It's a small 2p World @voracity_karn
2p Italie du Nord & 2p Italie du Sud

Flavio : 2p!Italie du Sud / Luciano : 2p!Italie du Nord

Mon historique internet est de toute beauté, grâce à cet OS.

Pour ceux qui veulent visualiser la ceinture, c'est la quatrième image de Google, le truc à 1 200 balles (oui, je trouve ça aberrant).

Sinon, ceci était le dernier texte de "Foire à l'OS", maintenant je vais devoir me donner un coup de fouet pour reprendre xD

Bonne lecture !

Demande de NyunyuPasuta


7- 2p!Italie du Nord & 2p!Italie du Sud – Bondage chic.

Flavio contempla son écharpe en soie sauvage lilas.

Elle était vraiment magnifique.

Il l'avait acheté pour pas cher dans une boutique réputée de Milan. Vive les soldes !

Mais pour le moment, elle n'ornait pas son cou, tel un sautoir hors de prix et soyeux. Non.

- Je ne pensais pas qu'elle s'harmoniserait à ce point avec ta peau, soupira-t-il lascivement. Je t'en aurais offert une plus tôt, sinon !

Parce que la mode, c'était important. Même dans pareille situation.

Luciano tenta de s'exprimer mais aucun son ne passa ses lèvres.

- C'est un carré Hermès de la collection de l'an dernier. Ça m'ennuierait si tu l'abîmes, mais ça serait une bonne raison pour y faire un tour, tu ne penses pas ? Demanda-t-il sur le ton de la conversation.

Son costume en lin était impeccable, comme toujours, épousant ses formes comme seuls les vêtements sur mesure savaient faire.

Son frère n'était pas logée à si bonne enseigne, débraillé, ses vêtements abîmés ou absents, les muscles bandés, tel un fauve attendant son heure.

Il le fixait, le suivant à chaque mouvement, l'air mauvais. Enfin, ce n'était pas si différente à d'habitude…

- Ne me regarde pas comme ça, je n'ai rien fait de plus que ce que tu as demandé !

De nulle part -une poche cachée, sans doute- il sortit une lime et égalisa ses ongles, l'air peu concerné par l'autre présence.

Luciano déglutit difficilement.

Le foulard contre sa bouche était d'une douceur d'aile de papillon et l'électricité statique le plaquait à son visage sans qu'il ne puisse y remédier, l'étouffant légèrement.

Ses poignets avaient été séparés et des écharpes en laine vierge d'un bleu soutenu s'enfonçaient dans leur chair à chaque mouvement.

Sa veste, son pantalon et son calot avaient disparu dans un des trop nombreux placards de son frère aîné. Sa chemise avait été délicatement ouverte et les pans rabattus derrière, dénudant son torse mais pas ses bras. Et comme ce matin il avait eu la « bonne » idée de ne mettre un caleçon… Enfin, pas besoin de vous faire un dessin.

La chair de poule recouvrait sa peau et il avait beau se persuader que la petite bise en était la coupable, les mouvements de ses hanches n'était pas dans la même lignée.

Il avait largement la force de se séparer de ces entraves, mais ça restait assez vicieux comme attaches. On était loin des cordes franches. La soie et la laine s'effilocheraient, rentreraient dans ses chairs, avant de finalement céder.

Sifflotant joyeusement, Flavio se servit un verre de cet excellent cru que lui avait cédé France. En échange, il avait promis de ne plus s'infiltrer chez lui afin de renouveler sa garde-robe.

Évidemment qu'il allait tenir sa promesse ! … Du moins, le temps que la bouteille n'était pas vide…

Il se rapprocha de son frère, remuant lentement son verre afin d'en aérer le contenu. D'une main distraite, il tira sur les nœuds, vérifiant leurs solidités. Il caressa la nuque dégagée, s'attirant un espèce de grognement, entre frustration et désir.

Flavio connaissait si bien son petit Luciano ! Fut un temps où c'était lui qui le gardait cloisonné, loin des mains avides des nations voisines, s'occupant de ce tout petit frère qui tenait tant de leur cher papy Rome !

Évidemment, ce temps avait pris fin et il avait fallu céder, se séparer…

Luciano avait tant grandi à leurs retrouvailles ! Mais il restait l'aîné, celui qui ordonnait. Et le cadet devait obéir

De sa nuque, il suivit la colonne vertébrale, posant un genou à terre.

- Tu aimes ? C'est Oliver qui me l'a offerte. Chanel, bien sûr…

Du bout des doigts, il tira sur la ceinture, admirant la légère chair de poule que le métal faisait naître. Les deux autres rangs, purement esthétiques à la base, entouraient l'érection, la frôlant et agaçant les nerfs sans donner la moindre satisfaction.

- Elle coûte une petite fortune. Je te prierais donc de ne pas éjaculer dessus, tu sais ô combien il est complexe de retirer du sperme d'un cuir de qualité.

Les doigts poursuivaient leur chemin, enserrant la raideur puis la longeant, sans jamais s'arrêter.

- Après tout, tu ne voudrais pas être puni comme la dernière fois, n'est-ce pas ? Souffla-t-il à son oreille.

Un peu de sang ternit les motifs colorés du bâillon de fortune.


Voracity Karn

Anonymous reviews have been disabled. Login to review. 1. 2pFrance & 2pAngleterre – Petite chasse 836 0 0 2. 2p Biélorussie & 2p Lituanie 734 0 0 3. 2p Nyo Pays-Bas & 2p Nyo Canada 808 0 0 4. Nyo Allemagne & Nyo Italie 825 0 0 5. Nyo France & Nyo Angleterre 783 0 0 6. 2p Nyo Espagne & 2p Nyo Italie du Sud – 753 0 0 7. 2p Italie du Nord & 2p Italie du Sud 714 0 0