La vie de Chiara Eileen Snape @memepotter952504
Retrouvailles

Chapitre 71 : Retrouvailles

Chiara observa ses amis Mangemorts, Gellert, Victor et quelques autres volontaires partirent en transplanant. Certains partaient pour faire quelques diversions. Tous les autres allaient droit à Azkaban. Elle avait laissé Séphora à Tom car la puissance d'un basilic n'était jamais à négliger. Un basilic qui avait la volonté de blesser quiconque ayant fait du mal à sa liée.

Une fois qu'ils furent tous partis, elle retourna à l'intérieur avec Mery. Elles devraient se charger des blessés et des évadés dès leur arrivée au Manoir. Elles allaient avoir beaucoup de boulot. Heureusement, elle avait déjà brassé un grand nombre de potions en prévision de ce jour tellement attendu.

Elle se fit servir une tasse de chocolat chaud tout en lisant la première page de la Gazette d'il y avait quelques jours. L'article annonçait l'évasion de Gellert Grindelwald ainsi que l'usurpation d'identité d'Albus Dumbledore. Elle était étonnée que parmi les hypothèses évoquées, son nom soit inscrit. Son talent de métamorphomage était reconnu tout comme son 'passage à l'ennemi, au côté sombre'…

Les Potter avaient encore fait couler de l'encre sur son dos, mais cette fois-ci en mal pour changer. Ils avaient honte d'elle, de ce qu'elle était devenue, de ce que Severus Snape avait fait d'elle… C'était grotesque ! Mais dans un sens, cela l'arrangeait. La jeune Snape nota toutefois une remarque dans l'article. Son frère Ezequiel avait été, selon le journaliste, muet lors d'une interview à son sujet. Lady Potter avait défendu cela par le choc et la trahison de sa sœur. Chiara soupçonnait autre chose. De l'indécision. Apparemment, son frère jumeau commençait à réfléchir. C'était bien. Elle espérait pouvoir être à nouveau à ses côtés, tels des frères jumeaux, unis.

Une fois son chocolat terminé, elle repartit pour la grande salle où des lits de camp et des sièges avaient été rassemblés. La petite infirmerie de fortune. Avec un peu de chance, Mme Pomfresh viendrait les aider si elle était disponible. Avec Dumbledore à l'affut rien n'était moins sûr.

Un son de transplanage se fit soudain entendre. Chiara savait que ce ne pouvait pas déjà être un des fidèle de Tom, à moins que quelqu'un ait oublié des affaires. Mais, avant qu'elle ne puisse s'inquiéter, Eon entra dans la pièce. Derrière lui se tenait quelqu'un qu'elle n'avait encore jamais vu. Il s'agissait d'un homme plutôt âgé, loin de l'être autant que Dumbledore ceci dit. Il avait des cheveux bruns, légèrement grisonnant, un regard bleu pâle, et il portait un manteau marron délavé par le temps. Sur son dos, il avait un sac semblant plein à craquer et pourtant pas si lourd à la vue de comment il le soulevait aisément.

« Bien le bonjour, » dit-il. « Vous devez être Chiara. »

« En effet, » répondit la jeune Snape. « Et vous êtes ? »

« Horace Slughorn. C'est un plaisir de vous rencontrer ma chère. Je suis venu en renfort sur la demande de Tom, ma femme ne pouvant hélas pas quitter le château. »

« Très bien, » répliqua-t-elle. « Enchantée, Mr Slughorn. Hmmm... Mery est dans le laboratoire si jamais vous la chercher, » ajouta-t-elle ensuite avec un sourire.

« Parfait. Je vous remercie, » fit-il avant de s'y rendre.

Chiara pourra ensuite entendre les cris de joie de son amie qui revint un peu après avec lui.

« Nous devrions pouvoir nous en sortir maintenant que papa est là. Il nous a emmené des potions supplémentaires, des ingrédients rares, ainsi que son expertise en soins. Après tout, il n'y a pas que ma mère qui m'a sauvé lorsqu'ils m'ont trouvée et adoptée à mes huit ans, » s'exclama Meredith alors que les deux elfes de maison de la famille fêtaient leurs retrouvailles de jumeaux juste à côté.

