La vie de Chiara Eileen Snape @memepotter952504
Une rencontre inattendue

Chapitre 8 : Une rencontre inattendue

Trois ans passèrent. Severus était dans son bureau à la Clinique Korjakov à ranger ses dossiers et recherches. A côté de son boulot, il avait repris totalement sa passion, à savoir la création des potions. C'est en enseignant cet art à Chiara qu'il avait remarqué que cela lui manquait. Il avait depuis inventé trois potions, dont une qui permettrait peut-être d'éviter à certaines personnes la même frayeur qu'à lui. Il avait fait breveter la potion Tue-Loup, l'année précédente.

L'homme regarda sa fille installée sur le canapé. Chiara avait maintenant huit ans. Elle était habillée cette fois-ci d'une robe vert émeraude en velours qui lui arrivait jusqu'aux genoux avec une ceinture dans une teinte plus foncée avec un gros nœud papillon. Elle avait coiffé ses longs cheveux en deux couettes hautes sur les côtés de sa tête d'ange comme dans les mangas qu'elle lisait à l'occasion. Ils avaient toujours leur teinte noire corbeau mais elle avait coloré de vert le bas de sa chevelure sur au moins une vingtaine de centimètres. Si on faisait attention, on pouvait voir dépasser deux oreilles de chat noires. Elle avait usé de son don de métamorphomage pour arriver à ce résultat. Elle le maîtrisait parfaitement maintenant. Et cela faisait que chaque jour, elle était différente. Au début, il avait été surpris de la voir faire, mais il s'était petit à petit habitué et, au final, cela ne la rendait que plus unique et précieuse à ses yeux.

Elle était assise les jambes repliées sur le sofa, ses pieds nus, ses petits chaussons noirs devant elle. Elle caressait sans vraiment s'en rendre compte l'oreille de Zoya tandis qu'elle lisait avec application un gros ouvrage. En voyant son front plissé, Severus regarda de quoi il s'agissait. Manuel de Métamorphoses avancées. Il sourit. Quand elle avait fini par savoir lire, Chiara s'était rapidement intéressée à des livres chargés en connaissances. Un jour, elle était venue auprès de lui avec son vieux manuel de métamorphoses pour débutants parce qu'elle ne comprenait pas quelque chose et depuis, il avait commencé à lui enseigner la magie. C'était une surdouée. En l'espace de trois ans, elle avait assimilé les bases de la métamorphoses, des potions, des sortilèges et de DCFM mais en plus, elle s'était trouvé un don pour les deux premières matières et les avait approfondies très rapidement, en se plongeant dans les livres et posant beaucoup de questions.

Même si lui enseigner les choses était difficile car elle avait un trouble de l'attention qui la rendait facilement distraite, une fois qu'elle avait une envie bien ancrée dans sa tête, elle ne la lâchait plus. Et apprendre la magie en faisait partie. On lui avait menti à ce sujet durant le début de sa vie et maintenant, elle souhaitait apprendre tout ce qu'elle pouvait sur le sujet. De plus, elle avait apparemment hérité de la mémoire de sa mère, Lily. Une fois qu'elle lisait quelque chose, cela restait gravé dans sa mémoire comme dans la pierre. C'était pour elle d'autant plus facile pour pouvoir mettre la théorie en pratique. A côté de cela, elle aimait dessiner et faire la cuisine, au grand dam de Tinky. Mais cette dernière avait fini par accepter qu'elle l'aide en la voyant faire ses yeux de chat suppliant auxquels on ne pouvait pas résister.

Il la vit soupirer et fermer le bouquin.

« Ca va, Chaton ? »

« Oui, Papa, » répondit-elle avec un sourire. « C'est juste un peu compliqué. »

« En même temps, c'est déjà un livre du niveau des BUSES. »

« Je reviendrai là-dessus plus tard. Peut-être que j'aurais une illumination. »

« Oh, ça je n'en doute pas ! »

« Papa. »

« Oui ? »

« Est-ce que je peux aller jouer avec Zoya ? »

« D'accord mais ne dérange pas les patients. Et … »

« Et si Zoya pleure, je reviens ici. » Elle s'approcha de son père pour l'embrasser. « Je connais les règles, Papa. »

« Je sais que tu les connais. Mais cela ne m'empêchera pas de te les répéter. »

Elle sourit en levant les yeux au ciel.

