evans, et ma fille, Harriet, la nièce de Merryl. »

« Je suis le guérisseur Mao et je dois vous annoncer une nouvelle des plus...particulières... Suivez-moi ! »

Il se retourna et passa la porte de la salle de soins. Un rideau cachait la vue donnant sur l'espace où se trouvait le lit et le berceau du bébé. Quand ils passèrent, ils se figèrent. Dans le lit, assise contre les coussins et en grande conversation avec un soldat de l'eau, se tenait Merryl, réveillée.

« Merryl ! » s'exclamèrent les trois Prince.

Severus fit un pas vers son amour avant d'hésiter et de se tourner vers le médicomage.

« Puis-je ? » demanda-t-il.

« Merci de ne pas parler de moi comme si je n'étais pas là ! Je suis réveillée youhouuu ? » s'exclama la rousse en repoussant les couvertures et en s'asseyant au bord du lit. « Bolin, je t'interdis de l'ouvrir ! Je suis restée silencieuse assez longtemps ! » fit-elle ensuite en voyant le guérisseur sur le point de parler.

« Okay... de l'état de mort, tu nous reviens aussi énergique et fraiche qu'avant, cela fait plaisir, » rit Harriet avant de se prendre une taloche derrière la tête. « Eh ! Sev ! Qu'est-ce que j'ai fait ?! »

« Tu le sais très bien, » fit Severus avec un sourire en coin alors qu'il s'approchait de Merryl. « J'ai eu si peur de te perdre, » lui murmura-t-il à l'oreille.

« Et moi j'ai l'impression de ressortir d'une trop longue séance de cinéma, je suis aussi courbaturée qu'une femme de la génération de Bathilda Tourdesac ! C'était d'un frustrant d'entendre tout ce qui se passait sans rien pouvoir faire, » fit-elle en le prenant dans ses bras.

« Cela fait plaisir de vous revoir, Merryl, » dit ensuite Eileen. « Prière de ne plus jamais nous faire une frayeur pareille ! »

« Promis, la prochaine fois j'essayerais de ne pas me faire kidnapper, » s'amusa-t-elle.

« Sais-tu qui c'était exactement ? » demanda Severus. « Nous n'avons eu jusqu'à présent que des doutes sans preuve. »

« Aucune idée, et puis Azkaban est aussi bon pour la mémoire qu'un bon vieil Alzheimer. »

« On peut toujours laisser notre bon vieux Voldy trouver pour nous, non ? » proposa Harriet avec un sourire. « Heureuse de te revoir, Tati. »

« Et voilà pourquoi je me sens moins fraîche que tu ne le dis ... je me sens vieille tout d'un coup. J'ai loupé combien d'épisodes au juste ? »

« Hmmm..., » continua la Serdaigle, songeuse, un doigt sur le menton. « Ombrage dictatrice, pardon, directrice de Poudlard, l'évasion des mangemorts, Voldemort qui espère que j'accepte de le rejoindre, ma torture sous la plume d'Ombrage, la guerre entre le Berceau et l'Angleterre, la fermeture de Gringott's, mon retrait de Poudlard, mes examens, ma prochaine rentrée à l'académie de Pelhisir... Est-ce que j'ai oublié quelque chose ? »

« La naissance de Felicity, » fit Severus avec un sourire.

« Ouais mais nan, Moony a dit qu'elle savait pour ça. Ca compte pas. Ca compte ? »

« La fermeture de Gringotts ? » s'exclama Merryl. « Mais qu'a fait cette cinglée de Muppets ? »

« Muppets ? »

« Une marionnette rose et poilue pour moi, c'est un Muppet. »

Harriet se frappa le front et glissa ses quelques mèches folles derrière ses oreilles.

« Oh, que je suis bête ! »

Ils rirent tous, rassurés de revoir Merryl, et cette dernière de revoir tout le monde et de pouvoir enfin communiquer et interagir avec les autres.

