La vie de Chiara Eileen Snape @memepotter952504
La lettre du citronné

Chapitre 10 : La lettre du citronné

Severus et Remus regardaient par la fenêtre Chiara jouer avec ses quelques amis, les jumelles Siankov, Kira et Zina, le jeune Victor Krum, et, bien sûr, Sirius dans le jardin. Les deux gryffondors et le serpentard avaient fini par vraiment s'entendre. Il leur arrivait de se lancer quelques piques taquines en souvenir du bon vieux temps mais dans l'ensemble, ils s'appréciaient de plus en plus. Ils avaient fait l'effort pour Chiara. Sirius et Remus s'étaient même appliqués à apprendre le russe pour elle et le parlaient dorénavant couramment. Ils avaient été le plus présent possible pour leur filleule, durant ses moments de bonheur, tristesse, ses crises aussi quand Severus ne savait pas être présent lui-même. Sirius avait même fait d'elle son héritière tant que lui-même n'avait pas d'enfant, ne voulant pas laisser le titre ni à Drago Malfoy ni à Ezequiel Potter qui pouvaient tous deux le réclamer avec le sang des Black coulant dans leurs veines.

La jeune fille avait grandi, tant en originalité, qu'en savoir et en beauté. Elle était gentille et pure mais gare à celui qui cherchait à l'énerver. Pour cela, Chiara avait un tempérament Gryffondor et transformait l'impudent en veracrasse – littéralement – et l'ajoutait à sa petite collection jusqu'à ce que son père libère le pauvre malheureux de son sort.

Lorsque Severus avait du remplacer un infirmier à Dumstrang pendant quelques semaines, les deux Snape avaient vécu là-bas et Chiara avait profité de l'occasion pour suivre quelques cours et poser des questions sur les éléments qu'elle ne comprenait pas. Les professeurs lui répondaient volontiers et lui conseillaient même certaines lectures supplémentaires. Plusieurs élèves l'avaient regardée de haut mais ils avaient vite déjanté quand ils avaient vu son niveau de connaissance par rapport à son âge. Elle s'était faite quelques amis. Elle était plus d'une fois retournée dans l'école, même après que Severus ait terminé son remplacement.

En ce jour radieux, 31 juillet 1991, la jeune et jolie Chiara fêtait ses onze ans. Pour l'occasion, elle s'était habillée de blanc et de bleu. Elle portait une chemise simple blanche avec les manchettes et la collerette d'un bleu foncé. Elle avait un nœud papillon lâche dans des tons plus clairs. Elle portait une jupe bleu nuit et des chaussettes hautes de la même teinte. Ses cheveux allaient dans des nuances de bleus et de lilas et descendaient sur ses reins en deux tresses basses avec quelques mèches et sa franche lui entourant son petit visage angélique et souriant, soulignant ses yeux intensément bleus. On pouvait apercevoir des oreilles de chat blanches dépasser de sa chevelure.

« Papa ! Remus ! Venez ou vous n'aurez pas de part de gâteau ! » s'écria joyeusement Chiara depuis la terrasse où Tinky était apparue avec une immense pièce montée sur laquelle on pouvait voir des chats et des chiens.

« Ah ! Non, tu nous en laisses, Chaton ! » s'indigna faussement le père, un sourire en coin fleurissant sur ses lèvres, alors qu'il sortait accompagné du loup-garou.

Les quatre enfants rirent et les exhortèrent à se dépêcher, accompagné de Sirius qui était peu à peu redevenu le grand gamin qu'il était plus jeune, au plus grand plaisir de la métamorphomage. Ils mangèrent gaiement après que Chiara ait soufflé ses onze bougies. Elle avait eu du mal car Sirius s'était fait un malin plaisir à les rallumer magiquement. Le pauvre gryffondor avait fini par se retrouver avec des oreilles et des moustaches de chats.