La métamorphomage était contente pour son amie mais elle ne s'attarda pas trop sur cette joie alors qu'ils avaient tous du travail à faire. Très bientôt son père et ses parrains seraient de retour et elle n'avait absolument aucune idée de comment ils seraient. C'était cela qui lui faisait le plus peur. Mais pour ne pas trop y réfléchir sur le moment, elle préférait rester occupée.

xXxXxXx

Tom marchait dans les couloirs de la prison d'Azkaban, Nagini ondulant à ses côtés. Séphora se trouvait au pied de la tour, supportant le ressac en attendant son ordre. Elle allait s'en prendre aux fondations une fois que tout le monde serait libérés et en sécurité. Cette tour, d'ici ce soir, ne serait plus qu'un immense champ de ruines battues par les flots.

Il monta jusqu'aux étages les plus sécurisés et entendit quelques cris de joie parmi les hurlements de terreur. Ses camarades savaient qu'il était présent, venu les délivrer tous sans exceptions. Il marcha dans un couloir encore plus sombre que les autres.

« Maître ! » fit une voix qu'il reconnut.

« Oui, c'est moi, Bella, » répondit-il en approchant de la porte. « Recule. »

Elle obéit prestement, tirant son mari avec elle. L'instant suivant, une énième explosion retentit dans la prison et la lourde porte de fer vola en éclat. Sa fidèle lieutenant et son époux étaient libres.

Le mage noir se tourna ensuite vers une porte où une voix bien plus rauque et faible se fit entendre. Il croisa le regard sombre et hanté d'un Maître des Potions qui semblait n'être plus que l'ombre de lui-même.

« Elle a réussi, » murmura ce dernier avec l'ombre d'un sourire avant de s'effondrer dans sa cellule.

« Severus ! »

« Ils ont mal vécu leur enfermement, Maître, » fit Bella derrière le mage noir qui ouvrait la porte. « Lui, comme Sirius. Surtout Sirius, je pense. »

« Etes-vous en état pour les transporter avec vous ? » demanda alors Tom en fixant ses deux mangemorts encore debout.

Ils étaient affaiblis mais tenaient encore bien debout sur leurs jambes. Toutefois, ils froncèrent leurs sourcils.

« Oui…, » répondit Rodolphus. « Mais ce ne sera pas facile dans ces couloirs étroits. »

« Et nous serons dans l'incapacité de nous défendre, Maître, » continua Bella.

« Il est hors de question que nous abandonnions qui que ce soit ici, » siffla le mage noir. « Nous n'abandonnons personne ! »

« Nous ferons au mieux, Maître, » répliquèrent-ils alors.

« Nagini vous suivra pour vous aider en cas de danger. Elle est rapide et aussi dangereuse que mortelle. »

« Oui, Maître. Mais où allez-vous ? »

« Je vais vérifier que tout le monde est bien libres et qu'il ne reste personne, » répondit-il en s'éloignant.

Le couple Lestrange le regarda un instant s'éloigner avant de chacun soulever au mieux Severus et Sirius. Ils étaient encore tous les deux conscients mais leur état était préoccupant. Heureusement qu'ils savaient leur histoire, qu'ils savaient pour la jeune Chiara et pour les manigances de la famille Potter et de ce vieux sénile Dumbledore. Sinon, ils les auraient laissés là, livrés à leur sort, quitte à être punis pour cela. Mais ils étaient tous les deux des victimes d'une immense injustice et étaient tous deux fidèles à la magie, alors ils ne pouvaient ni désobéir à leur maître, et encore moins les abandonner ainsi sans tenter quoi que ce soit.

Ils suivirent péniblement Nagini dans les couloirs et réussirent à sortir à l'air libre, la première fois en plus de … au moins… quatorze ans. Ils ne savaient pas depuis combien de temps ils étaient enfermés. Longtemps. Respirer cet air pur et sentir ce vent, même violent, dans leurs cheveux leur faisaient le plus grand bien.

Bella resserra sa prise autour de la taille de son cousin qui tremblait comme une feuille.

« Accroche-toi, Sirius, » dit-elle alors qu'elle voyait des aurors avancer vers eux.

« Bella… Relâche… »

« Oh non ! Pas aujourd'hui ! » rit-elle en transplanant.

