La vie de Chiara Eileen Snape @memepotter952504
Sainte Mangouste et Arithmanci

Bonjour !

Wow. Déjà 100 reviews ! Cela fait vraiment très plaisir de voir que ma première expérience dans un Fem ! Harry plaise autant. Surtout n'hésitez pas à m'en laisser plus, j'aime bien avoir votre avis et il m'arrive d'avoir de bonnes idées qui naissent sur base de vos commentaires.

Pour ce chapitre, je tiens à remercier Lili76 qui m'a aidée pour le dialogue avec Quirell.

Bonne Lecture

Memepotter952504


Chapitre 15 : Sainte Mangouste et Arithmancie

Chiara se réveilla, le lendemain du cours de duel, épuisée. Contrecoup de la crise. Elle se leva et caressa la tête de Zoya et, toujours les yeux à moitié fermés, malgré le fait qu'elle les ait frotté pour chasser les brumes du sommeil, elle sortit de l'appartement à la recherche de son père. Ne le trouvant pas dans son bureau, elle sortit des cachots pour se diriger vers la Grande Salle.

Elle ne fit pas attention aux regards qu'on lui jetait, pas qu'elle le faisait en temps normal, mais là elle choquait non pas par son excentricité mais par sa tenue plus que débraillée. Elle marchait avec ses pantoufles-chat brunes dans les couloirs. Elle portait un simple pantalon noire large qui venait de la garde robe de son père et qu'il avait rétréci pour l'adapter à sa taille fine. Elle avait également une de ses chemises blanches. Les boutons étaient défaits pour certains et le col était ouvert plus sur son coté gauche, laissant apparaître son épaule et sa peau pâle. Ses cheveux noirs étaient dans un état un indescriptibles avec des nœuds partout. Tous les élèves qu'elle croisait la regardaient de la tête aux pieds, se posant des questions sur elle – encore plus de questions en réalité – se demandant si elle allait bien, dans la majorité des cas, car si la plupart de l'école avait compris qu'elle ne s'habillait pas comme tout le monde, elle était toujours décente. Ce qui n'était pas tout à fait le cas ici.

Quand Chiara entra dans la Grande Salle, toutes les conversations s'arrêtèrent et les regards se posèrent sur elle. Les professeurs observaient la jeune fille s'avancer, tel un zombie, examinant sa tenue, se demandant ce qu'il se passait et surtout pourquoi, pour l'amour de Merlin, elle était ainsi vêtue. Elle sortait définitivement du lit à la voir se frotter les yeux, comme le ferait une enfant. La voir agir ainsi aurait pu être attendrissant s'ils n'étaient pas dans la Grande Salle. La seule personne à ne pas avoir remarqué, plongée dans son journal, était le père. Severus, trop habitué aux accoutrements étranges de sa fille et aux réactions qu'elle suscitait, n'avait pas levé la tête de la Gazette.

Il fut toutefois obligé de le faire quand il vit deux mains s'emparer du numéro du jour, le poser sur la table et qu'il sentit un petit corps fin se presser contre son corps, assis sur ses genoux en boule, en quête de câlins. Il soupira et fit un léger sourire et entoura sa fille de ses bras et lui embrassa le front.

« Bonjour, Chaton, » murmura-t-il à son oreille.

« Grgmghmghmgrgh, » répondit-elle, la tête posée dans le creux de son cou.

Il lui frotta le dos et, après lui avoir mis sa cape noire autour de ses petites épaules, il reprit la lecture de son journal, cette fois posé sur la table à coté de son assiette.

« Severus ? » fit la voix de Minerva à coté de lui.

« Sans commentaire, » dit-il simplement, mais d'un ton qui n'admettait aucune réplique.

« Mais … »

« J'ai dit sans commentaire. Laissez-la faire, cela ne me dérange pas et elle en a besoin. »

Dans la salle, commençaient à s'élever des murmures et des discussions animées. Le sujet du jour : Chiara. Mais qu'est-ce qui lui passait encore par la tête, à cette gamine ?

Severus plongea la main dans la poche de sa robe et en sortit un flacon qu'il lui tendit. Chiara ouvrit un œil fatigué et avala rapidement la potion avant de reposer sa tête sur l'épaule de son père.