« Ah non ! Pitié, Chaton ! Tout ce que tu veux mais pas ça ! Je suis un chien, pas un foutu chat ! »

« Tu sais ce qu'il te dit le foutu chat ?! » répliqua Chiara avec un sourire tout à fait maraudeur, la seconde baguette de son père toujours levée – elle n'avait pas encore légalement le droit d'avoir la sienne -, prête à donner au clébard-chat la correction qu'il méritait.

Sirius abandonna rapidement, ne voulant vraiment pas finir dans un bocal, sous la forme d'un hideux veracrasse. Il avait trop peur que Severus se trompe volontairement et l'utilise comme ingrédient à potions.

Ils passèrent un excellent moment tous ensemble, même Severus ne pouvait se retenir de rire en voyant la tête légèrement boudeuse de Sirius à chaque fois que ce dernier tirait sur ses moustaches ou se grattait les oreilles.

Quand Chiara ouvrit ses cadeaux, elle reçut un nouveau set de jeu d'échecs version sorcier de la part de Kira, des livres de potions et de métamorphoses de son père et de Remus, ainsi qu'un nouveau set à potions, et beaucoup de vêtements aux belles couleurs. Victor lui tendit ce qui devait être de toute évidence un balai. Elle le déballa et caressa le manche du Petrov4. Elle le sentit vibrer sous ses doigts mais elle n'osa pas le prendre.

« Qu'est-ce qu'il y a ? » demanda Victor. « Tu ne l'aimes pas ? »

« Si, si, » répondit rapidement Chiara. « C'est juste qu'avec mon problème de santé, voler ne m'est pas vraiment conseillé. J'ai déjà volé quelquefois mais jamais toute seule. »

« Je viendrai voler avec toi, » promit le jeune homme de quinze ans qui savait de quoi parlait sa jeune amie pour l'avoir déjà vu l'une ou l'autre fois.

Elle ne pouvait pas faire n'importe quoi quand elle n'avait pas Zoya à coté d'elle. Elle devait faire attention.

Chiara sourit et le serra dans ses bras en remerciement. Les enfants continuèrent de s'amuser sous le regard des adultes qui dégustaient un thé glacé. Ils souriaient en voyant la petite épanouie. Ils discutaient de choses et d'autres quand un hibou vint se poser devant le serpentard avec une lettre. Severus la prit distraitement et l'ouvrit sans même regarder d'où elle provenait. Toutefois, quand il parcourut de son regard onyx le parchemin, il se figea, sa main libre se fermant en un poing serré.

« Ca va, Severus ? » demanda Remus.

« Non, ce vieux citronné ne manque pas de culot ! » siffla-t-il tout bas pour ne pas alerter sa fille.

Il tendit la lettre aux deux gryffondors pour qu'ils la lisent.

Mon cher Severus,

Je me trouve dans une situation bien délicate et j'aurais grand besoin de votre aide. Le professeur de potions de Poudlard vient de prendre sa retraite et je n'ai hélas trouvé aucun remplaçant qui puisse convenir.

Serait-il possible de se rencontrer rapidement afin d'en discuter ?

Cordialement

Albus Dumbledore.

« Il manque pas d'air, celui-là ! » s'exclama Sirius. « Refuse Severus. »

« Sauf que je ne peux pas. J'ai une dette envers lui. »

« Comment ça ? » demandèrent-ils, les sourcils froncés.

« Il m'a défendu devant le Magenmagot pour que je ne sois pas envoyé à Azkaban. Et il le sait très bien ! »

« Et Chiara ? Elle n'est jamais restée aussi longtemps sans toi. »

« Je vais devoir en discuter avec le vieux fou. Il est hors de question que je la laisse derrière moi ! »

« Moi qui commençait à me faire à la Russie, nous voilà bons à rentrer en Angleterre, » soupira Sirius en se grattant son oreille féline. « Décidément, ça m'énerve, ces oreilles ! » s'exclama-t-il ensuite. « Dès que je les touche, j'ai envie de ronronner ! »

« Elles te vont pourtant tellement bien, Sirius, » remarqua Severus avec un sourire en coin alors que la colère et la tension qu'avait amenés la lettre de Dumbledore n'avait pas disparu de son regard ténébreux.