Elle savait parfaitement où aller. Tous les mangemorts le savaient. Quand elle atterrit dans le hall de la demeure Serpentard, elle sentit le poids du corps de son cousin se faire plus pesant sur elle et elle tomba à terre. Elle aussi était épuisée. Azkaban les avaient tous éprouvés physiquement et magiquement. Alors transplaner lui avait pris ses dernières onces d'énergie, d'autant plus qu'elle avait du transporter quelqu'un avec elle. Son mari à quelques mètres d'elle n'était pas en meilleur état.

« On est saufs, Bella, » murmura Rodolphus avant de s'évanouir.

Elle sourit alors qu'elle sentait qu'elle allait elle aussi se laisser gagner par l'obscurité salvatrice. Ils étaient saufs. La dernière vision qu'elle eut avant de se laisser gagner par les ténèbres fut deux jeunes filles qui pénétraient dans la pièce en courant.

xXxXxXx

Quand elle sentit les barrières être traversées par certaines personnes, Chiara accourut directement vers le hall d'entrée avec son amie Mery. Elle écarquilla les yeux en voyant les quatre sorciers à l'entrée. Deux autres personnes apparurent par transplanage juste derrière. Puis encore cinq autres. Toutefois, la métamorphomage ne voyait que son père et son parrain au sol inconscient. Elle était figée.

« Allez Chiara ! » la pressa Mery en la secouant un peu. « Aide-moi ! »

« Oui… oui ! J'arrive. Tinky ! Kreattur ! Eon ! Aidez-nous à transporter les blessés ! »

« Oui, Mademoiselle Chiara ! » firent les elfes en emportant les arrivants les uns après les autres.

La jeune Snape s'approcha des quelques hommes qui tenaient encore debout et les salua. Elle n'en reconnut aucun mais leur fit un doux sourire. Ou du moins elle l'espérait. Elle restait soucieuse.

« Etes-vous tous encore capable de faire encore quelques pas ? » demanda-t-elle. « Nous avons installé des lits et de quoi vous soignez quelques pièces plus loin. »

Certains hommes hochèrent simplement la tête, d'autres répondirent d'un murmure tandis que toujours plus de personnes arrivaient par transplanage d'urgence. Une femme atterrit sur le sol, blessée au flanc. En voyant ses traits, Chiara reconnut une Carrow. Elle s'approcha immédiatement d'elle et examina la plaie.

« Merde ! » siffla-t-elle en agitant sa baguette.

Elle fit immédiatement venir à elle de l'essence de Murlap et en appliqua sur la blessure sanguinolente. Cette dernière se referma lentement, laissant une longue estafilade rouge. La Mangemort grogna et se redressa, repoussant violemment Chiara à terre.

« Pousse-toi, Gamine ! » grogna-t-elle d'une voix menaçante.

La métamorphomage recula à terre de quelques mètres, fusillant l'ingrate du regard avant de se tourner vers les autres. Voilà une personne qu'elle n'allait pas apprécier et dont elle allait rapidement se renseigner. On ne l'appelait pas 'Gamine' ! Cela ne ravivait que de mauvais souvenirs … Et plus qu'avec les Dursley …

Elle se releva, faisant fi du sans sur sa robe et se rendit utile en aidant les autres blessés, aidant certains à parcourir le chemin jusqu'à la salle dédiée aux soins, en apportant de l'eau ou en faisant venir un peu de nourriture.

Rapidement, tout le monde revint et même Tom arriva dans la pièce et se rapprocha de Chiara.

« Est-ce que tu as encore un peu d'essence de Murlap ? » demanda-t-il calmement alors que son regard parcourrait la salle.

« Oui, bien sûr, » sourit la jeune fille en jetant un œil à la plaie.

Elle regarda le visage de son ami et protecteur et ses yeux s'écarquillèrent.

« Hmmm… Assieds-toi, il faut que je nettoie la plaie que tu as à la tête. »

« Ca va. »

« Tu es bien gentil, Tom, mais je n'ai pas envie que tu me claques dans les doigts après avoir sauvé ma famille. Assis sur ce lit, discute pas ! »

Un sourire en coin, amusé, apparut sur le visage du mage noir qui obéit pour faire plaisir à la jeune fille. Cette dernière s'empara d'un linge propre et remplit une bassine d'eau claire.

« Où est Séphora ? » demanda-t-elle en frottant doucement la plaie pour enlever le sang et la terre.