« Eh. Il faut manger un peu et tu le sais, » dit-il doucement alors qu'il cassait en deux l'un de ses toats et en glissa la moitié entre les mains de Chiara.

Il sourit légèrement et embrassa sa fille sur le front en la voyant faire l'effort de manger. Il savait qu'elle n'avait pas d'appétit quand elle se réveillait de telles crises, aussi violentes que celle de la veille. A eux deux, il faisait la paire. Deux serpentards qui cassaient le mythe même de leur maison. Chiara le faisait constamment au point que l'école n'en était plus si choquée que cela. C'était moins vrai pour Severus. Il veillait à ne pas trop s'afficher comme un Pouffsouffle super attentionné pour sa fille en public. Là, de part son comportement à la table des professeurs, le fait même qu'il ne chassait même pas Chiara hors de ses genoux et qu'au contraire, il la serrait tout contre lui, l'homme ruinait la réputation de chauve-souris sans cœur qu'il se forgeait depuis le début de l'année dans ses cours. Il n'était plus le strict Serpentard qui faisait peur à ses élèves en cet instant, il était le père attentionné et Pouffsoufle qui s'occupait des besoins de sa fille. Là en l'occurrence, besoin irréversible et inévitable de son câlin matinal.

« Eh ! Servilus ! » fit James Potter en se levant.

« J'ai dit pas un mot, Potter ! » cracha le vieux Serpentard.

« Vous faites la honte des Sangs-Purs ! » s'exclama le Gryffondor. « Ce n'est pas un comportement digne en public ! »

« Et c'est toi qui me sort ça ! » s'étonna l'homme en noir, colérique, mais faisant attention à ne pas trop élever la voix pour Chiara qu'il sentait se rendormir sur son épaule. « Tu t'es mariée à une née-de-moldus ! Pas que j'ai quelque chose à dire contre elle mais cela va contre toute idéologie Sang-Pur et la préservation du Sang des anciennes familles également ! Quant au comportement de Chiara, mêles toi de tes chaudrons ! Je ne m'occupe pas de l'éducation ou du comportement que tu as avec ton morveux, Potter ! Laisse-moi agir comme je l'entends avec ma fille. Tu ne sais absolument rien d'elle ! Si elle a besoin de réconfort, je lui en donnerai même si je dois passer pour un fichu Pouffsouffle ! »

Severus soupira et se pinça l'arête du nez. Décidément, ce con ne changerait jamais ! Leur petite conversation commençait sérieusement à l'énerver et attirait beaucoup trop l'attention. Il s'attendait à ce que Potter sorte une connerie qu'il ne devrait pas – genre absolument pas – il fallait qu'il coupe court à la conversation avant que ça ne dégénère. Il assura sa prise autour de la taille de sa fille et passa un bras sous ses jambes pour la soulever. Il se leva.

« Grandis un peu ! Chiara avait raison hier. Cette querelle d'étudiant est stupide. Et tout cela c'était pour une fille. Tu l'as ta foutue femme. Maintenant lâche-moi la grappe ! J'en ai marre de toi. Sirius et Remus ont compris eux, au moins ! »

« Tu leur as surement lancé un sort pour qu'ils soient amis avec toi, tout mage noir et mangemort que tu es !»

« James ! » firent Lily et Minerva, indignées et choquées de son comportement.

Hélas, le mal était fait. Toute la salle regardait le professeur de potions avec une certaine crainte. Severus resserra un peu plus ses bras autour du corps de sa fille et fusilla sa nemesis du regard. Ca y est ! Il l'a dit ! Super !

Tu veux que j'aie des ennuis. Tu veux salir encore plus ma réputation ! Pas de soucis. A mon tour !

« Idiot ! Lily et toi, vous vous êtes arrangés tous seuls pour perdre vos deux meilleurs amis ! »

« Tu mens ! »

« Non. Et je vais te l'expliquer avec un seul mot : Arya. » Le visage de Lily se voila par une expression de pure tristesse et de culpabilité. Celui de James devint rouge de colère. « Et oui, je suis au courant de ce que vous avez fait d'elle, je sais aussi comment cette pauvre enfant a fini. Ils m'ont tout raconté. »

« Tu ne sais pas ce que c'est de perdre un enfant, Servilus ! » cracha Potter en sortant sa baguette.