« A tantôt, Papa. Je t'aime. »

« Je t'aime aussi. »

oOoOo

Deux hommes cherchaient leur chemin dans l'hôpital Korjakov. L'un était grand avec des cheveux noirs soignés ondulant légèrement, encadrant un visage charismatique et soulignant ses yeux gris. L'autre était un peu plus petit, avec des cheveux bruns et des yeux chocolat qui se teintaient d'ambre. Il avait l'air fatigué.

« Tu t'es encore trompé, Patmol, » soupira le brun. « La femme de l'accueil avait dit à droite, puis à gauche. »

« Et depuis quand tu parles russe, Lunard ? »

« Je ne le parle pas, je ne fais que répéter ce que tu m'as dit, » soupira le loup-garou.

« Je n'y peux rien si mon russe est rouillé et que cette femme ne parlait pas un mot d'anglais. »

Remus Lupin regarda sa montre. Deux heures et 23 minutes. Ils leur restaient encore du temps pour trouver le service des pharmaciens et potionnistes avant que le soleil ne se couche et que la lune se lève. Et ce soir, elle était pleine.

Ils prirent plusieurs couloirs, des escaliers, demandant leur chemin tant bien que mal, revenant plusieurs fois sur leurs pas. Ils étaient littéralement perdus. Ils étaient arrivés finalement dans un petit patio. Au milieu de leur traversée, ils furent interceptés par un chien blanc aux yeux vairons. Il les renifla, curieux, et de toute évidence, joyeux à en voir sa queue qui se balançait.

« Quel magnifique chien, » dit Sirius en caressant l'animal.

« C'est une chienne, Patmol, » fit le loup en lui montrant le ventre du berger qui venait de s'asseoir.

Les deux sorciers entendirent un miaulement et regardèrent d'où il provenait. Ils virent un chat blanc avec une queue noire, assis sur le sol quelques mètres plus loin, la tête penchée sur le coté. Deux tâches noires entre ses deux oreilles qui étaient bien droites, attentives. Le berger laissa les deux sorciers pour jouer avec le chat. Remus et Sirius furent étonnés de les voir se courir l'un après l'autre et, surtout, de voir le chat lécher le chien. Ils les regardèrent un moment en souriant. Ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait voir pareil spectacle.

Remus ramena son vieil ami et amant à la réalité.

« Allez, viens, Sirius. Il faut absolument que l'on trouve notre chemin dans ce fichu hôpital. »

Ils avaient à peine parcouru cinq mètres en direction d'une porte, qu'ils entendirent une voix féminine.

« Est-ce que je peux vous aider ? » demanda Chiara avec un accent slave.

« Enfin, quelqu'un qui parle anglais, » fit Sirius en se retournant. « Oh. Bonjour, jeune fille. »

« Bonjour. »

« Salut, » dit-elle. « Vous êtes perdus ? »

« Oui. Et personne ici ne parle anglais. »

« Mon père et moi, nous parlons anglais. Quelques médicomages du service d'urgences aussi. »

« Est-ce que tu peux nous conduire à l'un d'eux ? Nous aimerions trouver le service pharmaceutique. »

« Mon père travaille là-bas, » sourit la petite.

« Super ! » s'exclama Sirius.

« Suivez-moi, » dit-elle. « Zoya, viens ici ma belle. »

Le berger blanc rejoignit sa maîtresse qui la caressa avant de partir dans le sens opposé qu'avaient pris les sorciers.

« Il est passé où le chat ? » demanda Remus en regardant autour de lui, ne voyant plus que le chien.

Un rire cristallin parvint à son oreille.

« C'était moi. »

« Toi ? » s'étonna Sirius. « Tu es animagus ? »

« Oui. »

« Wow. Tu es si jeune ! »

« J'ai huit ans. »

« Je m'appelle Sirius, et lui c'est Remus. »

« Moi, c'est Chiara, » fit-elle avec un grand sourire.

