La vie de Chiara Eileen Snape @memepotter952504
Réveil, soins et révélations

Chapitre 3 : Réveil, soins et révélations

Le jour s'était levé quand Severus vit la petite fille papillonner des yeux. Il posa sa tasse de thé sur la table de chevet et se rapprocha d'elle.

La fillette se réveilla sans douleur aucune. Avant même d'ouvrir les yeux, elle savait qu'elle n'était pas dans son placard. L'air n'était pas plein de poussière, il n'y avait pas l'odeur des produits de nettoyage mais plutôt quelque chose de plus doux, de plus naturel. On aurait dit l'odeur de l'herbe fraichement coupée. Il y avait aussi le matelas sur lequel elle reposait, il était moelleux. Pas comme le sol de son placard. Elle se croyait sur un petit nuage. Et elle avait étrangement chaud. C'était bon et agréable. Elle ouvrit les yeux, curieuse de savoir où elle était et priant pour qu'elle ne se soit pas endormie dans la chambre de son oncle et de sa tante.

Elle ne reconnut pas l'endroit. La chambre était d'un gris terne sans le moindre décor. Un simple lit, une table de chevet et une armoire. Il y avait une fenêtre sur sa gauche. Quand elle voulut se lever, elle se rendit compte qu'elle ne pouvait pas bouger. Ses yeux s'agrandirent de choc, puis de peur. Qu'est-ce que mon Oncle a fait ? Elle se mit à pleurer en essayant à nouveau de bouger. Elle s'arrêta en voyant du mouvement sur sa droite. Il y avait un homme en noir avec un nez crochu, des cheveux très sales et des yeux noirs effrayants.

Severus se figea en voyant les deux yeux d'émeraude s'ouvrir et observer son environnement. Il connaissait ces orbes, serait-il possible que ce soit …. ? Il se secoua en entendant la petite gémir de frustration et se rapprocha.

« Shhh. Ne pleure pas, petite. Tout va bien, » dit-il d'une voix douce et rassurante.

Il la vit s'immobiliser et le regarder avec crainte.

« Je ne te ferai aucun mal. Est-ce que tu veux boire quelque chose ? »

La fille ne bougeait plus et ne faisait que le regarder. Il soupira et tendit une main vers son visage pour écarter une mèche de cheveux noir corbeau et la glissa derrière sa petite oreille.

« Est-ce que tu comprends ce que je te dis ? »

La petite hocha affirmativement de la tête, lentement, toujours effrayée. Il lui fit un petit sourire.

« Bien. As-tu soif ? » En la voyant hocher à nouveau, il continua. « Qu'est-ce qui te ferais envie ? Un chocolat chaud ? Du jus de citrouille ? Du thé ? »

La petite ne lui répondit pas, ce qui lui fit froncer les sourcils d'inquiétude.

« Peux-tu parler ? »

« Oui, » fit-elle d'une voix brisée, sans doute avait-elle beaucoup hurlé dernièrement au point de se casser la voix.

« Alors pourquoi ne réponds-tu pas à mes questions ? »

Il joua avec un bout de mèche de ses cheveux, puis la taquina gentiment en touchant le bout de son nez retroussé avec son doigt. Il vit les yeux d'émeraudes se remplir de larmes et elle commença à pleurer silencieusement. L'expression de son visage se teinta d'horreur et elle le regarda encore plus effrayée et tenta de bouger pour s'éloigner de lui.

« Eh. Shhh. N'aie pas peur, petite fille. Ca va aller. Tu es en sécurité, ici. Tinky, apportes du jus de citrouille, s'il te plaît. »

« Oui, Maître Snape. »

La petite remarqua la créature et ses yeux se seraient encore agrandis si cela était physiquement possible.

« C'est Tinky, mon elfe de maison, » expliqua-t-il. « Tu n'as pas à avoir peur d'elle, elle est très gentille. »

L'elfe revint avec un plateau, une cruche et deux verres. Elle resta là à observer, un peu en retrait, toujours inquiète pour la petite fille mais rassurée qu'elle se soit réveillée. L'homme servit les deux verres et fit apparaître une paille pour le glisser dans l'un d'eux. Il installa la fillette en douceur en position assise et lui teint le verre juste en dessous de son menton.

« Bois, » dit-il avec un sourire rassurant.

La petite fille obéit docilement, ne quittant pas l'homme et l'étrange créature des yeux. Son oncle et sa tante lui disaient toujours de ne jamais regarder dans les yeux et de toujours garder la tête basse mais elle avait peur que si elle arrêtait de les regarder qu'ils la frappent. Tout le monde la frappait tout le temps parce qu'elle était un monstre.