« Vraiment ? » fit l'homme en fixant l'arme de sa nemesis, qu'il tenait à bout de bras le long de son corps. « Puisqu'on est dans les confidences, en plein public en plus. Sache que j'ai rien à me reprocher. Mon épouse est morte en couche ! Je n'ai même pas eu le temps de donner un nom à ma fille qu'elle avait déjà rendu son dernier soupir, elle aussi. Alors ne me dis pas que je ne sais pas ce que c'est. Je le sais parfaitement ! » Il assura sa prise sur sa fille avant de continuer. « Tu sais ce qui nous différencie, toi et moi, Potter ? Moi, Survivant ou pas, je n'aurais jamais abandonné mon enfant dans les bras de quelqu'un d'autre ! Jamais ! Et c'est cela que Remus et Sirius vous reprochent. Vous les avez perdus de votre fait, pas du mien. »

Plusieurs cris d'étonnements se firent entendre dans la Grande Salle. Elèves et professeurs regardaient les Potter avec étonnement, surprise et, au plus grand plaisir de Severus, horreur. Minerva ne semblait même pas au courant de tout cela et regardait ses deux collègues, choquée et déçue. Le gamin Potter, par contre, fusillait son professeur de potions d'un regard noir et meurtrier. Severus le remarqua et rendit au gamin son regard, en ajoutant pour lui la force que lui conféraient ses yeux d'onyx. Personne ne pouvait supporter ses yeux noirs quand ils étaient chargés de colère, sauf les fous et les imbéciles comme James Potter ou Dumbledore.

« Maintenant tu m'excuseras, Potter, mais j'ai une enfant à aller coucher. »

Chiara s'était en effet rendormie profondément dans la sécurité des bras de son père.

« Mais Severus, » fit Minerva en regardant sa montre, étonnée. « Il est à peine neuf heures du matin ! »

« Oui, je sais. Et alors ? »

« Ce n'est pas une heure pour dormir, » répliqua Potter, acerbe, déterminé à rattraper le coche et ne pas ternir sa réputation par les propos de sa nemesis, même si ce qu'il avait dit n'était que la pure vérité.

« L'aurais-tu déjà oublié, Potter ? » fit Severus en marchant vers la sortie sans même le regarder. « Chiara a fait une violente crise hier après-midi. Elle en ressent encore les effets. Elle est épuisée. » Il était arrivé à la porte quand il se tourna pour s'adresser aux élèves. « Pour ceux qui ont cours avec moi aujourd'hui, considérez qu'il n'y a pas cours. Bonne journée. »

Severus quitta une Grande Salle étrangement silencieuse.

« Je vais tuer cet homme ! » s'exclama soudain James Potter dans une expression de colère.

« James Potter ! » fit Minerva qui appréciait de plus en plus le vieux Serpentard, surtout ce qu'il était devenu. « Taisez-vous. Vous l'avez cherché ! Vous feriez bien de laisser Severus tranquille ! Bon sang ! Je me croirais de retour quinze ans en arrière ! »

Minerva sortit à son tour de la salle, l'appétit coupé par ce qu'elle venait d'entendre. Elle alla préparer ses cours en attendant d'avoir la tête plus froide pour y réfléchir. Maintenant elle était prête à donner une correction des plus sévères à deux anciens élèves de Gryffondors.

oOoOo

Severus suivait le médicomage dans son cabinet. Il était à Sainte Mangouste. Après avoir fait passer quelques tests à Chiara, il avait laissé cette dernière en compagnie de Sirius et Remus. Ils lui manquaient énormément. Cela lui avait fait du bien de les voir. Il faudrait qu'ils passent de temps en temps à Poudlard pour passer du temps avec elle. Ou qu'ils rentrent Square Grimmaurd.

« Installez-vous, Mr Snape, » fit le médicomage en se plaçant derrière son bureau, lisant les résultats. « Bon, rien de bien inquiétant pour votre fille. La potion qu'elle prend n'a juste plus autant d'effets sur elle. Depuis combien de temps la prend-elle ? »

« Presque six ans. »

« Sans en changer les dosages ? »

« Jamais. »

L'homme en blanc regarda encore les différents parchemins devant lui, pensif.