« Et bien, Chiara, tu es notre sauveuse ! »

Elle rit en les conduisant dans les dédales de l'hôpital.

oOoOo

Severus travaillait sur la composition d'une nouvelle potion, assis à son bureau, quand sa fille ouvrit la porte et se pencha.

« Papa, j'ai trouvé un chien et loup perdus dans le patio. »

« Qu'est-ce que tu en as fait ? » demanda-t-il sans s'arrêter d'écrire sur son parchemin.

« Ils avaient besoin de venir ici, alors je les ai guidés. »

« Très bien, Chiara. Tu peux les conduire chez Ekaterina. »

« Mais Katie parle pas anglais, Papa. Et apparemment, ils ne parlent pas très bien russe. »

« D'accord, je m'en charge, » répondit son père en rangeant ses notes dans un tiroir. « J'arrive. »

Il se leva et rejoignit sa fille à la porte.

« Où sont-ils ? » demanda-t-il en la refermant.

« Là-bas. »

Le père regarda dans la direction que pointait sa fille. Il y avait quelques personnes dans le couloir. Cela dit, il aurait pu y avoir un millier de personnes, il aurait repéré ces deux-là rapidement. Jamais il ne pourrait les oublier. Il se figea deux secondes avant de se reprendre.

« Black. Lupin. »

« Snape ?! »

La tête des deux gryffondors était magnifique à voir. Le serpentard se maudit de ne pas avoir un appareil photo sous la main pour immortaliser l'instant.

« Tu les connais, Papa ? »

« Oui, ce sont de vieilles connaissances de Poudlard, » répondit-il en regardant sa fille qui avait le regard curieux. Il se tourna à nouveau vers ses vieux ennemis qui s'étaient rapprochés, rassurés de voir quelqu'un de familier, même si cette personne se trouvait être Snape. « Qu'est-ce qui vous amène en Russie ? »

« Nous avons entendu parler de la Potion Tue-Loup. »

« Oh, » comprit le serpentard en regardant Lupin. « Ce n'est pas un peu excessif de se déplacer jusqu'ici pour s'en procurer ? Elle est vendue partout dans le monde. »

« Non, pas partout, » répondit le loup.

Severus releva un sourcil.

« Le monde magique britannique est un poil raciste vis-à-vis des créatures magiques, » siffla Sirius. « Si nous n'avions pas rencontré une meute de loups garous, il y a deux mois, nous ne saurions même pas qu'une telle potion existe. »

« Je vois. Entrez dans le bureau, pendant que je vais voir s'il en reste encore. »

« Nous ne voulons pas te déranger, Snape, » dit aussitôt Lupin.

« Si j'ai conçu cette potion, c'est notamment à cause de ma mésaventure avec toi, Lupin. D'ailleurs, je n'ai toujours réglé mes comptes avec le cabot pour ça ! »

« C'était une blague, Snape, » soupira Sirius.

« De très mauvais goût, » répliqua Severus en rouvrant la porte. « Allez, entrez. Chiara, tu restes avec eux ou tu viens avec moi ? »

« Je vais leur tenir compagnie, » sourit-elle en entrant à la suite des deux anglais en poussant sa chienne à l'intérieur.

« Je ne serai pas long. »

Elle se dirigea vers le canapé en s'installa en tailleur dessus et Zoya posa sa tête immédiatement sur ses jambes, quémandant des caresses. Les deux sorciers restèrent debout, observant les lieux.

« Les sièges ne vont pas vous manger, vous savez, » dit-elle l'air de rien.

« Non, mais ton père pourrait bien nous mordre, » répliqua Sirius, se coltinant une légère tape de son amant. « Eh, qu'est-ce que j'ai dit ? »

« C'est vous le chien noir de Gryffondor, n'est-ce pas ? » demanda Chiara.

« Comment sais-tu que … ? »

« Je sais reconnaître l'odeur d'un chien quand j'en croise un, même s'il s'agit d'un animagus. Papa a mentionné Poudlard et est resté immobile pendant deux secondes. Il m'a raconté certaines choses de quand il était à l'école. »

« Oh. »

« Et mon père ne va pas vous mordre parce que vous vous installez sur une chaise. Elles sont là pour ça. »

Ils s'installèrent finalement chacun sur une chaise. Un silence gênant s'installa dans la pièce. Sirius voulait poser un millier de questions à la petite fille mais le regard de Remus lui faisait clairement comprendre qu'il avait intérêt à faire attention s'il ne voulait pas d'ennuis.