« Merryl ? » fit-le Guérisseur Mao en s'avançant avec Felicity dans les bras. « Loin de moi l'idée de te menacer pour que tu te réinstalles correctement dans ton lit mais si tu le fais il est possible que je te laisse donner le biberon à ton bébé, elle devrait pouvoir le supporter à présent. »

« Oh mais si elle ne le fait pas tout de suite, notre chère Merryl aura affaire à moi, » fit Severus avec une lueur malicieuse dans le regard mais un sourire en coin, sincère. « Et si elle n'obéit pas, c'est moi qui donnerai le biberon à Felicity. »

« Je suis peut-être bloquée dans ce lit mais cela ne durera pas ! Alors que personne ne touche à ce bébé avant moi ! » menaça-t-elle l'assistance

« J'y ai déjà touché, » fit Harriet en reculant d'un pas. « Et Alfie aussi. Et Maman. Et Severus. Et les infirmiers... » Elle recula d'un pas et mima de sortir en courant. « Sauve qui peut ! »

« Ouuuh toi alors ! » s'exclama la rousse en agitant ses doigts.

Elle attira magiquement à elle la jeune fille, contrôlant simplement l'eau qu'elle avait dans son corps. Harriet en fut plus que surprise. Merryl lui pinça une joue avant de la libérer.

« Voilà ! Raison de plus pour que ce bébé devienne ma propriété privée pour les vingt prochaines années au moins ! » ajouta-t-elle.

Tout le monde rit et Harriet prit sa tante dans ses bras pendant une petite minute avant de se dégager. Pendant ce temps, Severus qui avait récupéré Felicity dans ses bras la tendit à la rousse.

« Felicity, je te présente ta mère. Merryl, voici Felicity. »

« Ne dis pas de bêtises, » souffla la sorcière en récupérant doucement le bébé dans ces bras. « On se connait déjà elle et moi, elle a littéralement vécu en moi. »

Elle prit le biberon que le guérisseur Mao lui tendait et le présenta à sa petite Felicity.

« Et tu as été une locataire plus qu'irréprochable, » finit-elle tout doucement alors que le bébé s'agrippait à une longue mèche de ses cheveux.

Severus sourit doucement et embrassa sa compagne sur la tempe avec tout l'amour qu'il éprouvait pour elle. Eileen et Harriet ne restèrent pas très longtemps après cela, préférant laisser le couple en tête à tête pour se retrouver.