« Alors, on part quand ? » demanda Remus.

« Passons d'abord la pleine lune, » répondit directement Sirius. « Ici, on est plus à l'aise que chez ces racistes ! »

« Je continuerai à te préparer la potion, Remus, » dit le serpentard. « Que tu restes ici ou que tu nous accompagnes. »

« Et je vous accompagne, Sev', » répliqua le loup. « Hors de question que je sois loin de notre petite louve. Je préfère encore supporter l'idéologie anglaise pendant quelques années plutôt que l'abandonner encore une fois. »

« Alors, on fait comme ça, » finit Severus.

Ils reportèrent leur attention sur les enfants qui jouaient gaiement dans le jardin, oubliant pour un temps la proposition du vieillard citronné.

oOoOo

« Et voilà, » maugréa Sirius en ouvrant la porte de Square Grimmaurd. « De retour à la maison. »

Chiara était à peine entrée à sa suite qu'une voix de vieille femme se mit à vociférer des insanités à l'adresse des nouveaux intrus dans la noble maison des Blacks.

« Et ça, c'est le portrait de ma mère. »

« Toujours aussi charmante, » ricana Remus en fermant la porte.

« La ferme, Lunard. » Il reprit avec une voix plus gutturale. « Bonsoir mère, pourriez-vous s'il vous plaît vous taire ? Nous avons fait un long voyage et nous sommes trop épuisés pour pouvoir supporter vos cris et votre mauvaise humeur. »

« COMMENT OSES-TU ME PARLER SUR CE TON, JEUNE HOMME ! » vociféra Walburga Black dans son portrait. « COMMENT OSES-T …. »

« Bonsoir, » fit Chiara avec un accent slave après être montée sur le palier, curieuse par rapport au portrait de la mégère. « Je m'appelle Chiara Snape, héritière Prince et Black. » Elle accompagna un salut digne de noble aux paroles.

Son intervention avait eu pour résultat de faire taire le portrait. Walburga étudiait attentivement la jeune fille devant elle. Elle avait de longs cheveux blancs, retenus par un serre-tête surmonté d'une rose d'un vert profond, et des yeux d'acier. Elle portait une robe noire avec des rehauts en dentelle, noirs également, et des broderies en vert sombre. La tenue la rendait plus gamine qu'elle ne l'était réellement selon l'opinion de la sorcière mais elle était à première vue bien élevée. Le chien dont elle grattait distraitement l'oreille également, il ne faisait aucun bruit, bien dressé et calme, attentif au moindre signe de sa maîtresse.

« Walburga Black, je suis la mère de Sirius Black. Enchantée, » dit-elle d'une voix neutre et distante.

« Chiara, rappelle-moi demain de t'offrir quelque chose, n'importe quoi, quand on sera sur le Chemin de Traverse » dit Sirius, toujours debout au rez-de-chaussée.

« Bien que j'adore l'idée, » répondit la métamorphomage, « Est-ce que je peux savoir pourquoi ? »

« Parce que tu viens de réussir un exploit. Ma mère a toujours hurlé, de son vivant comme dans sa mort. »

« Qu'est-ce que je t'ai déjà dit au sujet de Chiara, Sirius ? » demanda Severus en posant les valises qu'il venait de sortir de sa poche et de leur rendre leur taille normale.