« Je m'appelle Severus, » dit l'homme en noir. « Et toi, quel est ton nom ? »

« Monstre, » murmura-t-elle.

« Je te demande pardon ? » fit-il en relevant ses sourcils.

« Je m'appelle monstre. »

« Tes parents t'appellent comment ? »

« Parents ? »

« Ton papa et ta maman ? »

« Je n'ai pas de papa, ni de maman. Oncle Vernon et Tante Pétunia disent que les monstres comme moi ne méritent pas d'avoir un papa ou une maman. »

La petite fille recommença à pleurer. Le cœur du sorcier se serra. Il prit la petite fille dans ses bras et la serra pour la réconforter. Ses doutes se renforcèrent au nom de Pétunia. Est-ce que cette enfant serait la fille de son amie d'enfance ? Il sortit sa baguette et murmura Legilimens. Il entra en douceur dans la tête de la pauvre enfant et regarda sa vie si courte. Il reconnut la sœur de Lily qu'il avait vue quelques années auparavant, à l'enterrement de Mme Evans. Elle et son mari brimaient l'enfant et la faisait trimer comme un elfe de maison. Il comprenait mieux les diagnostics qu'il avait faits plus tôt : les coups, le manque de nourriture, …. La pauvre ne connaissait même pas son nom ! Elle ne savait pas qui elle était ! Il sortit de sa tête pour éviter qu'elle se remémore par sa faute les événements qui lui était arrivé le jour d'avant. Elle était très jeune et en milieu étranger. Autant ne pas trop la brusquer.

La petite pleurait toujours, ses larmes salées coulant sur sa chemise noire. Il la serra tout contre son cœur en lui murmurant des paroles apaisantes et attendit qu'elle se calme. Épuisée, elle finit par s'endormir dans les bras du serpentard. Il la réinstalla confortablement sous la couverture, vérifia ses pansements, réappliquant des baumes, puis l'embrassa sur le front et murmura une incantation pour chasser les cauchemars. Il lança également un sortilège pour l'avertir quand elle se réveillera et la laissa sous la surveillance bienveillante de son elfe. Il quitta la pièce, des questions plein la tête et déterminé à en avoir les réponses, quel qu'en soit le prix.

Il alla dans son bureau et ouvrit son tiroir pour en sortir une vieille boîte métallique où il gardait des documents qu'il jugeait importants. Il y avait entre autres choses des lettres de Lucius et de Lily, des faire-parts de naissance et une demande pour devenir le parrain de Drago. Il avait à l'époque refusé de devenir parrain car il savait qu'il n'était pas prêt à cela et il était sur le point de partir de l'Angleterre. Lucius lui en avait un peu voulu mais en le voyant si malheureux, il l'avait laissé partir en lui souhaitant de trouver le bonheur sur son chemin. Il s'attarda sur le faire-part de naissance des Potter.

Un bonheur n'arrive jamais seul...
C'est avec émotion
Que nous vous présentons
Arya & Ezequiel
Quelques minutes les séparent
Toute une vie les unit !

Il était accompagné d'une photo sorcière des bambins. Et il reconnut les yeux d'émeraudes de la petite fille habillée en rose, les mêmes yeux que sa mère, et sa chevelure noire. Le garçon était vêtu de rouge – purement gryffondor, avait-il pensé à l'époque – et avait les yeux de foutu Potter et une touffe cuivrée. Il se demanda comment la petite Arya avait atterri chez sa tante et ne connaissait pas du tout ses parents.

Il se leva pour aller préparer des potions et des baumes pour les futurs soins de la petite. Et aussi des potions calmantes pour enfants car elle allait très certainement en avoir besoin quand son esprit se remémorerait l'horreur qu'elle venait de subir. Il ne savait pas encore à quel point c'était horrible mais il se doutait que Pétunia et son mari y étaient pour quelque chose. Il se promit d'aller leur rendre une petite visite plus tard pour avoir toutes les pièces du puzzle.

oOoOo

Arya se réveilla à nouveau dans cette chambre, dans ce lit confortable. Le monsieur vêtu de noir n'était pas là. Il avait un nom bizarre en –us. Elle se demandait où il était. C'était la première personne à être gentille avec elle, la première à la laisser pleurer, à la serrer dans ses bras avec douceur, à dire tous ces mots gentils. Elle voulait le voir et l'entendre à nouveau parler, c'était rassurant.

« La petite demoiselle est réveillée, » fit une petite voix aiguë à coté d'elle, lui faisant tourner la tête.

Elle vit l'elfe de maison. Le monsieur –Us avait dit qu'elle était gentille. Mais elle avait l'air bizarre. Un peu plus grande qu'elle, elle en était sûre mais elle ne ressemblait pas à un enfant normal. Est-ce qu'elle était un monstre comme elle ?