« A-t-elle récemment changé de milieu de vie. »

« Oui. Nous venons d'arriver en Angleterre. Elle est entrée à Poudlard et son rythme de vie a été fortement chamboulé. Cela peut avoir une incidence vous croyez ? »

« Possible. » Le médicomage posa les parchemins et s'appuya sur le dossier de sa chaise, réfléchissant en se frottant le menton. « Mieux vaut attendre avant de changer sa potion. Ce n'est peut-être que passager. Pourriez-vous revenir dans un mois avec elle pour refaire des tests et me donner un compte-rendu de ses crises ? »

« Bien sûr. »

Severus sortit quelques minutes plus tard du cabinet et rejoignit sa petite famille. Chiara et Sirius faisaient les gamins devant tout le monde, sous le regard mi-amusé, mi-exaspéré de Remus, assis à quelques pas.

« Allez, on file sur le Chemin de Traverse, maintenant, » dit le serpentard en attrapant sa fille par derrière, par la taille, et la soulevant, la faisant rire par la même occasion.

Même s'ils étaient de retour en Angleterre, ils avaient gardés l'habitude de parler russe entre eux.

« Pourquoi faire Severus ? » demanda Remus.

« Parce que j'ai promis à Chiara d'aller chez Florian Fortarôme. Et qu'on doit passer chez Fleury et Bott. »

« Un nouveau livre intéressant est sorti ? » demanda Chiara, souriante, en levant les yeux vers son père, pétillant de curiosité.

« Non, mais je dois t'acheter ton matériel d'arithmancie. »

« Ah ? »

« Quirinus a accepté de te prendre dans sa classe. Il a eu écho de tes compétences et nous avons un peu discuté. Il sait que tu t'ennuies en cours et que tu découvres les matières optionnelles par toi-même. Alors il a proposé que tu viennes avec les autres serpentards. Heureusement que les cours optionnels ne commencent que maintenant. Tu n'as absolument rien raté. »

« Quand est le premier cours ? »

« Demain à 16h. »

« Hmmm. »

« Qu'y a-t-il ? »

« Rien. C'est parfait ! Cela nous évite d'aller en cours de duels et de supporter les Potter. »

« Je pensais exactement la même chose, » fit Severus souriant. « Deux heures en moins par semaine avec cet idiot me fera le plus grand bien. »

« Dommage que c'est 4h de duels par semaine. On va devoir encore le supporter un peu. »

« Oui, mais deux heures de moins, c'est deux heures de moins ! »

« Alors, on y va ? » demanda Sirius en enfilant sa cape.

« Sus à la glace ! » s'exclama Chiara en courant vers la sortie sous les rires de son père et de ses parrains.

oOoOo

Chiara courrait dans les couloirs en direction de son premier cours d'arithmancie, Zoya sur ses talons. Elle venait d'avoir cours de botanique et les serres se trouvaient de l'autre coté du château. Elle arriva devant la classe avec trois minutes de retard.

Elle frappa à la porte.

« Ent … t… Entrez, » fit la voix du professeur Quirell.

La première chose qui frappa la métamorphomage en entrant dans la pièce fut l'odeur pesante et plus qu'excessive d'ail qu'il y régnait.

« Je suis désolée d'arriver en retard, professeur Quirell, le cours du professeur Chourave a fini un peu plus tard que prévu, » dit-elle, essoufflée.

« P...P...Pas de prob...b...blème, M...m...miss Snape. P… Prenez donc un s… s… siège. »

Elle s'installa au seul pupitre encore de libre, juste à coté d'une tête rousse, en fait, non deux têtes rousses. Deux têtes rousses qui la fixaient en se demandant ce qu'elle faisait là. Comme toute la classe d'ailleurs, bien que les serpentards n'étaient pas plus choqués que cela et prenaient soin de garder leur masque en place. Ils étaient au courant des compétences impressionnantes de leur camarade de première année, capable de lancer des sorts qu'ils ne connaissaient même pas encore.