« Voilà, » fit Severus en rentrant dans la pièce. Il s'installa devant son bureau et posa un petit coffret rempli de fiole de potion Tue-Loup. « Voilà pour toi, Lupin. » Il regarda l'heure. « Rassurez-moi, vous avez un endroit où aller pour la nuit. »

« Nous devions chercher un endroit juste après venir chercher la potion, » répondit le loup. « Mais on a passé la journée à chercher notre chemin dans cet hôpital. »

« Pourtant tout est bien indiqué … »

« En russe. »

« Oh. Remarque pertinente. Je vais en parler une fois avec un responsable pour ajouter des panneaux en anglais pour les étrangers. » Il fit une pause. « Chiara, est-ce que tu peux demander à Ekaterina s'il y a encore de la place pour un loup dans le bungalow ? »

« J'y vais. »

Chiara sortit précipitamment suivie de Zoya.

« Tu as une fille ?! » s'exclama Sirius, une fois qu'elle eut refermé la porte.

« Merci, Black. J'avais remarqué. Mais dites-moi, où est Potter ? Il me semblait que vous étiez inséparables … »

« Ne me parles pas de ce connard, » siffla Sirius, soudain glacial. Severus releva un sourcil face à cette réaction et remarqua que le visage de Lupin s'était durci également. « Lui et sa femme ont abandonné leur fille, notre filleule ! Ils l'ont envoyée chez ces moldus et nous n'avons jamais pu ni la prendre, ni même la revoir. C'était juste après l'attaque de Voldemort ! … »

« Ne prononce pas son nom ! » siffla le serpentard dans un murmure en serrant son bras gauche.

« Désolé. J'avais oublié que tu avais été un mangemort, » s'excusa le chien, se ramassant malgré tout un regard noir de Severus. « Nous avons coupé les ponts avec les Potter juste après. Il y a un peu plus de trois ans, on a reçu une lettre. Ils nous ont dit qu'elle était morte de la pire des façons et qu'elle avait eu une vie misérable. »

« Sirius, arrête, » murmura Remus qui avait serré les poings, ses yeux devenus totalement ambre par la colère, alors que Lunard était déjà proche de la surface avec la lune qui arrivait.

« Te transformes pas dans mon bureau, s'il te plaît, Lupin. Ce serait apprécié. J'ai eu connaissance du décès de la petite Arya, moi aussi. Mais j'ignorais que vous étiez les parrains. »

« On n'a jamais pu être là pour elle. On aurait pu lui donner une meilleure vie ! »

Severus regarda les deux Gryffondors. Ils étaient les parrains de sa fille. Il hésitait. Devait-il leur dire qu'elle était encore en vie ? Ils avaient l'air de se sentir tellement coupable de n'avoir rien pu faire et tellement en colère contre les Potter qui étaient responsables de ses malheurs. Il resta songeur un long moment, débattant le pour et le contre.

« Papa, est-ce que ça va ? »

Il sursauta. Il n'avait pas remarqué qu'elle était revenue.

« Oui. Alors ? Qu'a dit Ekaterina ? »

« Il y a encore trois places de libres dans le bungalow C. »

« Lupin, si tu veux, il y a de la place pour toi dans un bungalow pour passer la nuit. Ne t'inquiète pas, ils sont conçus pour retenir les loups garous durant la pleine lune. »

« Je … Merci, Snape. Je ne sais pas quoi dire. »

« Black, tu sais où dormir, cette nuit ? »

« Je vais sûrement trouver. »

Severus soupira.