1. Comment j'ai atterri là, moi ? 1866 0 0 2. L'Influence de l'Oncle Vernon 2107 0 0 3. La Femme-Chouette 1813 0 0 4. Grillée dès le Petit-Déjeuner 484 0 0 5. Gringott's 1387 0 0 6. Informations Importantes et Rituels 1311 0 0 7. Poudlard Express 1605 0 0 8. La Répartition 1817 0 0 9. Le Maître des Potions 1948 0 0 10. Le Troll 1554 0 0 11. Discussions 973 0 0 12. Réveillon de Noël 1464 0 0 13. Cadeaux et Provocation 1274 0 0 14. Severus apprend la Vérité 638 0 0 15. Une Affaire de Cornichons 1242 0 0 16. L'Accident 1652 0 0 17. La Fièvre 1712 0 0 18. Un Souvenir Utile mais Douloureux 1597 0 0 19. Angoisse 1254 0 0 20. Prendre la Pierre avant Quirrell 1539 0 0 21. Profond Chagrin 1460 0 0 22. Révélations 839 0 0 23. Entre Prince 578 0 0 24. Sortie entre Amis 1563 0 0 25. Gilderoy Lockhart 1447 0 0 26. Miss Teigne Pétrifiée et Message Sanglan 1230 0 0 27. Premier Match de Quidditch 1893 0 0 28. Club de Duel 1113 0 0 29. Discussion autour d'un Chocolat Chaud 1045 0 0 30. Noël en Famille 830 0 0 31. Jour de Noël 1400 0 0 32. La Saint Valentin façon Gilderoy Lockhar 1197 0 0 33. Le Journal de Jedusor 1507 0 0 34. La Chambre des Secrets 1657 0 0 35. La Possédée 1672 0 0 36. Garder le Secret 1146 0 0 37. Rencontrer un Maraudeur 1088 0 0 38. Sirius Black 825 0 0 39. Comme Chien et Chat 1099 0 0 40. Des Détraqueurs dans le Poudlard Express 1187 0 0 41. Soins aux Créatures Magiques 1275 0 0 42. Epouvantard 1594 0 0 43. Le Secret d'Harriet 1275 0 0 44. Une Petite Vengeance 1842 0 0 45. Nouvelle Énigme et Saule Cogneur 1142 0 0 46. Alfie Addington et Merryl Evans 1251 0 0 47. Severus reprend ses Esprits 1220 0 0 48. Faire Connaissance 1122 0 0 49. Un Précieux Cadeau 1355 0 0 50. Un Anniversaire Etrange mais Agréable 1731 0 0 51. Un Plan pour Attraper le Rat 1258 0 0 52. Piéger Peter Pettigrow 1362 0 0 53. Mauvaises Nouvelles 1138 0 0 54. La Santé de Merryl 1157 0 0 55. Une Affaire de Sentiments 1247 0 0 56. Le Mal-Être de Merryl 806 0 0 57. Harriet boude Merryl 1493 0 0 58. Une Invitation sous les Tropiques 1706 0 0 59. Le Marché de Bourg-Vivant 1687 0 0 60. La Fête de la Lumière 1676 0 0 61. Quatorze ans déjà ! 1610 0 0 62. Passer la Coupe du Monde à la Maison 1075 0 0 63. Le Tournoi des Trois Sorciers 1182 0 0 64. Alastor Maugrey 876 0 0 65. La Fouine et la Belette 1304 0 0 66. Beaubâtons et Dumstrang 1556 0 0 67. La Coupe de Feu 1742 0 0 68. La Représentante de Pelhisir 1138 0 0 69. Une Etrange Beuglante et un Alfie en Col 1533 0 0 70. Examen des Baguettes 1377 0 0 71. La Première Tâche 1470 0 0 72. La Famille Rassurée 1159 0 0 73. Un Mangemort à Poudlard 1119 0 0 74. Tel est pris qui croyait prendre ! 1424 0 0 75. Invitations au Bal et Problèmes Familiau 1402 0 0 76. Derniers Préparatifs 1386 0 0 77. Le Bal de Noël 1335 0 0 78. Deux Couples 1220 0 0 79. Petits Etats d'Âme 1031 0 0 80. Nouvel An en Famille 1069 0 0 81. Une Retenue avec Weasley 862 0 0 82. La Seconde Tâche 1323 0 0 83. Stonehenge 1598 0 0 84. Entraînements 1191 0 0 85. L'Humeur d'Harriet 1365 0 0 86. La Discussion avec Alfie 1087 0 0 87. La Troisième Tâche 2070 0 0 88. La Résurrection de l'Ennemi 1693 0 0 89. Une Conversation avec un Revenant 995 0 0 90. Un Dur Réveil 1095 0 0 91. Une Petite Visite aux Dursley 1113 0 0 92. Harriet en Colère 747 0 0 93. Une Mauvaise Surprise au Terrier 850 0 0 94. Joyeux Anniversaire Harriet ! 1426 0 0 95. La Fin d'une Amitié 1181 0 0 96. La Pire Rentrée Scolaire du Siècle 2026 0 0 97. La Journée des Emmerdeurs 1159 0 0 98. Harriet Répond 696 0 0 99. Un Nouveau Décret 944 0 0 100. Le Phénomène Ombrage a encore frappé 1419 0 0 101. Une Autre Lettre 404 0 0 102. Premier Mort 1302 0 0 103. Portée Disparue 1402 0 0 104. Une Piste Inquisitoriale 1983 0 0 105. Une Sombre Rentrée 570 0 0 106. Une Revanche Malodorante 1078 0 0 107. Une Interview 1431 0 0 108. Petites Altercations 589 0 0 109. Hermione, Luna, Padma et Harriet (pas si 703 0 0 110. Ombrage Directrice de Poudlard 884 0 0 111. La Délégation Pelhisienne 1442 0 0 112. Un Peu de Repos 267 0 0 113. Une Visite Imprévue 1001 0 0 114. Ambiance Houleuse chez les Prince 581 0 0 115. Agir dans l'Urgence 1516 0 0 116. Interrogatoire d'Ombrage 1788 0 0 117. Un Donneur Compatible 1213 0 0 118. La Solution d'Alfie 958 0 0 119. Une Fois de Trop 1027 0 0 120. Revenir chez les Dursley 569 0 0 121. La Chambre des Lords 996 0 0 122. Des Nouvelles des Ténèbres 459 0 0 123. Le Déménagement 1229 0 0 124. Un Nouveau Chaperon 898 0 0 125. Les Examens 831 0 0 126. Merryl 999 0 0 127. Le Cahier d'Alfie 766 0 0 128. Visiter la Bibliothèque du Berceau 685 0 0 129. La Visite de Luna 931 0 0 130. Préparatifs 795 0 0 131. La Réaction d'Alfie 1150 0 0 132. Une Bougie de Plus 1289 0 0