« B...B...Bien, » fit Quirell. « V...v...vous êtes ici p...p...parce qu...qu...que v...v...vous avez ch...ch...choisi dans v...v...vos options le cours d'Arithmancie. C'...C'…C'est une discip...p...pline assez d...d...difficile qu...qu...qui d...d...demande b...b...beaucoup de rigu...gu...gueur et de t...t...travail. L'arithmancie est une d...d...des t…t…très nomb...b...breuses t...t...techniques de d...d...divination. A la d...d...différence du cours de d...d...divination d...d...dispensé p...p...par le p...p...professeur Trelawney, il n...n...n'y aura ni b...b...boule de crist...t...tal, ni feuilles de t...t...thé. Qu...Qu...Que des nomb...b...bres et des nomb…b...bres seulement. D...d...dans l'ab...b...bsolu, il s'agit de t...t...transformer le p...p...prénom et le n...n...nom des gens en une suite de ch...ch...chiffres pour ob...b...btenir tr...tr...trois n...n...nombres d...d...divinat...t...toires : le n...ombre d...d...d'expr...pr...pression, le n...n...nombre de r...r...réalisation et le n...n...nombre intime. Mais n...n...nous appr...pr...profondirons cela p...p...plus tard. »Le professeur Quirell s'arrêta quelques secondes.

« L'arithmancie a été inventé d...d...durant l'Ant...t...tiquité, au sixième siècle avant n...n...notre ère, en Grèce, p...p...par un célèbre s...s...sorcier et arithmancien, P...P...Pythagore, aussi connu d...d...dans le m...m...monde m...m...moldu p...p...pour son école ph...ph...philosophique, fond...d...dée en 512 avant n...n...notre ère. »

Chiara écouta attentivement le professeur, même si son bégaiement ne le rendait pas facile à suivre. Pour une fois qu'elle avait un vrai cours, elle n'allait pas se plaindre. Elle s'ennuyait tellement à Poudlard. Au moins ici, elle ne dormait pas, ne dessinait pas et ne lisait pas. Elle faisait comme les autres pour une fois. Faudrait qu'elle songe à demander à son père si c'était possible de lui faire sauter des classes ou qu'elle ait un horaire particulier parce que – flute quoi – elle stagnait avec les premières années. Sauf en potions et en métamorphoses, là elle avançait à son rythme comme toujours.

Quand le cours fut fini, elle était contente et trouvait la matière encore plus attrayante et avait hâte de passer aux exercices.

« M….miss Snape, » appela Quirell de son bureau. « Aur...r...riez-v...v...vous un inst...t...tant ?»

« Bien sûr, professeur, » fit Chiara en s'approchant.

« Est-ce qu… qu…que vous av...v...vez t…t...tout compris ?» demanda l'homme au turban qui avait vu la jeune fille poser des questions à ses voisins en cours.

« Oui, j'ai juste des fois un peu de mal avec le vocabulaire que vous employez et, sans vouloir vous vexer ou vous manquer de respect, votre bégaiement ne m'aide pas toujours. Mais je vais finir par m'y habituer. Sinon le cours était très intéressant et j'ai hâte de venir au prochain. »

« Et d…d...dans v...v...vos autr...tr...tres cours ? T...t...tout se p…passe b...b...bien ?»

« A part en Potions et en métamorphoses où je peux avancer à mon rythme, je m'ennuie. C'est d'une simplicité ! J'en arrive à vouloir sécher les cours mais je n'ai pas envie de faire perdre des points à ma maison. Et pour les cours de duels, c'est pire car je dois supporter Mr Potter qui cherche à faire sortir mon père de ses gonds. »

Quirell vit la demoiselle aux cheveux rose pâle et aux yeux noisette secouer la tête en soupirant.

« Il y a des moments où je souhaite que Mr Potter soit un élève. »

« P…p...pourquoi cela, M…m…miss Snape ?» demanda Quirell en relevant les sourcils.

Lui non plus n'appréciait pas le professeur de duels trop imbu de sa personne et se pavanant dans le château, arrogant au-delà du possible et autorisant à son fils les quatre cent coups.

« Parce que le règlement interdit à un élève de s'en prendre à un professeur et je ne suis pas sûre que même dans le cadre de son cours que je puisse me permettre d'engager un duel avec cet homme. »

Quand la jeune fille sortit de la classe, une voix faible, sifflante et caverneuse se fit entendre.

« Ccccette enfant m'intrigue, Quirell. Elle a un énorme potentttiel. »

« Oui, Maître. Cela semble normal quand on connait son père. »

« Ssseverusss a bien de la chanccce. »

« Cela ne change pas le fait qu'il vous aie trahi, Maître. »

« On est capable de beaucoup de chossses par amour. Je ne peux pas en vouloir à Ssseverusss d'avoir voulu protéger la femme qu'il aimait. Ccc'est connu, Quirell, l'amour rend aveugle. »

« …. »

Quirell ne répondit pas et rangea son bureau avant de partir pour la Grande salle pour le repas du soir.

