La vie de Chiara Eileen Snape @memepotter952504
Grabuge Gage de Liberté

Chapitre 69 : Grabuge Gage de Liberté

Il venait de fouiller la bibliothèque du Manoir Serpentard. Il y avait trouvé pas mal de références sur les runes présentes à Nurmengard, mentionnées par Gellert dans sa lettre. Il allait devoir verser son propre sang pour une meilleure efficacité de la manœuvre. L'idée ne lui plaisait pas plus que ça. Mais il était de son devoir de le faire afin de pouvoir sauver l'homme et la magie.

Il poussa un soupir puis regarda l'heure. Il était temps de se rendre en réunion avec les derniers Mangemorts libres. Ils allaient devoir effectuer une diversion pour empêcher qu'Albus fasse son habituelle visite au mage Russe, ce qui lui causerait sans doute bien des dommages. Il trouva dans la salle, tout le petit groupe, la jeune Snape inclue. La discussion promettait d'être longue. Il commença par les saluer et s'installa à son fauteuil avec Nagini qui vint s'enrouler autour de sa taille.

« Alors, les recherches ? » demanda Chiara au-dessus de son chocolat chaud.

« J'ai trouvé de quoi contrer le vieux fou. Je vais devoir me couper…, » soupira Tom en tirant sa tasse de thé vers lui. « Je suis le seul réel ennemi de sexe masculin qu'a Dumbledore, outre ce pauvre Grindelwald. Et ça, ce foutu citronné le sait bien. Je vais devoir procéder avec prudence. Il y a tout un tas de petites choses à faire avant de verser le sang sur la rune. Et je ne peux pas me couper avec n'importe quoi non plus. Heureusement, j'ai déniché le matériel nécessaire dans des recoins du domaine. »

« Oh joie… » soupira la jeune fille. « Je te préparerai un baume. »

« Merci. Cela me sera très utile. D'ailleurs en parlant de soin, je crois qu'il va nous falloir pas mal de potions pour rétablir Gellert. J'ai reçu des informations complémentaires de la part d'un elfe de maison nommé Eon. Il me semble que tu le connais. Il m'a fait savoir que ta jeune amie Merry était de retour à l'infirmerie au plus grand désespoir de l'infirmière. Le directeur est d'ailleurs incapable d'y entrer. Poudlard semble avoir décidé de prendre les choses en main, si je puis m'exprimer ainsi. »

« C'est moi qui l'aie déposée là-bas, » déclara Lucius, assez peiné. « Je savais que Poppy n'était pas encore rentrée chez elle. Elle n'y arrive pas depuis le départ d'Horace. Et Mery n'avait aucune envie de passer du temps à Sainte Mangouste. Elle ne veut que revoir sa famille depuis quelques temps. Je crois que l'état mental de Grindelwald est en train de déteindre sur elle, lentement. »

« Pauvre Mery. Son grand-père doit vraiment être en piteux état… Mais il va falloir faire une diversion. Vous prévoyez quoi ? »

« Nous comptons faire quelques attaques, notamment au niveau du chemin de traverse, mais également dans le monde moldu, » répondit Tom. « Nous éviterons au maximum de faire des blessés, mais ce sera inévitable pour que cela demeure convainquant. »

« Il faut savoir faire quelques sacrifices pour atteindre nos objectifs… » Elle but une gorgée de son chocolat chaud. « Mais comment faire sortir Dumbledore de sa tanière et prendre sa place ? Il n'est pas facile à duper. »

« En effet, » constata gravement le Lord blond. « C'est cela, ou je crois bien que tu risques de ne plus revoir Mery à l'avenir. »

« Pour cela, nous avons quelques alliés au Ministère. Des alliés contactés par Horace via son second elfe de maison, restée avec lui, » fit Tom. « Magia l'a mis au courant de tout. Il ne voulait pas rester inactif en sachant sa fille et ses amis en péril. Ils vont convoquer Albus qui se retrouvera pris au piège avec quelques autres de nos opposants, cela nous accordera du temps pour aller à Nurmengard. Ensuite, eh bien, il faudra... »

Il se coupa dans sa phrase quand soudain des flammes rouges apparurent au centre de la table. Le phénix de Dumbledore venait d'arriver, une lettre dans le bec. Il vola jusqu'à Chiara qui put lire sur l'enveloppe, l'écriture tremblante de Mery. Elle fronça les sourcils alors qu'elle prenait la lettre du bec du phénix.