« Oui, je sais. Ce qui est impossible, elle le rend possible. En tous cas, merci Chaton, ça soulage. »

« Avec plaisir, » sourit-elle avant de se tourner à nouveau vers le portrait. « Pardonnez-moi mais comme Sirius l'a dit plus tôt, nous venons de faire un long voyage et nous souhaiterions nous reposer. Je viendrai discuter avec vous une autre fois, si cela ne vous dérange pas. »

Walburga hocha la tête et la laissa partir, étonnée de voir d'une jeune fille si polie alors que son fils était un polisson, un chenapan de la pire espèce. Elle allait devoir discuter avec Sirius pour savoir pourquoi il l'avait choisie comme héritière alors que le fils de Narcissa était tout indiqué pour prendre le titre de Lord Black. Et il en serait certainement un bien meilleur que son gryffondor de fils !

La petite famille prirent un repas frugal, après avoir envoyé balader Kreattur qui ne faisait que maugréer dans sa barbe, et allèrent se coucher tôt.

Quand Sirius passa devant le portrait de sa mère, cette dernière parla.

« Nous devrons avoir une sérieuse discussion, toi et moi. »

« Pas ce soir, mère, » répondit le gryffondor d'un ton las, en montant les escaliers d'un pas lourd. « Nous verrons cela quand je serai capable d'aligner deux pensées cohérentes. »

« Parce que tu as déjà pu aligner deux pensées cohérentes, le clébard ? » demanda Severus dont l'accent était à couper au couteau.

« La ferme, Servilus, » répliqua le dit clébard sans jeter un regard au serpentard.

Ce dernier ricana encore plus en allant dans la chambre de sa fille pour la border.

« C'est quoi le programme demain, Papa ? » demanda Chiara en se glissant sous la couverture.

Elle était déjà en pyjama. Et comme toujours un kigurumi. Elle adorait être au chaud. C'était comme une seconde peau. Cette fois-ci, elle en portait un à l'effigie de Tigrou, ce personnage de Disney et elle avait ses cheveux couleur de feu.

« Nous allons au Chemin de Traverse faire quelques petites emplettes et t'acheter enfin ta baguette. J'ai préféré attendre jusqu'à maintenant …. »

« … parce qu'Ollivander est un bien meilleur fabricant que Gregorovitch, » termina-t-elle avec un sourire.

Il lui avait dit cela un certain nombre de fois ces deux dernières semaines.

« Et nous irons ensuite à Poudlard. J'ai un entretien avec Albus Dumbledore dans l'après-midi. Sirius et Remus resteront avec toi et tu pourras visiter le château. »

« Super. Sinon, on rentre quand à la maison ? »

« On vient d'arriver, » répliqua le serpentard un sourcil relevé.

« Je sais mais … c'est ici que … dans ce pays que je … »

Chiara ne put trouver les mots pour exprimer ce qu'elle ressentait vis-à-vis de son pays natal. Elle était russe dans son cœur et dans son âme. Elle détestait profondément l'Angleterre pour ce qu'elle y avait vécu et le fait d'y revenir avait fait resurgir les mauvais souvenirs qu'elle avait gardés enfouis durant toutes ces années. Severus, comprenant le malaise de sa fille, la prit dans ses bras et lui embrassa le front en lui murmurant quelques mots de réconfort.

« Tu veux une potion de sommeil sans rêve ? » lui demanda-t-il.

Elle acquiesça de peur de rêver de ses anciens bourreaux. Elle savait parfaitement qu'ils étaient morts et ne lui feraient donc plus jamais le moindre mal, mais cela n'effaçait malheureusement pas les souvenirs atroces. Elle prit la potion et se recoucha, bien emmitouflée sous la couette.

« Si tu as besoin de quoi que ce soit, je dors dans la pièce à coté, » dit-il ensuite en l'embrassant encore une fois avant de partir lui-même se coucher.

Zoya vint se coucher au pied de Chiara et cette dernière partit pour le pays des songes.