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Comment tout a commencé 2852 0 0 2. Une lueur d'espoir dans les ténèbres 3510 0 0 3. Réveil, soins et révélations 2261 0 0 4. Petite visite surprise 2595 0 0 5. Réapprendre à vivre – pas si facile 2231 0 0 6. Tout est fini, Chiara Tu es libre 2077 0 0 7. Une nouvelle amie 2021 0 0 8. Une rencontre inattendue 2291 0 0 9. Deux parrains pour Chiara 2822 0 0 10. La lettre du citronné 1755 0 0 11. Dumbledore 2266 0 0 12. La Rentrée 3179 0 0 13. Métamorphoses et Potions 2888 0 0 14. DCFM, Vol et Duels 4748 0 0 15. Sainte Mangouste et Arithmanci 2915 0 0 16. La Vérité 1822 0 0 17. Halloween 1893 0 0 18. Noël 1641 0 0 19. Joyeux anniversaire, Papa ! 1405 0 0 20. Norbert le Norvégien à Crête 2782 0 0 21. Explication 3991 0 0 22. Retenues, Rêve et Crise 1676 0 0 23. L'homme qui se cache derrière Quirell 2055 0 0 24. Les paroles du mage noir 1342 0 0 25. Retour en Russie 988 0 0 26. Douze ans déjà 1565 0 0 27. Retour à Poudlard 1325 0 0 28. Une attaque à Poudlard 1973 0 0 29. L'histoire de Serpentard 1191 0 0 30. Cognard fou et Club de duel 2075 0 0 31. Le Bal du Ministère 3103 0 0 32. C'est un basilic 2642 0 0 33. Une conversation à travers un journal 704 0 0 34. La Chambre des Secrets 2302 0 0 35. Dans le bureau de Dumbledore 2718 0 0 36. Des vacances bien méritées 2263 0 0 37. Une évasion à Azkaban 1631 0 0 38. Soins et Avancées 2712 0 0 39. Pas un Si Joyeux Anniversaire 2603 0 0 40. L'épouvantard de Chiara 2071 0 0 41. L'Arrestation 2269 0 0 42. Une Alliée parmi les Lions 2644 0 0 43. Un Nouveau professeur de Potions 2533 0 0 44. Tom Jedusor 2270 0 0 45. Rendre Visite à un Ami 2794 0 0 46. Les Blessures du Passé 1434 0 0 47. Le Manoir Potter 2562 0 0 48. L'Anniversaire des Jumeaux 3015 0 0 49. Des Nouvelles Intéressantes 1848 0 0 50. La Coupe du Monde de Quidditch 2420 0 0 51. Maugrey et Meredith 2668 0 0 52. Beauxbâtons et Dumstrang 2102 0 0 53. La Coupe de Feu 2029 0 0 54. Gynécomage et Quidditch 1938 0 0 55. Des Blessures Etranges 1842 0 0 56. Une Balade à Dos d'Acromentule 2009 0 0 57. La Première Tâche 2478 0 0 58. Soins, Discussion et Enigme 2561 0 0 59. Beuglante 589 0 0 60. Réflexions et Préparations 1731 0 0 61. Le Bal de Noël 2523 0 0 62. La Deuxième Tache 2021 0 0 63. Discussions et Réflexions 1829 0 0 64. Bonne Humeur Envolée 2150 0 0 65. Une Petite Visite à un Grand Mage 2859 0 0 66. La Troisième Tâche 1938 0 0 67. Le Rituel de Sang 2150 0 0 68. Un Baume au Coeur 1932 0 0 69. Les Lettres du Destin 1321 0 0 70. Grabuge Gage de Liberté 2619 0 0 71. SOS Famille en Détresse 2370 0 0 72. Retrouvailles 3604 0 0 73. Altercation au Dîner 1870 0 0 74. Une Visite chez Minerva 1242 0 0 75. Une Réunion de Mangemort 2598 0 0 76. Une Balade Incognito sur le Chemin de Tr 1230 0 0 77. Les Recherches d'Ezequiel 3120 0 0 78. Lily Potter 2117 0 0 79. La Tête du Sanglier 1707 0 0