« Est-ce que la demoiselle désire quelque chose ? Tinky peut apporter à boire et à manger à la demoiselle. Tinky peut aussi aller chercher Maître Snape. »

La fillette aux yeux d'émeraude vit la créature approcher du lit tout en lui parlant et elle prit peur.

« Oh, Tinky est une méchante elfe, » fit-elle en reculant. « Tinky fait peur à la demoiselle. »

« Non, Tinky, » fit Severus en entrant dans la pièce. Il avait été averti par le sortilège. « Tu n'es pas une méchante elfe. Ne te punis pas, s'il te plaît. Elle ne sait juste pas ce que tu es. Elle a été élevée par des moldus. »

« Tinky n'a pas fait de bêtises ? »

« Non, » rassura l'homme en noir. « Peux-tu aller préparer le repas ? Quelque chose de léger pour notre invitée. »

« Qu'est-ce que Maître Snape propose ? »

« Une salade de fruits serait parfait. »

L'elfe s'inclina et disparut dans un petit pop, faisant sursauter la fillette. Severus sourit, indulgent face à son ignorance de la magie. Il s'approcha de l'enfant.

« Bonjour, petite fille. Tu as bien dormi ? » Elle hocha la tête. « Bien. »

Il sortit sa baguette et l'agita devant les deux émeraudes qui le fixaient avec attention. Il lui appliqua un sort de rafraîchissement. Elle venait d'être violée. Lui faire prendre un bain alors qu'elle ne le connaissait même pas n'était pas une bonne entrée en matière. Il remarqua que son regard restait fixé sur sa baguette en bois d'ébène. Il lui sourit.

« Je suis un sorcier, » expliqua-t-il à sa question silencieuse. « Je viens de te nettoyer entièrement. Ce n'est certes pas aussi agréable et efficace qu'un bon bain chaud mais cela peut s'avérer pratique dans certaines circonstances. »

« Oncle Vernon dit que la magie n'existe pas. »

« Vraiment ? C'est parce qu'il n'a jamais rencontré de sorciers alors. Nous nous cachons des personnes sans pouvoirs magiques. Regarde. »

D'un coup de baguette, il attira à lui un livre, il le métamorphosa en chat qui miaula doucement et vint se frotter contre elle en ronronnant. La petite bougea son bras valide et le caressa, faisant ronronner l'animal encore plus fort. Il avait cette odeur sauvage et son pelage était soyeux. Elle sourit timidement. Severus rendit au livre sa forme initiale.

« Tu vois. La magie existe, petite fille. »

« C'est beau, » murmura-t-elle des étoiles plein les yeux.

Severus rit doucement. Ce son n'était plus sorti de sa gorge depuis un bon moment qu'il fut surpris de l'entendre à nouveau. Cela faisait du bien.

« Allez viens, là, petite, » dit-il en tendant les bras pour la soulever. « Nous allons manger un morceau. »

Il la cala sur sa hanche et descendit les escaliers. Il l'amena dans la cuisine où Tinky avait déjà préparé deux bols remplis de morceaux de fruits. Severus l'installa sur une chaise et lui donna une fourchette et lui souhaita bon appétit tout en mangeant lui-même sa coupe de fruits. Elle hésita un moment avant de commencer à manger, sous les encouragements et le regard bienveillant du serpentard et celui, inquiet, de l'elfe. Elle sourit timidement en savourant la première bouchée. C'était bon, simple et juteux. Très sucré aussi. Elle adorait.

Tinky repartit à ses tâches domestiques en laissant son maître avec l'enfant après avoir déposé un jus de citrouille pour elle et un thé pour Severus. Un silence apaisant se fit dans la cuisine, perturbé par les bruits de couvert qui se cognait contre la porcelaine. La petite fille voulut prendre son verre pour avaler une gorgée mais, sa poigne mal assurée, il glissa de sa main et se brisa en mille morceaux sur le sol, répandant le jus orangé partout sur le carrelage. Son regard se fit peureux en croisant les yeux d'onyx de Monsieur –Us. Qu'allait-il lui faire maintenant qu'elle avait fait une bêtise ?

Le serpentard voyant cela lui sourit avec indulgence. Il avait vu ses souvenirs et comprenait parfaitement le problème.

« Ce n'est pas grave, petite. C'est un accident. Et puis, tu as oublié que je suis un sorcier. »

Il sortit sa baguette et répara le verre pour le remplir à nouveau de jus, il y ajouta une paille. Le carrelage était à nouveau immaculé. Il décala sa chaise pour se mettre plus à coté d'elle et teint son verre pour qu'elle puisse aspirer le liquide par la paille sans renverser à nouveau.