« Elle rampe dans les couloirs avec Nagini, » répondit simplement Tom. « Et ici, comment ça va ? »

« De nombreux blessés, rien de bien méchant pour la plupart. Ils sont justes … éprouvés. Beaucoup n'auront besoin que de chocolat et beaucoup de repos pour récupérer. J'ai vu Gellert passer avec Remus… Il… n'a pas l'air en forme. »

« Toutes les créatures là-bas avaient l'air … dans un piteux, Chiara, » fit le mage noir avec peine. « J'en ai vu certaines s'enfuir au loin. Elle faisait vraiment peine à voir. »

« Et je crois … Non, laisse tomber. »

« Qu'y a-t-il ? »

« Je préfère attendre avant de t'en parler. C'est peut-être un jugement hâtif. Tout le monde est éprouvé et avec le moral dans les talons. »

« Pourquoi dis-tu cela ? »

« Rien une de tes amies m'a un peu … brusquée. »

« C'est-à-dire ? »

« Elle m'a poussée un peu violemment et m'a appelée 'Gamine.' »

Chiara grimaça en prononçant l'appellation qui résonnait comme une horrible insulte à ses oreilles. Tom lui accorda un autre sourire et lui serra doucement la main avant de la laisser continuer de soigner sa tête.

« Et ton père ? »

« Il est inconscient trois lits derrière toi. Selon Mr Slughorn, il n'a pas supporté le transplanage d'escorte. Pas plus que Sirius. »

« Tu n'as pas pu leur parler alors… »

« Non. Ils ne m'ont même pas vue, je pense. »

« Ton père m'a souri. Il a compris que tu avais réussi. Il s'est effondré au sol juste après. »

« Ils vont avoir besoin de repos. »

« Et toi aussi. Tu sembles avoir beaucoup travaillé ce soir. »

« Ce n'est pas ça qui me fatigue le plus aujourd'hui à vrai dire, Tom…, » fit la jeune fille en rougissant légèrement.

« Et qu'est-ce que c'est ? »

« Un mélange de douleur mensuelle avec un léger mélange absolument pas conseillé entre une potion contre la douleur et une potion énergisante, » répondit-elle avec un rire coincé.

« Chiara ! »

« Je n'allais pas rester sans rien faire quand même ! »

« Andouille ! » soupira-t-il finalement.

« Et fière de l'être ! »

Ils rirent doucement. Tom se releva et aida volontiers la jeune fille à soigner tout le monde. Pour la plupart, effectivement, ce n'était rien de plus que de l'épuisement et les effets secondaires des détraqueurs. Il aida malgré tout. Et au soir, il s'occupa lui-même de la jeune métamorphomage qui avait bien trop présumé de ses propres forces pour aider tout le monde au détriment de sa propre personne et s'était elle aussi effondrée sur le sol au milieu de la salle de soin. Elle était épuisée et indisposée.

Le mage noir la ramena à sa chambre et l'allongea sur son lit. Elle avait largement gagné un moment de repos. Comme eux tous. Il lui baisa le front et sortit de la pièce pour continuer à aider son ancien professeur de potions.

xXxXxXx

Quand Severus se réveilla, il croisa un regard brun-rouge amusé.

« Bienvenue parmi les vivants, Severus, » fit Tom avec un sourire.

« Maître, » salua le Maître des Potions d'une voix rauque.

Un verre d'eau lui fut rapidement apporté. Il eut du mal à le tenir entre ses mains mais ne demanda aucune aide, serrant tant bien que mal sa prise autour du verre.

« Tu as dormi deux jours, » continua le mage noir. « Comme la plupart d'ailleurs. Beaucoup récupèrent encore. Tu fais partie des premiers à se réveiller. »

« Quelle heure est-il ? »

« Il va être bientôt sept heures du matin. Pourquoi cette question ? »

« Vous me veillez ? Pourquoi ? »

« Parce que tu es le père de Chiara. Et que sans tes travaux, elle n'aurait jamais pu me faire revenir. Je te dois la vie autant qu'à elle. »

« Elle dort sans doute. »

« Si elle y arrive, oui. Elle n'est pas dans sa meilleure période en ce moment. »

Severus fronça les sourcils et fixa Tom dans les yeux.