« Merci, Fumseck, » dit-elle simplement.

Sa voix était teintée d'inquiétude. Le lien entre Grindelwald et Mery était extrêmement puissant. Une écriture tremblante de sa part ne pouvait pas présager quelque chose de bon. Dans quel état était réellement l'elfe dans sa prison au point d'affecter son amie à ce point ?

Chère C... Chiara,

Comme tu le sais... Je... Je suis pas très... en forme... Je me trouve au... château. Nos professeurs... viennent me veiller la nuit... Ma... Maman a peur. Elle craint que je meurs d'un moment à l'autre.

La santé de grand-père s'est dégradée rapidement depuis le retour de qui tu sais. Je pense q... que... A... euh... Le glucosé... Il a déversé sa rage sur lui. Je ne peux plus me lever... sans aide. Et là... Ecrire est devenu très... difficile... Je ne sais pas... Si je tiendrais longtemps.

Mais voilà... J'ai parlé à Fumseck. Il accepte de vous aider. Vous aurez juste... à lui expliquer... Il le fera. Albus l'a perdu pour de bon. L'oiseau ne veut plus me quitter depuis que Lucius m'a amenée... Je t'en prie... Quoi que tu aies en tête... Fais vite... Je n'aime pas voir ma mère pleurer... Je t'embrasse.

Affectueusement, ton amie

Mery Slughorn.

Chiara voyait des taches rouge sombre sur le parchemin accompagnées d'autres plus claires. Du sang et des larmes. Son amie avait du se blesser ou bien était-ce son lien avec Gellert qui la faisait ainsi saigner. Ce n'était pas bon du tout. Le temps pressait. La métamorphomage serra le poing de colère et sa tasse explosa sur la table.

« On fait ça au plus vite, » dit-elle, soudain plus froide. « Gellert Grindelwald doit être libéré rapidement ou aucun des deux elfes ne vivra une autre semaine. »

Elle se leva et quitta la salle d'un pas raide, laissa la lettre de son amie sur la table au pied de Fumseck. Tom s'en empara et la parcourut rapidement, les lèvres pincées.

« Lucius, Fenrir, » dit-il d'une voix sombre, son regard rougeoyant sous la même colère que sa protégée.

« C'est si grave que ça ? » demanda le loup-garou.

« Tu n'as pas idée, Fenrir, » grogna Lucius, pas rassuré par tout cela alors que le phénix pleurait.

« Allons-y dans ce cas. Par quoi commençons-nous ? » fit alors l'alpha à Tom en avisant l'état de l'oiseau de feu.

« Je veux que vous mettiez le Chemin de Traverse en état d'alerte cette après-midi même ! » Sa voix était devenue plus dure, autoritaire. « Il y aura beaucoup de monde, ce sera le chaos le plus total. Et faites plusieurs apparitions dans le monde moldu pour faire exploser … je ne sais pas … des ponts ou des bâtiments ! Tous les Aurors doivent être en état d'alerte ! Nous libérons Gellert Grindelwald aujourd'hui ! »

Le duo acquiesça puis, comme un seul homme, ils quittèrent les lieux pour organiser les attaques. Les choses allaient chauffer en Angleterre. Fumseck observa Tom et finit par se poser sur son épaule. Il ne semblait pas au top de sa forme lui non plus.

« Sauras-tu nous transporter, Chiara et moi, jusqu'à Nurmengard au nez et à la barbe de Dumbledore ? » lui demanda-t-il plus doucement.

L'oiseau émit un doux cri. Il était prêt à tout pour aider des elfes, grands protecteurs de la magie et de la nature depuis des temps immémoriaux.

« Bien. Alors ne trainons pas plus longtemps. »

Il se leva et se dirigea vers les appartements de Chiara.

xXxXxXx

Pendant ce temps, du côté du prisonnier, Gellert s'accrochait à la vie. Les animaux autour de la prison avaient tous convergés près de sa cellule. Et une silhouette féminine se tenait non loin du bâtiment. Elle ne pouvait pas aller plus loin. Mais elle sentait la souffrance de l'autre elfe. Elle avait répondu à son appel, le sentant s'en aller, lentement. Elle serait toujours là quand arriveraient Tom et Chiara, elle était après tout, Elise Grindelwald.

Quand la métamorphomage fut prête, le phénix emporta dans une gerbe de flammes les deux sorciers. les déposant près de l'entrée de la prison. La jeune fille avait l'apparence de Dumbledore et le mage noir avait pris l'identité d'un Moldu insignifiant aux traits tout ce qu'il y avait de plus banal.