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. Comment tout a commencé 2852 0 0 2. Une lueur d'espoir dans les ténèbres 3510 0 0 3. Réveil, soins et révélations 2261 0 0 4. Petite visite surprise 2595 0 0 5. Réapprendre à vivre – pas si facile 2231 0 0 6. Tout est fini, Chiara Tu es libre 2077 0 0 7. Une nouvelle amie 2021 0 0 8. Une rencontre inattendue 2291 0 0 9. Deux parrains pour Chiara 2822 0 0 10. La lettre du citronné 1755 0 0 11. Dumbledore 2266 0 0 12. La Rentrée 3179 0 0 13. Métamorphoses et Potions 2888 0 0 14. DCFM, Vol et Duels 4748 0 0 15. Sainte Mangouste et Arithmanci 2915 0 0 16. La Vérité 1822 0 0 17. Halloween 1893 0 0 18. Noël 1641 0 0 19. Joyeux anniversaire, Papa ! 1405 0 0 20. Norbert le Norvégien à Crête 2782 0 0 21. Explication 3991 0 0 22. Retenues, Rêve et Crise 1676 0 0 23. L'homme qui se cache derrière Quirell 2055 0 0 24. Les paroles du mage noir 1342 0 0 25. Retour en Russie 988 0 0 26. Douze ans déjà 1565 0 0 27. Retour à Poudlard 1325 0 0 28. Une attaque à Poudlard 1973 0 0 29. L'histoire de Serpentard 1191 0 0 30. Cognard fou et Club de duel 2075 0 0 31. Le Bal du Ministère 3103 0 0 32. C'est un basilic 2642 0 0 33. Une conversation à travers un journal 704 0 0 34. La Chambre des Secrets 2302 0 0 35. Dans le bureau de Dumbledore 2718 0 0 36. Des vacances bien méritées 2263 0 0 37. Une évasion à Azkaban 1631 0 0 38. Soins et Avancées 2712 0 0 39. Pas un Si Joyeux Anniversaire 2603 0 0 40. L'épouvantard de Chiara 2071 0 0 41. L'Arrestation 2269 0 0 42. Une Alliée parmi les Lions 2644 0 0 43. Un Nouveau professeur de Potions 2533 0 0 44. Tom Jedusor 2270 0 0 45. Rendre Visite à un Ami 2794 0 0 46. Les Blessures du Passé 1434 0 0 47. Le Manoir Potter 2562 0 0 48. L'Anniversaire des Jumeaux 3015 0 0 49. Des Nouvelles Intéressantes 1848 0 0 50. La Coupe du Monde de Quidditch 2420 0 0 51. Maugrey et Meredith 2668 0 0 52. Beauxbâtons et Dumstrang 2102 0 0 53. La Coupe de Feu 2029 0 0 54. Gynécomage et Quidditch 1938 0 0 55. Des Blessures Etranges 1842 0 0 56. Une Balade à Dos d'Acromentule 2009 0 0 57. La Première Tâche 2478 0 0 58. Soins, Discussion et Enigme 2561 0 0 59. Beuglante 589 0 0 60. Réflexions et Préparations 1731 0 0 61. Le Bal de Noël 2523 0 0 62. La Deuxième Tache 2021 0 0 63. Discussions et Réflexions 1829 0 0 64. Bonne Humeur Envolée 2150 0 0 65. Une Petite Visite à un Grand Mage 2859 0 0 66. La Troisième Tâche 1938 0 0 67. Le Rituel de Sang 2150 0 0 68. Un Baume au Coeur 1932 0 0 69. Les Lettres du Destin 1321 0 0 70. Grabuge Gage de Liberté 2619 0 0 71. SOS Famille en Détresse 2370 0 0 72. Retrouvailles 3604 0 0 73. Altercation au Dîner 1870 0 0 74. Une Visite chez Minerva 1242 0 0 75. Une Réunion de Mangemort 2598 0 0 76. Une Balade Incognito sur le Chemin de Tr 1230 0 0 77. Les Recherches d'Ezequiel 3120 0 0 78. Lily Potter 2117 0 0 79. La Tête du Sanglier 1707 0 0