« Que voulez-vous dire ? »

« Elle est une jeune femme, maintenant, » répondit évasivement l'homme, sachant pertinemment que cette réponse ferait comprendre l'étendue du problème au Maître des Potions.

« Oh…, » comprit le père. « C'est toujours aussi dur pour elle. »

« Oui. »

« Est-ce que … Est-ce que je peux la voir ? »

« Maintenant ? »

« Oui. »

« Tu la trouveras changée… Ce que les Potter et Dumbledore lui ont fait, mentalement je veux dire, cela l'a assombrie. Elle n'est plus cette enfant heureuse et frivole que tu as connue. »

« Je ne suis plus le même non plus, Maître. Azkaban … »

Severus frémit à se souvenir de son emprisonnement injuste et surtout des détraqueurs.

« Je sais Severus. Vous êtes tous plus ou moins affectés par votre incarcération. Il vous faudra du temps pour récupérer. Et encore… Vous ne serez plus jamais les mêmes. »

Il y eut un silence de quelques minutes durant lesquelles Tinky apporta discrètement des vêtements à son maître mais lui faisant un immense sourire, ravie de le revoir.

« Cela fait combien de temps ? » demanda Severus.

« Bientôt deux ans. »

« Elle a été plus vite que je ne l'aurais cru, » sourit-il.

« Chiara est une surdouée, ne l'oublie pas. »

« Je ne l'oublie pas. Mais elle ne savait rien de la magie noire ou de la nécromancie. »

« J'ai remédié à ses lacunes. Enfin, une grande partie. » Tom se leva et lissa sa robe. « Viens, je vais te conduire à ses appartements. »

« Des appartements ? »

« Oui. Je me suis dit qu'elle apprécierait plus d'avoir un endroit bien à elle après tout ce temps à être traitée comme une gamine, ce qu'elle n'est plus depuis longtemps. »

« Je vais tuer les Potter et Dumbledore, » grinça Severus.

« Et je t'y aiderai si je suis dans les environs, » promit Tom en marchant lentement dans un couloir. « Toutefois, attends un peu d'en savoir plus en ce qui concerne Lily Evans-Potter. »

« Pourquoi cela ?! C'est à cause d'elle que tout cela a commencé et qu'on s'est retrouvé à Azkaban ! »

« C'est possible. Je ne sais pas tout, » convint le mage noir en fixant son fidèle ami. « Mais ta fille a découvert un certain nombre de choses. Cette femme n'est peut-être pas aussi libre et coupable que nous le pensons. »

« De la manipulation ? »

« Chiara a en effet découvert une potion de manipulation via son frère. Une potion que Lord Potter utilise sur son épouse. Mais ta fille pourra certainement t'en dire plus. » Tom s'arrêta devant une porte. « C'est ici, » fit-il ensuite. « Je vous laisse à vos retrouvailles. Je retourne auprès de Gellert pour prendre des nouvelles du loup-garou. »

« Comment va Remus ? Je ne l'ai plus vu depuis le jugement. »

« De vous trois, il est celui qui a le plus souffert, Severus, » répondit Tom d'une voix peinée. « J'ai vu l'état de certaines créatures, mais pas Mr Lupin en particulier. Selon Gellert, il n'est pas prêt à voir un être humain. Il est … plus sauvage. »

« Et lui qui détestait sa nature… »

« Peut-être que les choses changeront avec le temps. Gellert et Fenrir seront là pour le guider. »

« Greyback ?! Préparez-vous à un combat de chiens ! Remus le déteste au plus haut point. »

« Nous verrons. Mais Fenrir est peut-être bien la seule personne capable ici pour le guider. Ou bien il demandera peut-être à un de ses bêtas. Va savoir ce qu'il pourrait faire pour aider un loup perdu. »

Tom fit un sourire encourageant à Severus et s'éloigna pour laisser les deux Snape en famille. Le Maître des Potions apprécia le geste alors qu'il rentrait lentement dans la chambre.

La lumière, même à travers les rideaux, montrait clairement la décoration de la pièce. Elle était assez sombre et lugubre, comme si sa fille avait perdu toute forme de couleur et de lumière dans sa vie. Cela peina beaucoup le sorcier qui s'enfonçait toujours plus dans les appartements.