Tom put alors percevoir la présence d'une personne inconnue, cachée parmi les derniers arbres encore debout. Par acquis de conscience, il s'interposa entre elle et la jeune fille, baguette tendue. Le phénix se posa sur le bras de Tom, émettant un cri indigné. Il essayait de dire quelque chose au sorcier.

« C'est bon, Tom. Elle est une alliée. Je reconnais son énergie. »

Le mage noir baissa alors sa baguette. Entendant la voix de Chiara, l'inconnue décida de sortir de sa cachette. Elle s'avança et Tom put la voir. Elle avait des yeux bleus semblables à ceux de Mery est une chevelure rousse commençant à blanchir. Il s'inclina respectueusement devant l'elfe avant de s'approcher en compagnie de Chiara-Dumbledore.

« Navrée pour cette horrible apparence, » fit cette dernière avec une grimace. « Ravie de vous voir en personne, Mme Grindelwald. »

« Chiara, si je n'avais pas reconnu votre voix je vous aurais sans doute dolorisée, » dit la dame de sa voix fluette mais dénotant une certaine douleur. « Je ne peux pas approcher davantage. J'aimerais tellement tenir Gellert dans mes bras... Le rassurer... A la place, j'ai simplement envoyé les animaux veiller sur lui... »

Elle avait l'air de souffrir beaucoup elle aussi. Sa voix était plus basse que dans les souvenirs de Chiara et le blanchiment de ses cheveux n'était pas normal. Les elfes n'avaient d'ordinaire pas de cheveux blancs, même ceux étant hybrides comme elle.

« Nous allons le sortir de là, » promit Tom. « Nous sommes venus pour cela. »

« Je vois. Mon mari a de la chance d'avoir pu trouver des alliés, » dit-elle alors que Tom se dirigeait vers le mur nord de l'entrée.

Chiara put l'entendre incanter dans un langage sombre et ancien en sortant une dague en argent de son sac. Il chercha plusieurs minutes la première rune avant de pouvoir l'effacer avec son sang dans un geste ne ressemblant pas à grand-chose pour la jeune fille, mais qui pourtant était logique. Il traça des cercles pour représenter la vie, des croix pour la mort, et des feuilles pour la nature. Une douce magie se fit alors sentir et la marque disparut du mur.

« Nous allons pouvoir entrer. Il faudra simplement que je répète ce processus une fois dans l'escalier puis une autre à la porte. »

« Ne trainons pas dans ce cas et espérons qu'il n'y ait pas trop de gardes. »

Elise se dissimula avec la magie pour suivre le duo et ils purent constater qu'il n'y avait que 2 gardes dans toute la prison.

« Bienvenue, Mr Dumbledore, » fit celui posté à l'entrée de l'escalier. « Le prisonnier n'a pas arrêté de hurler depuis ce matin. »

« Bien. Bien, » fit Chiara en affichant un sourire léger sur son visage comme il en avait tant vu sur celui du directeur.

« Mon collègue est en haut. Il a préparé votre... table de travail, » dit le garde, un peu mal à l'aise.

« Absolument, parfait, mon bon ami. Un bonbon au citron peut-être ? » demanda-t-elle ensuite en sortant un de la poche de sa robe mauve aux étoiles roses.

Elle le déballa et se le cala dans le creux de sa joue, le suçotant avec délice. Pour le nombre de fois que ce vieux glucosé lui en avait proposé un, elle se disait que cela ferait très Dumbledore. Son petit cliché, sa marque de fabrique.

« Non. Je vous remercie. Je suis allergique... Pensez simplement au sort de silence cette fois. Nous avons failli avoir des ennuis avec les habitants du village dans les collines. »

« Oui bien sûr, navré. Avec l'âge, je commence à oublier deux trois petites choses. Je vous remercie de me le rappeler, mon garçon. »

« Aucun problème Monsieur. Vous connaissez le chemin ou bien dois-je rafraîchir votre mémoire ? »

« Un peu de compagnie n'est pas de refus sur le trajet mon cher. »

Autant que les deux gardes soient là, l'un à côté de l'autre, ce serait plus facile pour les neutraliser en même temps, ils n'auraient plus à se préoccuper d'eux par la suite. Ils seraient libres de faire sortir Grindelwald sans le moindre souci.