« J'ai une chambre d'ami. Si tu veux, tu peux venir dormir les deux prochains jours. » Cela me donnera plus de temps pour réfléchir si oui ou non, je vous dis la vérité sur Chiara. « Cela t'évitera de te perdre à nouveau dans Moscou. »

« Très drôle, Snape. Mais merci pour l'invitation. »

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Comment tout a commencé 2852 0 0 2. Une lueur d'espoir dans les ténèbres 3510 0 0 3. Réveil, soins et révélations 2261 0 0 4. Petite visite surprise 2595 0 0 5. Réapprendre à vivre – pas si facile 2231 0 0 6. Tout est fini, Chiara Tu es libre 2077 0 0 7. Une nouvelle amie 2021 0 0 8. Une rencontre inattendue 2291 0 0 9. Deux parrains pour Chiara 2822 0 0 10. La lettre du citronné 1755 0 0 11. Dumbledore 2266 0 0 12. La Rentrée 3179 0 0 13. Métamorphoses et Potions 2888 0 0 14. DCFM, Vol et Duels 4748 0 0 15. Sainte Mangouste et Arithmanci 2915 0 0 16. La Vérité 1822 0 0 17. Halloween 1893 0 0 18. Noël 1641 0 0 19. Joyeux anniversaire, Papa ! 1405 0 0 20. Norbert le Norvégien à Crête 2782 0 0 21. Explication 3991 0 0 22. Retenues, Rêve et Crise 1676 0 0 23. L'homme qui se cache derrière Quirell 2055 0 0 24. Les paroles du mage noir 1342 0 0 25. Retour en Russie 988 0 0 26. Douze ans déjà 1565 0 0 27. Retour à Poudlard 1325 0 0 28. Une attaque à Poudlard 1973 0 0 29. L'histoire de Serpentard 1191 0 0 30. Cognard fou et Club de duel 2075 0 0 31. Le Bal du Ministère 3103 0 0 32. C'est un basilic 2642 0 0 33. Une conversation à travers un journal 704 0 0 34. La Chambre des Secrets 2302 0 0 35. Dans le bureau de Dumbledore 2718 0 0 36. Des vacances bien méritées 2263 0 0 37. Une évasion à Azkaban 1631 0 0 38. Soins et Avancées 2712 0 0 39. Pas un Si Joyeux Anniversaire 2603 0 0 40. L'épouvantard de Chiara 2071 0 0 41. L'Arrestation 2269 0 0 42. Une Alliée parmi les Lions 2644 0 0 43. Un Nouveau professeur de Potions 2533 0 0 44. Tom Jedusor 2270 0 0 45. Rendre Visite à un Ami 2794 0 0 46. Les Blessures du Passé 1434 0 0 47. Le Manoir Potter 2562 0 0 48. L'Anniversaire des Jumeaux 3015 0 0 49. Des Nouvelles Intéressantes 1848 0 0 50. La Coupe du Monde de Quidditch 2420 0 0 51. Maugrey et Meredith 2668 0 0 52. Beauxbâtons et Dumstrang 2102 0 0 53. La Coupe de Feu 2029 0 0 54. Gynécomage et Quidditch 1938 0 0 55. Des Blessures Etranges 1842 0 0 56. Une Balade à Dos d'Acromentule 2009 0 0 57. La Première Tâche 2478 0 0 58. Soins, Discussion et Enigme 2561 0 0 59. Beuglante 589 0 0 60. Réflexions et Préparations 1731 0 0 61. Le Bal de Noël 2523 0 0 62. La Deuxième Tache 2021 0 0 63. Discussions et Réflexions 1829 0 0 64. Bonne Humeur Envolée 2150 0 0 65. Une Petite Visite à un Grand Mage 2859 0 0 66. La Troisième Tâche 1938 0 0 67. Le Rituel de Sang 2150 0 0 68. Un Baume au Coeur 1932 0 0 69. Les Lettres du Destin 1321 0 0 70. Grabuge Gage de Liberté 2619 0 0 71. SOS Famille en Détresse 2370 0 0 72. Retrouvailles 3604 0 0 73. Altercation au Dîner 1870 0 0 74. Une Visite chez Minerva 1242 0 0 75. Une Réunion de Mangemort 2598 0 0 76. Une Balade Incognito sur le Chemin de Tr 1230 0 0 77. Les Recherches d'Ezequiel 3120 0 0 78. Lily Potter 2117 0 0 79. La Tête du Sanglier 1707 0 0