Il pénétra dans la chambre et entendit immédiatement un sifflement. Ne voulant pas paraître agressif, il tourna simplement le regard autour de lui et vit une bougie. Il prit sur lui de l'allumer avec sa magie et s'avança avec jusqu'au bord du lit. Il posa la chandelle sur la table de nuit et observa sa fille. Cette dernière était étendue de tout son long sur son lit, sous sa forme animagus, entourée par les anneaux de ce qu'il supposa être Séphora. Cette dernière n'avait pas bougée mais avait l'œil alerte posé sur lui.

Severus la fixa quelques instants avant de tendre la main pour caresser le doux poil blanc de son Chaton. L'animal se redressa avec surprise et était prêt à sortir les griffes.

« Oh la, doucement Chaton, » s'exclama Severus d'une voix rauque en reculant d'un pas. « Ce n'est que moi. C'est moi, Chiara. C'est Papa. »

Le chat blanc à la queue noire le fixa quelques instants avant de lui sauter dessus et de se lover dans ses bras en ronronnant. Le Maître des Potions sourit en la caressant encore. Progressivement l'animal reprit forme humaine et une jeune fille aux cheveux sombres serrait son père dans ses bras.

« Je suis contente d'enfin te revoir, Papa, » murmura-t-elle, légèrement fatiguée.

« Moi aussi, Chaton, » répondit le père en lui baisant le front. « Je te remercie. »

« Je suis plus une Chatte de Gouttière qu'un Chaton maintenant, tu sais. »

« Tu resteras toujours mon Chaton, Chiara. Mon petit à moi. Et je te préfère en chatte de gouttière qu'en chat de salon. »

« Pauvre Minerva, » rit la jeune fille.

Ils restèrent un instant dans les bras l'un de l'autre.

« Comment tu vas ? »

« Je suis épuisé, Chiara. Mais ça va. C'est surtout mentalement que je suis atteint je crois. »

« Comme vous tous. Hier, il y a un homme, j'ai oublié son nom, il nous a fait une crise d'hystérie. Il va falloir consulter un psychomage. »

« Va-t'en toujours en trouver un en Angleterre… »

« Qui a dit qu'on chercherait en Angleterre ? J'ai encore quelques bons contacts en Russie grâce à Viktor et les jumelles. Et nous avons eu beaucoup plus de soutien que tu ne le crois. Hélas du soutien impuissant pour ton enfermement… »

Severus resserra ses bras autour de sa fille alors qu'il entendait le chagrin dans sa voix.

« Je suis là, maintenant. Je ne partirais plus jamais. »

« Ne jamais dire jamais, Papa. C'est la guerre maintenant. »

« Tu as l'intention de te battre ? »

« Oh que oui. Mais je compte bien aussi récupérer mon frère, et si c'est possible, ma mère. »

« Il faudra que tu m'expliques tout ça. »

« D'accord, » fit Chiara en se redressant. « Mais d'abord, il faut que je mange. Et je pense qu'un bon bol avec quelques fruits ne devrait pas te faire de tort non plus, » ajouta-t-elle en lui tendant la main.

Severus sourit en l'acceptant. Ils partirent ensemble, lui plaçant un bras dans le dos de sa fille, d'un côté pour lui montrer sa présence en même temps que sa joie mais aussi et surtout pour se rassurer lui-même, s'assurer que, quelque part, tout ceci n'était pas qu'un rêve. Chiara semblait le sentir car elle tenait la main de son père et avait même entrelacés leurs doigts pour ne pas qu'ils se lâchent avant que ce ne soit nécessaire pour une question de décence.


Vous n'en avez pas eu assez ? Vous voulez plus de lecture ? J'ai parfaitement ce qu'il vous faut ! Rayan du Griffoul a écrit il y a quelques temps déjà un petit OS (Entre Quatre Murs) qui s'intègre parfaitement ici. Je vous invite à aller le lire.

Vous manquez toujours de lecture ? Pas de panique ! Storiesmania vous en a concocté deux également ! Petit Point en Famille est déjà sorti et vous attend ! Et d'ici un jour ou deux, Le Poids du Loup sortira également !

Si je peux vous donnez un conseil, lisez-les ! Car ce qui est repris dans ses OS sont pour moi acquis et je ne reviendrai pas dessus ! Si vous voulez suivre, il vous faut tous les éléments de l'histoire...