« Très bien. Cela permettra à votre accompagnateur de se faire une idée des lieux, » dit-il alors qu'un hurlement de douleur à en déchirer les tympans résonna dans les couloirs. « Et voilà ça recommence. Qu'est-ce qu'il est en train de lui faire l'autre abruti ? »

Le garde se mit à avancer rapidement dans l'escalier en colimaçon et Tom resta en retrait pour s'occuper de la rune se trouvant sur le mur de gauche. Chiara elle devait continuer de suivre la cadence rapide du jeune homme qui paraissait bien plus humain que le véritable Albus Dumbledore. Quand elle arriva en haut, elle put voir le second garde debout devant l'entrée de la cellule de Gellert à lui lancer divers objet à travers les barreaux de la porte.

« Arrête ! » protesta le jeune garde. « Tu n'as pas le droit de le toucher ! Dumbledore vient d'arriver. »

L'autre se retourna et regarda Chiara-Dumbledore, choqué et confus.

« Je vois que vous avez commencé les festivités sans moi, jeune homme, » fit-elle d'une voix calme et posée. « Vous vous amusez bien ? »

« Hum... Je dois avouer que... Je ne sais pas ce qu'il m'est passé par la tête... Et puis il y a tous ces animaux... Je ne comprends pas Monsieur... »

En se rapprochant pour jeter un œil, Chiara put en effet noter que dans la cellule et autour, il y avait quantité de rongeurs et d'oiseaux, certains, les plus gros, étaient même blottis contre le prisonnier comme pour lui tenir chaud et le protéger.

« Hmmm hmmm… je vois, je vois. Voilà qui bien facheux. Maudit elfe ! Toi et ta nature sylvestre ! Si tu crois que je vais te laisser retrouver force et puissance en compagnie de tes amis les animaux ! »

La seconde suivante, elle avait sorti discrètement sa dague pour la planter dans le torse du sorcier à ses côtés avant de propulser l'autre au loin, le faisant percuter le mur du fond du couloir. Là, l'homme fut accueilli par un Tom en colère et sans le moindre scrupule. Ils furent tous deux à terre l'instant suivant.

Un gémissement se fit entendre depuis la cellule alors que les animaux s'agitaient. Le mage noir rejoignit sa protégée et se chargea de la dernière rune sur la porte.

« Mery... Elise... Dimitri... Pardon..., » souffla la voix faible de Gellert.

Elise sortit soudain de sa cachette et se précipita dans la cellule, les animaux s'écartèrent pour la laisser passer. Elle se retrouva bien vite à genoux près de son mari qu'elle serra tendrement dans ses bras. Elle n'était pas prête de le lâcher.

« Je t'en supplies Gellert... Ne meurs pas... S'il te plaît... Pas maintenant... »

La scène se jouant maintenant était triste, l'elfe pleurait et les animaux restaient autour d'eux. Fumseck vint alors près de Gellert, versant ses larmes guérisseuses alors que Tom s'activait à défaire ses chaînes.

« Quelles saloperies ces trucs..., » grogna-t-il alors que Chiara pouvait le voir suer à grosses gouttes.

Il ne parvint à le détacher qu'après un long moment et la jeune sorcière put voir lentement certaines blessures se refermer alors que madame Grindelwald chantait à mi-voix entre deux sanglots, utilisant ses dons de soins sur son mari. Progressivement, l'atmosphère s'emplit de magie naturelle, très douce mais puissante. Cependant cela ne suffirait pas pour que l'elfe puisse bouger. Il était temps que la métamorphomage intervienne, de préférence pas sous l'apparence de Dumbledore, car les animaux lui montraient les crocs, la menaçant.

Chiara s'approcha prudemment, reprenant sa vraie apparence et rassura les animaux. Quand ils se furent assuré qu'elle n'était pas une menace pour les elfes, ils reculèrent, la laissant travailler. Gellert entrouvrit les yeux en sentant le parfum de la jeune fille.

« Chi... Chiara ? » souffla-t-il. « Où... Mery ? »

« Elle est en sécurité avec sa mère pour l'instant. Mais elle ne va pas bien. Je vais vous soigner pour vous ramener en sécurité. Restez tranquille. Tout ira bien. Votre femme est là avec vous. Et Tom va m'aider à vous ramener. »

« Tom... Hum... D'accord..., » dit-il, épuisé.

« Reposes-toi chéri. Garde tes forces, » murmura Elise, soulagée d'entendre de nouveau sa voix.