« Et voilà, » dit-il de sa voix rassurante.

La petite fille resta immobile un instant, regardant l'homme avec méfiance puis, rassurée, elle prit le bout de la paille et but le bon jus de citrouille. En la regardant agir ainsi, le cœur du serpentard se serra. Si jeune et déjà conditionnée à la peur. Il se promit de faire ressentir à Pétunia et son mari la peur que cette enfant ressentait, et décupler cette impression. Ils allaient payer pour tout ce qu'ils lui avaient fait.

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Comment tout a commencé 2852 0 0 2. Une lueur d'espoir dans les ténèbres 3510 0 0 3. Réveil, soins et révélations 2261 0 0 4. Petite visite surprise 2595 0 0 5. Réapprendre à vivre – pas si facile 2231 0 0 6. Tout est fini, Chiara Tu es libre 2077 0 0 7. Une nouvelle amie 2021 0 0 8. Une rencontre inattendue 2291 0 0 9. Deux parrains pour Chiara 2822 0 0 10. La lettre du citronné 1755 0 0 11. Dumbledore 2266 0 0 12. La Rentrée 3179 0 0 13. Métamorphoses et Potions 2888 0 0 14. DCFM, Vol et Duels 4748 0 0 15. Sainte Mangouste et Arithmanci 2915 0 0 16. La Vérité 1822 0 0 17. Halloween 1893 0 0 18. Noël 1641 0 0 19. Joyeux anniversaire, Papa ! 1405 0 0 20. Norbert le Norvégien à Crête 2782 0 0 21. Explication 3991 0 0 22. Retenues, Rêve et Crise 1676 0 0 23. L'homme qui se cache derrière Quirell 2055 0 0 24. Les paroles du mage noir 1342 0 0 25. Retour en Russie 988 0 0 26. Douze ans déjà 1565 0 0 27. Retour à Poudlard 1325 0 0 28. Une attaque à Poudlard 1973 0 0 29. L'histoire de Serpentard 1191 0 0 30. Cognard fou et Club de duel 2075 0 0 31. Le Bal du Ministère 3103 0 0 32. C'est un basilic 2642 0 0 33. Une conversation à travers un journal 704 0 0 34. La Chambre des Secrets 2302 0 0 35. Dans le bureau de Dumbledore 2718 0 0 36. Des vacances bien méritées 2263 0 0 37. Une évasion à Azkaban 1631 0 0 38. Soins et Avancées 2712 0 0 39. Pas un Si Joyeux Anniversaire 2603 0 0 40. L'épouvantard de Chiara 2071 0 0 41. L'Arrestation 2269 0 0 42. Une Alliée parmi les Lions 2644 0 0 43. Un Nouveau professeur de Potions 2533 0 0 44. Tom Jedusor 2270 0 0 45. Rendre Visite à un Ami 2794 0 0 46. Les Blessures du Passé 1434 0 0 47. Le Manoir Potter 2562 0 0 48. L'Anniversaire des Jumeaux 3015 0 0 49. Des Nouvelles Intéressantes 1848 0 0 50. La Coupe du Monde de Quidditch 2420 0 0 51. Maugrey et Meredith 2668 0 0 52. Beauxbâtons et Dumstrang 2102 0 0 53. La Coupe de Feu 2029 0 0 54. Gynécomage et Quidditch 1938 0 0 55. Des Blessures Etranges 1842 0 0 56. Une Balade à Dos d'Acromentule 2009 0 0 57. La Première Tâche 2478 0 0 58. Soins, Discussion et Enigme 2561 0 0 59. Beuglante 589 0 0 60. Réflexions et Préparations 1731 0 0 61. Le Bal de Noël 2523 0 0 62. La Deuxième Tache 2021 0 0 63. Discussions et Réflexions 1829 0 0 64. Bonne Humeur Envolée 2150 0 0 65. Une Petite Visite à un Grand Mage 2859 0 0 66. La Troisième Tâche 1938 0 0 67. Le Rituel de Sang 2150 0 0 68. Un Baume au Coeur 1932 0 0 69. Les Lettres du Destin 1321 0 0 70. Grabuge Gage de Liberté 2619 0 0 71. SOS Famille en Détresse 2370 0 0 72. Retrouvailles 3604 0 0 73. Altercation au Dîner 1870 0 0 74. Une Visite chez Minerva 1242 0 0 75. Une Réunion de Mangemort 2598 0 0 76. Une Balade Incognito sur le Chemin de Tr 1230 0 0 77. Les Recherches d'Ezequiel 3120 0 0 78. Lily Potter 2117 0 0 79. La Tête du Sanglier 1707 0 0