Je vous souhaite une agréable lecture et à bientôt !

Memepotter952504

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Comment tout a commencé 2852 0 0 2. Une lueur d'espoir dans les ténèbres 3510 0 0 3. Réveil, soins et révélations 2261 0 0 4. Petite visite surprise 2595 0 0 5. Réapprendre à vivre – pas si facile 2231 0 0 6. Tout est fini, Chiara Tu es libre 2077 0 0 7. Une nouvelle amie 2021 0 0 8. Une rencontre inattendue 2291 0 0 9. Deux parrains pour Chiara 2822 0 0 10. La lettre du citronné 1755 0 0 11. Dumbledore 2266 0 0 12. La Rentrée 3179 0 0 13. Métamorphoses et Potions 2888 0 0 14. DCFM, Vol et Duels 4748 0 0 15. Sainte Mangouste et Arithmanci 2915 0 0 16. La Vérité 1822 0 0 17. Halloween 1893 0 0 18. Noël 1641 0 0 19. Joyeux anniversaire, Papa ! 1405 0 0 20. Norbert le Norvégien à Crête 2782 0 0 21. Explication 3991 0 0 22. Retenues, Rêve et Crise 1676 0 0 23. L'homme qui se cache derrière Quirell 2055 0 0 24. Les paroles du mage noir 1342 0 0 25. Retour en Russie 988 0 0 26. Douze ans déjà 1565 0 0 27. Retour à Poudlard 1325 0 0 28. Une attaque à Poudlard 1973 0 0 29. L'histoire de Serpentard 1191 0 0 30. Cognard fou et Club de duel 2075 0 0 31. Le Bal du Ministère 3103 0 0 32. C'est un basilic 2642 0 0 33. Une conversation à travers un journal 704 0 0 34. La Chambre des Secrets 2302 0 0 35. Dans le bureau de Dumbledore 2718 0 0 36. Des vacances bien méritées 2263 0 0 37. Une évasion à Azkaban 1631 0 0 38. Soins et Avancées 2712 0 0 39. Pas un Si Joyeux Anniversaire 2603 0 0 40. L'épouvantard de Chiara 2071 0 0 41. L'Arrestation 2269 0 0 42. Une Alliée parmi les Lions 2644 0 0 43. Un Nouveau professeur de Potions 2533 0 0 44. Tom Jedusor 2270 0 0 45. Rendre Visite à un Ami 2794 0 0 46. Les Blessures du Passé 1434 0 0 47. Le Manoir Potter 2562 0 0 48. L'Anniversaire des Jumeaux 3015 0 0 49. Des Nouvelles Intéressantes 1848 0 0 50. La Coupe du Monde de Quidditch 2420 0 0 51. Maugrey et Meredith 2668 0 0 52. Beauxbâtons et Dumstrang 2102 0 0 53. La Coupe de Feu 2029 0 0 54. Gynécomage et Quidditch 1938 0 0 55. Des Blessures Etranges 1842 0 0 56. Une Balade à Dos d'Acromentule 2009 0 0 57. La Première Tâche 2478 0 0 58. Soins, Discussion et Enigme 2561 0 0 59. Beuglante 589 0 0 60. Réflexions et Préparations 1731 0 0 61. Le Bal de Noël 2523 0 0 62. La Deuxième Tache 2021 0 0 63. Discussions et Réflexions 1829 0 0 64. Bonne Humeur Envolée 2150 0 0 65. Une Petite Visite à un Grand Mage 2859 0 0 66. La Troisième Tâche 1938 0 0 67. Le Rituel de Sang 2150 0 0 68. Un Baume au Coeur 1932 0 0 69. Les Lettres du Destin 1321 0 0 70. Grabuge Gage de Liberté 2619 0 0 71. SOS Famille en Détresse 2370 0 0 72. Retrouvailles 3604 0 0 73. Altercation au Dîner 1870 0 0 74. Une Visite chez Minerva 1242 0 0 75. Une Réunion de Mangemort 2598 0 0 76. Une Balade Incognito sur le Chemin de Tr 1230 0 0 77. Les Recherches d'Ezequiel 3120 0 0 78. Lily Potter 2117 0 0 79. La Tête du Sanglier 1707 0 0