Il lui offrit un faible sourire puis, après qu'il eut but les potions de Chiara, il s'endormit paisiblement dans les bras de son épouse. Fumseck parvint ensuite à tous les rapatrier au manoir Serpentard. Tom et Elise portèrent le blessé à une chambre libre. Il allait pouvoir reprendre ses forces à l'abri, enfin. Les choses s'annonçaient moins compliquées à compter de maintenant.

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Comment tout a commencé 2852 0 0 2. Une lueur d'espoir dans les ténèbres 3510 0 0 3. Réveil, soins et révélations 2261 0 0 4. Petite visite surprise 2595 0 0 5. Réapprendre à vivre – pas si facile 2231 0 0 6. Tout est fini, Chiara Tu es libre 2077 0 0 7. Une nouvelle amie 2021 0 0 8. Une rencontre inattendue 2291 0 0 9. Deux parrains pour Chiara 2822 0 0 10. La lettre du citronné 1755 0 0 11. Dumbledore 2266 0 0 12. La Rentrée 3179 0 0 13. Métamorphoses et Potions 2888 0 0 14. DCFM, Vol et Duels 4748 0 0 15. Sainte Mangouste et Arithmanci 2915 0 0 16. La Vérité 1822 0 0 17. Halloween 1893 0 0 18. Noël 1641 0 0 19. Joyeux anniversaire, Papa ! 1405 0 0 20. Norbert le Norvégien à Crête 2782 0 0 21. Explication 3991 0 0 22. Retenues, Rêve et Crise 1676 0 0 23. L'homme qui se cache derrière Quirell 2055 0 0 24. Les paroles du mage noir 1342 0 0 25. Retour en Russie 988 0 0 26. Douze ans déjà 1565 0 0 27. Retour à Poudlard 1325 0 0 28. Une attaque à Poudlard 1973 0 0 29. L'histoire de Serpentard 1191 0 0 30. Cognard fou et Club de duel 2075 0 0 31. Le Bal du Ministère 3103 0 0 32. C'est un basilic 2642 0 0 33. Une conversation à travers un journal 704 0 0 34. La Chambre des Secrets 2302 0 0 35. Dans le bureau de Dumbledore 2718 0 0 36. Des vacances bien méritées 2263 0 0 37. Une évasion à Azkaban 1631 0 0 38. Soins et Avancées 2712 0 0 39. Pas un Si Joyeux Anniversaire 2603 0 0 40. L'épouvantard de Chiara 2071 0 0 41. L'Arrestation 2269 0 0 42. Une Alliée parmi les Lions 2644 0 0 43. Un Nouveau professeur de Potions 2533 0 0 44. Tom Jedusor 2270 0 0 45. Rendre Visite à un Ami 2794 0 0 46. Les Blessures du Passé 1434 0 0 47. Le Manoir Potter 2562 0 0 48. L'Anniversaire des Jumeaux 3015 0 0 49. Des Nouvelles Intéressantes 1848 0 0 50. La Coupe du Monde de Quidditch 2420 0 0 51. Maugrey et Meredith 2668 0 0 52. Beauxbâtons et Dumstrang 2102 0 0 53. La Coupe de Feu 2029 0 0 54. Gynécomage et Quidditch 1938 0 0 55. Des Blessures Etranges 1842 0 0 56. Une Balade à Dos d'Acromentule 2009 0 0 57. La Première Tâche 2478 0 0 58. Soins, Discussion et Enigme 2561 0 0 59. Beuglante 589 0 0 60. Réflexions et Préparations 1731 0 0 61. Le Bal de Noël 2523 0 0 62. La Deuxième Tache 2021 0 0 63. Discussions et Réflexions 1829 0 0 64. Bonne Humeur Envolée 2150 0 0 65. Une Petite Visite à un Grand Mage 2859 0 0 66. La Troisième Tâche 1938 0 0 67. Le Rituel de Sang 2150 0 0 68. Un Baume au Coeur 1932 0 0 69. Les Lettres du Destin 1321 0 0 70. Grabuge Gage de Liberté 2619 0 0 71. SOS Famille en Détresse 2370 0 0 72. Retrouvailles 3604 0 0 73. Altercation au Dîner 1870 0 0 74. Une Visite chez Minerva 1242 0 0 75. Une Réunion de Mangemort 2598 0 0 76. Une Balade Incognito sur le Chemin de Tr 1230 0 0 77. Les Recherches d'Ezequiel 3120 0 0 78. Lily Potter 2117 0 0 79. La Tête du Sanglier 1707 0 0